Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > Brain(s), la plateforme de recherche & développement japonaise d'Intelligence Artificielle en Santé

Brain(s), la plateforme de recherche & développement japonaise d'Intelligence Artificielle en Santé

VENDREDI 02 NOVEMBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Fujifilm est désormais lancé dans le développement de technologies d'Intelligence Artificielle. C'est ainsi qu'ellle vient d'annoncer la création de "Brain(s)", son Fujifilm Creative AI Center, plateforme de recherche et développement situé en plein cœur de Tokyo.

Fujifilm a inauguré, le 23 octobre 2018, le Fujifilm Creative AI Center, baptisé "Brain(s)". Ce nouveau centre de recherche et de développement de technologies d’Intelligence Artificielle (IA) avancées, qui sera installé dans le quartier de Marunouchi à Tokyo, fait l'objet d'une étroite collaboration avec des établissements universitaires japonais.

Fujifilm travaille sur de telles technologies lui ayant permis d'emmagasiner des volumes d'informations importants à partir de l’imagerie diagnostique et de la photographie notamment. Au cours des prochaines années, la firme entend exploiter ces informations collectées dans le cadre de ses activités commerciales, par exemple en combinant informations biologiques et données d’imagerie diagnostique, pour accélérer le développement de technologies d’IA capables de fournir professionnels de Santé des analyses complètes et une aide à la décision.

Elle accentuera, à moyen terme, ses collaborations universitaires afin de mettre au point des technologies d’IA de nouvelle génération en associant sa technologie comptes rendus diagnostics ou aux ouvrages médicaux par exemple ainsi qu'à la connaissance humaine issue de l’expérience. Brain(s) deviendra alors un centre de recherche et de développement pour les ingénieurs en IA du Groupe Fujifilm, ainsi qu'un forum de recherche reposant sur la collaboration étroite avec des établissements universitaires.

Fujifilm participe déjà à différents projets de développement de technologies d’IA en collaboration avec des établissements universitaires comme au sein du RIKEN AIP-FUJIFILM HD Collaboration Center dans le cadre du RIKEN Center for Advanced Intelligence Project, et l’établissement du Social Corporation Program au sein de la Graduate School of Information Science and Technology de l’université de Tokyo. Fujifilm lancera enfin la FUJIFILM AI Academy, qui permettra aux chercheurs Fujifilm et tiers d’échanger avec d’éminents chercheurs afin d’acquérir une expérience des technologies d’IA de pointe.

Thema Radiologie avec Fujifilm


toshiba

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

Détecter précocement la maladie d'Alzheimer grâce au Deep Learning des données de PET-FDG
06/11/2018 : Le Deep Learning basé sur les données du PET-FDG améliorerait la capacité de l'imagerie cérébrale à prédire précocement la maladie d'Alzheimer. C'est ce que conclut une étude publiée dans la revue Radiology qui identifie les changements métaboliques avec une sensibilité significative.  

Brain(s), la plateforme de recherche & développement japonaise d'Intelligence Artificielle en Santé
02/11/2018 : Fujifilm est désormais lancé dans le développement de technologies d'Intelligence Artificielle. C'est ainsi qu'ellle vient d'annoncer la création de "Brain(s)", son Fujifilm Creative AI Center, plateforme de recherche et développement situé en plein cœur de Tokyo.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.  

Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

Les chercheurs invités à trouver des algorithmes de détection de la pneumonie
10/09/2018 : Les chercheurs en Intelligence Artificielle sont appelés à trouver des algorithmes pour la détection de la pneumonie dans les images radiologiques. La Radiological Society of North America (RSNA) organise en effet pour eux le défi RSNA Pneumonia Detection, un concours dont les résultats seront publiés lors du prochain RSNA.

Cancer du rectum: le Deep Learning pour évaluer la réponse à la radiochimiothérapie
04/09/2018 : Le Deep Learning a été utilisé, dans une étude récente, pour évaluer la réponse complète au traitement préopératoire du cancer du rectum par radiochimiothérapie. Les résultats sont très encourageants.

Facebook se lance dans l'IRM !
30/08/2018 : Le machine learning pourrait aider à l'élaboration d'une image IRM interprétable après une acquisition au temps très court. Cette nouveauté fait l'objet d'un projet de recherche associant la New York School University of Medicine et Facebook.

Guerbet se lance dans l'aide à la décision clinique
23/07/2018 : Guerbet vient d'annoncer le développement d'une solution d'aide au diagnostic des cancers hépatiques, en partenariat avec IBM. Ce projet utilisera le savoir faire de Wtson Health à travers la solution Care Advisor for Liver.


Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Le Président de la République nomme un nouveau Président pour l'ASN
14/11/2018 : L'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a un nouveau président depuis le 13 novembre 2018, en la personne de Bernard Doroszcuk, qui succède à Pierre-Franck Chevet, en fin de mandat.

Une session en e-learning pour vous perfectionner à l'échographie de l'épaule
14/11/2018 : Une session DPC est organisée par FORCOMED sur le thème de l'échographie de l'épaule, de l'urgence au traitement.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

La pose de TAVI complexe en vidéo
13/11/2018 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, en collaboration avec Incathlab, nous vous proposons une session décrivant trois cas de pose de TAVI.

Retour sur l'étude NELSON en faveur du dépistage scanographique du cancer du poumon
12/11/2018 : La deuxième plus importante étude dans le monde traitant du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose, baptisée NELSON, marque une avancée significative dans la valeur prédictive de ce type de campagne. Cette étude a été présentée lors de la 19ème World Conference on Lung Cancer (WCLC).  

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Succès probant pour la première conférence virtuelle CHILI
08/11/2018 : La conférence virtuelle organisée récemment par l'ESHIM sur le thème de l'imagerie hybride a connu un succès inattendu. 2 400 participants au total ont été enregistrés pour se former à cette spécialité en plein essor.

Les inscriptions pour l'EuroPCR 2019 sont ouvertes !
08/11/2018 : Les inscriptions pour l'EuroPCR, le congrès majeur européen de cardiologie interventionnelle, sont ouvertes. Cet événement rassemble chaque année plus de 11 000 congressistes.

La charte du médecin radiologue se met à jour
07/11/2018 : Améliorer l'accueil des patients dans les cabinets de radiologie et tenter de simplifier les contraintes administratives des radiologues, sont parmi les objectifs de la charte des médecins radiologues mise à jour récemment par la FNMR.


La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Les avantages du scanner spectral dans un service d'urgences
27/10/2017 : Le scanner spectral IQon de Philips a été installé pour la première fois en Europe à l'hôpital universitaire St-Luc de Bruxelles. Nous avons rencontré le Pr Emmanuel Coche, Chef du service de radiologie, pour un retour d'expérience sur les usages de cette technologie innovante.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.  

LE GUIDE IRSN V4 POUR LES ÉTUDES DE POSTE EST PARU !
02/10/2015 : L'IRSN a publié, le 1er octobre 2015, la quatrième édition de son guide pratique pour la réalisation des études dosimétriques de paste de travail. Ce document apportera aux acteurs de la radioprotection un outil méthodologique afin qu'ils se conforment aux bonnes pratiques, ainsi que des fiches pour les activités médicales spécifiques.