Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie

Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie

MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

Canon Medical Systems

Canon Medical Systems développe des solutions intégrant l’Intelligence Artificielle (IA) pour proposer un diagnostic plus précis et plus précoce, des traitements personnalisés, mais aussi pour renforcer l’efficience du système de santé au bénéfice du patient.

Canon Medical Systems conçoit et intègre l'IA dans ses solutions d'imagerie médicale

L’un des challenges pour Canon Medical Systems est de proposer des modalités d’imagerie avec une meilleure qualité et encore moins de dose. La société japonaise développe des solutions d'IA permettant d’exploiter un ensemble très hétérogène de données médicales pour proposer le traitement le plus efficace et développer la médecine prédictive et le traitement personnalisé. Canon conçoit et intègre l’IA dans ses solutions d’imagerie médicale afin de développer le service et l’assistance auprès des professionnels de santé. Ces derniers pourront ainsi se consacrer à des expertises à grande valeur ajoutée au profit du patient.

Deux établissements français équipés très prochainement

Ainsi, en décembre 2018 c'est au CHU de Dijon que le Pr Frédéric Ricolfi accueillera, au sein du service neuro-radiologie, le Scanner Aquilion One Genesis avec une solution de machine learning embarquée. Cette nouvelle solution en intelligence artificielle, couplée à la technologie du scanner Aquilion One Genesis, permettra d’abaisser significativement l’irradiation du patient tout en offrant une qualité d’image très supérieure, une réduction du bruit et moins d’attente pour le patient. Par la suite, au printemps 2019, le Professeur Alain Blum accueillera dans le pôle imagerie du CHU de Nancy le tout dernier scanner Aquilion Precision intégrant des technologies d’IA embarquées. La très haute technologie de l’Aquilion Precision, associée à l’IA, accompagnera le praticien dans l’optimisation de son diagnostic et l’obtention d’images de haute qualité, tout en abaissant le niveau d’irradiation. Cette innovation est un axe du développement de l’analyse de texture et de l’imagerie radiomique.

Machine learning et deep learning, des solutions d’intelligence artificielle au service du patient

L’apprentissage automatique, ou Machine Learning, est, d’après Arthur Samuel - pionnier américain du jeu sur ordinateur, de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique - une science qui permet de donner « à un ordinateur la capacité d’apprendre sans avoir été programmé pour effectuer une tâche ». L'apprentissage profond, ou Deep Learning, est quant à lui la combinaison des algorithmes Machine Learning avec les réseaux de neurones formels et le big data.

L’avantage du Deep Learning vient du fait qu'il peut apprendre et s’auto-adapter en étudiant des exemples. Pour cela, l’algorithme utilise les données du Big Data, des cas cliniques dont le format doit être le plus standardisé possible. L’intelligence artificielle va permettre de répondre à l’une des problématiques majeures des radiologues: le compromis irradiation/qualité de l’image. Jusqu’à présent plus les doses sont importantes, meilleure est l’image. Désormais, grâce à l’intelligence artificielle et son application en Deep Learning, la qualité des images sera supérieure avec une dosimétrie inférieure. En tomodensitométrie, une des applications du Deep Learning pour Canon est le DLR (Deep Learning Reconstruction), qui permet d’améliorer la qualité des images et réduire sensiblement la dose d’irradiation. En IRM d'autre part,, le DLR (Deep Learning Reconstruction) débruite les images et propose une qualité d’image supérieure et une durée d’examen raccourcie.

Une autre application concrète du Deep Learningen imagerie médicale, pour Canon Medical Systems,  est d’accompagner le praticien en identifiant les images les plus importantes pour son diagnostic. Sans aucune intervention humaine, le logiciel pourra alerter le médecin sur un patient présentant un risque élevé de pathologie.

Mieux cibler les traitements et limiter les irradiations à risques

Canon Medical Systems et sa R&D ont développé un algorithme d’IA qui permet la reconnaissance et la segmentation automatique des organes et des structures cliniques. Cette application permet au praticien de cibler très précisément son intervention (balistique de radiothérapie) et d’éviter ainsi l’irradiation des organes à risque. L’IA favorise et sécurise les traitements personnalisés. Les thérapies plus ciblées et mieux adaptées peuvent être proposées aux patients.

Canon Medical Systems sera présent aux JFR 2018, stand N°206, pour présenter sa stratégie et son offre médicale. A cette occasion une place toute particulière sera consacrée à l'IA.

L’Intelligence Artificielle au cœur des innovations Canon Medical Systems

Le Pitch Canon Medical verra intervenir Patrice COUDRAY, Directeur des Marchés Equipements Lourds, le dimanche 14 Octobre 2018, de 13h35 à 13h50 sur le Forum IA, au Palais des Congrès Porte Maillot, Niveau 3.

 

Deux symposias organisés par Canon Medical aux JFR 2018

En liaison avec le concept d’imagerie juste développé au cours de cette édition des JFR, Canon Medical Systems organise 2 symposia consacrés à l’imagerie de précision

Samedi 13 octobre

12h30 - 13h15 | ECHOGRAPHIE Salle 342A - 3ème étage: Imagerie de précision, en échographique musculo-squelettique

 • Repoussons les limites de l’échographie MSK : L’échographie des nerfs cervicaux

Dr. Franck Lapegue - CHU de Purpan, Toulouse

 • Exploration ligamentaire dynamique de la cheville : jouons avec la club de golf !

Dr Bertrand Bordet - Clinique du Parc, Lyon

 • Tendon d’Achille distal : attention danger !

 Dr Jean-Louis Brasseur - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP)

Modérateur: Dr Gérard Morvan - Centre Contembert, Paris

Dimanche 14 octobre

12h30 - 13h15 | CT | IRM Salle 342A - 3ème étage: Imagerie de précision, en neuro radiologie

• Imagerie UHD en neuro IRM, état de l’art à 3T et prospective

Dr Benoît Doche - GIE R2 Gironde, Bordeaux

• LE « STROKE SINGLE SHOT »

Dr Douraied Ben Salem & Dr Julien Ognard - CHU Brest

• L’intérêt de la double énergie dans les AVC

Dr Douraied Ben Salem & Dr Julien Ognard - CHU Brest

Modérateur: Pr Catherine Oppenheim - Ch Ste-Anne, Paris

Thema Radiologie avec Canon Medical


toshiba

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Le deep learning pour gagner le combat contre la tuberculose
03/12/2018 : Le combat contre la tuberculose pourrait être gagné en utilisant l'IA pour le diagnostic sur les radiographies pulmonaires. Ce thème a été développé dans un article de la revue Radiology, primé au congrès de la RSNA 2018.  

La RSNA récompense des algorithmes d'identification de la pneumonie par radiographie pulmonaire
27/11/2018 : Le Pneumonia Detection Challenge a récompensé dix équipes ayant élaboré chacune un algorithme de Machine Learning pour identifier une pneumonie sur des radiographies pulmonaires. Ils ont été présentés le 26 novembre lors du congrès 2018 de la RSNA.

Diagnostic automatique des radiographies pulmonaires: dans les années 60, déjà...
21/11/2018 : Les recherches sur les usages de l'Intelligence Artificielle appliqués à la radiologie se multiplient désormais. L'éditorial du Journal Radiology revient sur ces application et rappelle que, dans les années 60, un radiologue précurseur avait initié un système d'apprentissage des images pathologiques sur les radiographies du poumon.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

Détecter précocement la maladie d'Alzheimer grâce au Deep Learning des données de PET-FDG
06/11/2018 : Le Deep Learning basé sur les données du PET-FDG améliorerait la capacité de l'imagerie cérébrale à prédire précocement la maladie d'Alzheimer. C'est ce que conclut une étude publiée dans la revue Radiology qui identifie les changements métaboliques avec une sensibilité significative.  

Brain(s), la plateforme de recherche & développement japonaise d'Intelligence Artificielle en Santé
02/11/2018 : Fujifilm est désormais lancé dans le développement de technologies d'Intelligence Artificielle. C'est ainsi qu'ellle vient d'annoncer la création de "Brain(s)", son Fujifilm Creative AI Center, plateforme de recherche et développement situé en plein cœur de Tokyo.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.  

Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.


Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Le Dr Philippe Cart nouveau Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers
13/12/2018 : Le Dr Philippe Cart (CH Charleville-Mézières) a été élu, le 7 décembre 2018, Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers (SRH).

Des gains significatifs dans la planification et la durée des traitements pour le cyberknife
12/12/2018 : Avec son système de planification de traitement Accuray Precision®associé à l’optimisateur VOLOTM pour le Cyberknife, Accuray réduit significativement les durées de planification et les temps de traitement.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2018
12/12/2018 : Pour clore notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 7 décembre fait la synthèse de l'édition 2018 et présente des outils d'impression 3D.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Le JT du RSNA du 6 novembre 2018
10/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 6 décembre parle de gadolinium, de cryo et thermo-ablation, et de la rentabilité relative des modalités présentées dans ce congrès.

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Le JT du RSNA du 5 décembre 2018
06/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 5 décembre évoque la radiomique, le TEP-IRM et les grandes tendances observées au RSNA 2018 notamment.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.


Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Détecter précocement la maladie d'Alzheimer grâce au Deep Learning des données de PET-FDG
06/11/2018 : Le Deep Learning basé sur les données du PET-FDG améliorerait la capacité de l'imagerie cérébrale à prédire précocement la maladie d'Alzheimer. C'est ce que conclut une étude publiée dans la revue Radiology qui identifie les changements métaboliques avec une sensibilité significative.  

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.

L'Ingenia Ambition: une innovation de rupture en IRM
20/11/2018 : L'IRM Ingenia Ambition de Philips Healthcare n'a besoin que de 7 litres d'hélium pour fonctionner. Marceau Eck, Responsable marketing IRM, que nous avons rencontré aux JFR 2018, revient sur les avantages d'une telle évolution.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.