Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipement > Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?

MERCREDI 13 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

IRM ouverte

Dans une période où les budgets des hôpitaux n'ont jamais été aussi tendus, accéder aux évolutions technologiques n'est pas chose aisée. Dans le domaine de la radiologie, des solutions existent afin d'acquérir des modalités de dernière génération avec des coûts optimisés

Un seul fournisseur pour l'ensemble du parc de modalités des HCL

Nous relatons régulièrement les marchés gérés par les centrales d'achat en faveur des établissements publics. Mais d’autres alternatives ont vu le jour dernièrement. Les Hospices Civils de Lyon (HCL) ont ainsi initié, dans le cadre du projet "GOPI" (Gestion Optimisée du Parc d'Imagerie), le renouvellement d’une grande partie de leur parc d’imagerie (Imagerie en coupe, radiologie interventionnelle, médecine nucléaire, et échographie) en signant un contrat de partenariat avec un seul fournisseur pour 12 ans. Celui-ci a en charge de gérer :

  • L'ensemble des acquisitions ou remplacements des modalités prévus au contrat, toutes marques confondues,
  • La maintenance multi-constructeur de tous ces équipements,
  • Les travaux tels que définis au contrat.

Ce projet est adossé à un partenariat de recherche avec le fournisseur attributaire du marché.

Une offre segmentée proposée par l'AP-HM

L'Assistance Publique- Hôpitaux de Marseille (AP-HM) s’engage, quant à elle, dans une procédure de renouvellement de l’intégralité de son parc d’imagerie (radiologie et médecine nucléaire). Le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-AP-HM) permettra de louer l’ensemble des équipements concernés et développera un partenariat de formation et d’enseignement avec le ou les fournisseurs retenus. Cette procédure permettra d’avoir une lisibilité sur les dépenses concernant l’imagerie et la médecine nucléaire pour les 12 années à venir, avec un loyer linéaire lissé sur la durée du contrat.

A la différence des HCL, l’AP-HM a opté pour une segmentation de l'offre. Le projet concernera 7 segments : radiologie conventionnelle, radiologie interventionnelle, scanner, IRM, échographie, gamma caméra et TEP. Dans un premier temps, cette démarche a été présentée aux différents fournisseurs ayant répondu à l’appel à projet afin que chacun se positionne sur le ou les segments de leur choix.

Un cahier des charges qui prend en compte la maintenance, la formation et l'enseignement

Cette première phase a fait l'objet, après publication au bulletin officiel, de 23 auditions de fournisseurs par l'équipe projet composée du chef de Pôle, le Pr Jean-Michel Bartoli, des cadres de Pôle Robert Valette et Delphine Secondi, des responsables des directions fonctionnelles, des services biomédicaux, des travaux , des systèmes d'information, des affaires financières, des achats, des affaires juridiques. Un responsable médical (chef de segment) et un cadre du pôle d’imagerie ont été désignés sur chaque segment afin de prendre en charge, durant toute la durée des auditions et du contrat, le suivi de ce projet.

Cette 1ere phase s’est déroulée à raison d'une demi-journée par audition. Cela laisse imaginer la charge de travail réalisée en amont par ce comité. Il s'agissait alors d'affiner les différentes offres, d'apporter des réponses personnalisées pour chaque segment, avec la volonté, pour le PIM, d'inclure dans les négociations les actions de formation et d'enseignement que les fournisseurs pouvaient réaliser dans ce cadre. Ces derniers, à l’issue des auditions, ont remis à l’AP-HM une proposition partenariale sommaire faisant état de leur première analyse.

La 2nde phase d’audition du dialogue compétitif qui se déroule en juin, permettra aux différents fournisseurs d’affiner leur offre au vu des besoins définis par l’AP-HM (besoins médicaux, économiques, etc.). Une troisième phase d’audition aura lieu dès le mois d’octobre 2018 afin que les fournisseurs proposent une offre quasi définitive. Les contrats finalisés pourraient être ainsi mis en œuvre dès le 1eme semestre 2019, pour un début de phase opérationnelle espérée à l'horizon de juin 2019.

Bruno Benque


toshiba

Germitec nomme un nouveau Directeur non-exécutif
20/12/2018 : C'est un acteur expérimenté sur le champ du dispositif médical qui a été nommé Directeur non-exécutif de germitec, en la personne de David Radford.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.

Affaire Implant Files: un atelier SNITEM qui tombe à pic !
26/11/2018 : Le SNITEM organise, le 12 décembre 2018, un atelier au sujet des processus de validation des dispositifs médicaux. Voilà qui tombe à pic en pleine affaire des "Implant Files".

Rendez-vous d'IRM: les délais d'attente sont toujours très longs !
17/10/2018 : L'étude commandée par le SNITEM et relative aux délais de rendez-vous d'IRM montre qu'il faut encore, en moyenne, attendre 32 jours. Elle objective également des inégalités régionales significatives.

Canon Medical présente ses nouveautés aux JFR 2018
27/09/2018 : Les Journées Francophones de Radiologie diagnostiques et interventionnelles (JFR) seront l’occasion pour Canon Medical de présenter ses nouvelles solutions technologiques et de mettre en lumière sa gamme complète de solutions d'imagerie médicale.

Arrêt des négociations dans le projet de fusion Intrasense / DMS Imaging
25/09/2018 : Le rapprochement entre Intrasense et DMS Imaging, annoncée en Mai 2018, ne se fera finalement pas. Les négociations n'ont en effet pas abouti.  

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?
13/06/2018 : Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

NGI Medical Imaging reprend le marché de l'imagerie dentaire UGAP
04/06/2018 : NGI MEDICAL IMAGING reprend le segment de marché des modalités d'imagerie dentaire UGAP. Cela concerne la commercialisation, l'installation et la maintenance des produits Carestream Dental France.

Déclaration des caractéristiques des dispositifs médicaux: le SNITEM obtient gain de cause
03/05/2018 : Le SNITEM a obtenu l'annulation, par le Conseil d'État, d'un décret les obligeant à fournir un résumé des caractéristiques des dispositifs médicaux à l'ANSM. UN règlement européen rendait ce décret obsolète.

Le SNITEM reçu au Ministère
06/04/2018 : La Ministre de la Santé Agnès Buzyn a rencontré les responsables du SNITEM. Innovation, tarification des actes et marquage CE ont été les points majeurs abordés au cours de cette rencontre.


Le chant du criquet qui attaque le cerveau
23/08/2019 : Le "Syndrome du criquet de l'ambassade des USA à Cuba" semble avoir trouvé une explication scientifique. C'est ce que montre une étude utilisant l'IRM fonctionnelle parue dans le Journal of the American Medical Association.

Ostéoradionécrose port-radiothérapie : l'IRSN lance in projet de recherche
22/08/2019 : L'IRSN vient de lancer XBONE, un nouveau projet visant à réparer les effets secondaires induits sur les os par des radiothérapies des cancers aéro-digestifs. Ce protocole de thérapie utilise les cellules stromales mésenchymateuses dans une matrice de biomatériau.

Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Traitement de la TDAH : des effets nocifs pour la substance blanche des jeunes enfants
19/08/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un médicament utilisé pour traiter le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) semble affecter le développement de la substance blanche chez les enfants atteints de ce trouble. Les mêmes effets n'ont pas été observés chez les adultes atteints de cette pathologie.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.


Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

Sécurité du patient : un nouveau bulletin ASN dédié à la pratique du scanner
29/07/2019 : Dans le prolongement des documents qualités qu'elle élabore pour la radiothérapie, l'ASN vient de publier un nouveau bulletin "La sécurité des patients" dédié à la pratique scanographique. Il est le résultat d'un travail pluriprofessionnel.

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

La radiothérapie adaptative arrive en France
28/06/2017 : En faisant le choix du système RadixactTM, l’IUCT Oncopole de Toulouse offre aux patients une suite d’outils qui optimisent les séances de radiothérapie. Celle-ci devient ainsi adaptative et épargne les tissus sains.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

PIMM: Un système souple et adaptable pour répondre aux besoins territoriaux
12/02/2018 : Le PIMM semble la réponse appropriée du système de Santé pour assurer une permanence des Soins en imagerie médicale. C'est ce qui ressort du webinar, organisé par le Cabinet Houdart & Associés, qui y était consacré et auquel participait le Dr Pascal Béroud, du SRH.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

Actualité du parc IRM français en avril 2019
23/04/2019 : Dans notre série dédiée à l'évolution du parc IRM français, nous évoquons ici l'installation de modalités de ce type au Havre, à Ambérieu-en-Bugey, ainsi qu'à Carhaix et Guingamp.

Le CH de Soissons inaugure son nouveau service de radiothérapie
15/07/2019 : Le CH de Soissons vient d'inaugurer un nouveau service de radiothérapie dans ses locaux. Ce projet a fait l'objet de la constitution d'un GCS avec l'Institut Godinot de Reims.