Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipement > Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?

MERCREDI 13 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

IRM ouverte

Dans une période où les budgets des hôpitaux n'ont jamais été aussi tendus, accéder aux évolutions technologiques n'est pas chose aisée. Dans le domaine de la radiologie, des solutions existent afin d'acquérir des modalités de dernière génération avec des coûts optimisés

Un seul fournisseur pour l'ensemble du parc de modalités des HCL

Nous relatons régulièrement les marchés gérés par les centrales d'achat en faveur des établissements publics. Mais d’autres alternatives ont vu le jour dernièrement. Les Hospices Civils de Lyon (HCL) ont ainsi initié, dans le cadre du projet "GOPI" (Gestion Optimisée du Parc d'Imagerie), le renouvellement d’une grande partie de leur parc d’imagerie (Imagerie en coupe, radiologie interventionnelle, médecine nucléaire, et échographie) en signant un contrat de partenariat avec un seul fournisseur pour 12 ans. Celui-ci a en charge de gérer :

  • L'ensemble des acquisitions ou remplacements des modalités prévus au contrat, toutes marques confondues,
  • La maintenance multi-constructeur de tous ces équipements,
  • Les travaux tels que définis au contrat.

Ce projet est adossé à un partenariat de recherche avec le fournisseur attributaire du marché.

Une offre segmentée proposée par l'AP-HM

L'Assistance Publique- Hôpitaux de Marseille (AP-HM) s’engage, quant à elle, dans une procédure de renouvellement de l’intégralité de son parc d’imagerie (radiologie et médecine nucléaire). Le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-AP-HM) permettra de louer l’ensemble des équipements concernés et développera un partenariat de formation et d’enseignement avec le ou les fournisseurs retenus. Cette procédure permettra d’avoir une lisibilité sur les dépenses concernant l’imagerie et la médecine nucléaire pour les 12 années à venir, avec un loyer linéaire lissé sur la durée du contrat.

A la différence des HCL, l’AP-HM a opté pour une segmentation de l'offre. Le projet concernera 7 segments : radiologie conventionnelle, radiologie interventionnelle, scanner, IRM, échographie, gamma caméra et TEP. Dans un premier temps, cette démarche a été présentée aux différents fournisseurs ayant répondu à l’appel à projet afin que chacun se positionne sur le ou les segments de leur choix.

Un cahier des charges qui prend en compte la maintenance, la formation et l'enseignement

Cette première phase a fait l'objet, après publication au bulletin officiel, de 23 auditions de fournisseurs par l'équipe projet composée du chef de Pôle, le Pr Jean-Michel Bartoli, des cadres de Pôle Robert Valette et Delphine Secondi, des responsables des directions fonctionnelles, des services biomédicaux, des travaux , des systèmes d'information, des affaires financières, des achats, des affaires juridiques. Un responsable médical (chef de segment) et un cadre du pôle d’imagerie ont été désignés sur chaque segment afin de prendre en charge, durant toute la durée des auditions et du contrat, le suivi de ce projet.

Cette 1ere phase s’est déroulée à raison d'une demi-journée par audition. Cela laisse imaginer la charge de travail réalisée en amont par ce comité. Il s'agissait alors d'affiner les différentes offres, d'apporter des réponses personnalisées pour chaque segment, avec la volonté, pour le PIM, d'inclure dans les négociations les actions de formation et d'enseignement que les fournisseurs pouvaient réaliser dans ce cadre. Ces derniers, à l’issue des auditions, ont remis à l’AP-HM une proposition partenariale sommaire faisant état de leur première analyse.

La 2nde phase d’audition du dialogue compétitif qui se déroule en juin, permettra aux différents fournisseurs d’affiner leur offre au vu des besoins définis par l’AP-HM (besoins médicaux, économiques, etc.). Une troisième phase d’audition aura lieu dès le mois d’octobre 2018 afin que les fournisseurs proposent une offre quasi définitive. Les contrats finalisés pourraient être ainsi mis en œuvre dès le 1eme semestre 2019, pour un début de phase opérationnelle espérée à l'horizon de juin 2019.

Bruno Benque


toshiba

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?
13/06/2018 : Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

NGI Medical Imaging reprend le marché de l'imagerie dentaire UGAP
04/06/2018 : NGI MEDICAL IMAGING reprend le segment de marché des modalités d'imagerie dentaire UGAP. Cela concerne la commercialisation, l'installation et la maintenance des produits Carestream Dental France.

Déclaration des caractéristiques des dispositifs médicaux: le SNITEM obtient gain de cause
03/05/2018 : Le SNITEM a obtenu l'annulation, par le Conseil d'État, d'un décret les obligeant à fournir un résumé des caractéristiques des dispositifs médicaux à l'ANSM. UN règlement européen rendait ce décret obsolète.

Le SNITEM reçu au Ministère
06/04/2018 : La Ministre de la Santé Agnès Buzyn a rencontré les responsables du SNITEM. Innovation, tarification des actes et marquage CE ont été les points majeurs abordés au cours de cette rencontre.

Siemens Healthineers entrera en bourse en mars 2018
20/02/2018 : Siemens Healthineers devrait bientôt entrer en bourse dans une opération considérée comme la plus importante depuis la privatisation de Deutsche Telekom. C'est ce qu'a annoncé le groupe allemand le 19 janvier 2018.

Procédures d'autorisation de matériels lourds: l'ordonnance gouvernementale est publiée
04/01/2018 : Les procédures d'autorisation de matériels médicaux lourds ont été modifiées par ordonnance gouvernementale du 3 janvier 2018. Elles sont modernisées et simplifiées et introduisent notamment la notion d'autorisation d'urgence.

Vidéo : Gérer le cycle de vie des modalités d'imagerie avec Factum Healthcare
07/11/2017 : Frédéric Martin, Directeur de Factum Healthcare, nous a reçu sur son stand des JFR 2017 pour une interview dans laquelle il revient sur les services proposés par cette société pour aider les professionnels de la radiologie à financer leurs installations.

Ulrich Medical s'implante en France
31/10/2017 : Ulrich Medical a présenté, lors des JFR 2017, sa nouvelle succursale française. Elle a fait découvrir aux congressistes le CT Motion, l'injecteur dédié aux examens de scanner.

Économie de l'imagerie médicale: changer le jeu au lieu de rabattre sans cesse les cartes
10/10/2017 : Suite et fin de notre interview de Nesrine Benyahia, docteure en droit public spécialisée en analyse des systèmes de santé, notamment de l’imagerie médicale du Cabinet Houdart & Associés. Après avoir fait un bilan du cadre juridique et tarifaire de l’imagerie médicale, elle évoque les évolutions législatives qui régissent ce secteur majeur de la médecine.

À quand un Big Bang du droit de l'imagerie médicale ?
04/10/2017 : Nesrine Benyahia est docteure en droit public spécialisée en analyse des systèmes de santé, en droit des nouvelles technologies et en droit de l’imagerie médicale et exerce aujourd’hui au sein du Cabinet Houdart & Associés. A l’occasion des JFR 2017, elle établit un bilan du cadre juridique et tarifaire de l’imagerie médicale afin d’alerter les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir de façon structurelle sur ce secteur.


Le RSNA se déplace à Paris à la rentrée
20/06/2018 : Le RSNA se déplacera en septembre 2018 à Paris, pour un congrès régional dédié à l'Intelligence Artificielle. Cette discipline fera l'objet d'autre part d'une revue spécialisée en 2019.

Sonoscanner remporte un appel d'offre pour équiper les hôpitaux de Suède
18/06/2018 : L'échographe ultraportable U-Lite de Sonoscanner a été choisi pour équiper l'ensemble des hôpitaux suédois. La Medtech française a gagné un appel d'offre international où avaient postulé 6 candidats.

Biograph Vision, le PETScan à la résolution spatiale optimisée
18/06/2018 : Le PETScan Biograph Vision, la nouvelle modalité conçue par Siemens Healthinners, a été présenté lors des JFMN 2018. Cet appareil est accompagné de fonctionnalités logicielles et de nouvelles technologies de détection améliorant notamment la résolution spatiale.

Des calcifications cérébrales liées au tabagisme et au diabète
15/06/2018 : Selon une nouvelle étude publiée en ligne dans la revue Radiology, les fumeurs et les diabétiques peuvent présenter un risque accru de calcifications dans une région du cerveau cruciale pour la mémoire. Les reconstructions multiplanaires d'images scanner rendent possible ce progrès.

Radioprotection: un nouveau décret modifie le Code de la Santé publique
14/06/2018 : Le Code de la Santé publique vient de faire l'objet de modifications en matière de radioprotection. Ce texte vient compléter les récentes dispositons législatives prises dans le cadre du Code du travail et qui transposent la DIrective EUratom du 5 décembre 2013.

L'offre ultrasons de Canon Medical évolue avec son temps
13/06/2018 : Présentée lors de l'ECR 2018, l'offre ultrasons Canon Medical s'est élargie pour, notamment, optimiser les workflows, améliorer la qualité d'image ou gagner en mobilité. Le constructeur japonais la mettra en valeur lors du prochain congrès de la SIMS et sur la route du Tour de France.

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?
13/06/2018 : Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

Le marquage de spin pour explorer les variations de flux sanguin cérébral sans injection
12/06/2018 : Le marquage artériel de spin permet, sans injection de produit de contraste, d'évaluer les variations de débit sanguin cérébral responsables de troubles cognitifs chez les jeunes insuffisants rénaux chroniques. C'est ce que montre une étude publiée dans la revue Radiology.

Formation à l'imagerie interventionnelle de l'appareil locomoteur en pratique courante
12/06/2018 : Une session de formation DPC en imagerie interventionnelle des articulations périphériques et rachidiennes est organisée à la rentrée par Forcomed. Le Dr Lionel Pesquer, radiologue spécialisé dans la clinique du sport de Mérignac, en sera l'expert formateur.

L'IUCT Toulouse reçoit les Journées scientifiques de Physique médicale 2018
11/06/2018 : Les 57èmes Journées scientifiques de la Physique médicale se tiendront très bientôt à Toulouse. De prestigieux invités internationaux interviendront lors de cet événement qui attend quelques 500 participants.


Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM
24/01/2017 : En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

L'offre ultrasons de Canon Medical évolue avec son temps
13/06/2018 : Présentée lors de l'ECR 2018, l'offre ultrasons Canon Medical s'est élargie pour, notamment, optimiser les workflows, améliorer la qualité d'image ou gagner en mobilité. Le constructeur japonais la mettra en valeur lors du prochain congrès de la SIMS et sur la route du Tour de France.

Radioprotection: un nouveau décret modifie le Code de la Santé publique
14/06/2018 : Le Code de la Santé publique vient de faire l'objet de modifications en matière de radioprotection. Ce texte vient compléter les récentes dispositons législatives prises dans le cadre du Code du travail et qui transposent la DIrective EUratom du 5 décembre 2013.

Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique
06/06/2018 : La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse détecte 90% de cancers du sein de plus que la mammographie numérique seule, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Mais la tomosynthèse est cintraignante si l'on veut l'appliquer au dépistage du cancer du sein.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

ITIS, la plateforme de télémédecine dédiée aux radiologues
09/05/2016 : Imalink-Medical, nouvel acteur dans l’édition de logiciel de télémédecine, participe, du 24 au 26 mai 2016, au salon HIT de la Paris Healthcare Week. L’événement sera l’occasion de présenter ITIS, une plateforme de télémédecine modulaire unique dont le premier module métier est à destination des radiologues et des établissements hospitaliers.

Sonoscanner remporte un appel d'offre pour équiper les hôpitaux de Suède
18/06/2018 : L'échographe ultraportable U-Lite de Sonoscanner a été choisi pour équiper l'ensemble des hôpitaux suédois. La Medtech française a gagné un appel d'offre international où avaient postulé 6 candidats.

Congrès de la SIFEM 2018: une solution d'optimisation de la prise en charge en imagerie mammaire présentée lors d'un symposium
08/06/2018 : Olea Medical® propose désormais aux radiologues la solution breastscape® qui optimise la prise en charge des patientes en imagerie du sein. Cette solution a été présentée lors d'un symposium organisé pour le congrès de la SIFEM 2018.