Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle

LUNDI 04 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Intelligence artificielle

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) a organisé, le 2 juin 2018 à Lyon, un Séminaire sur l'Intelligence Artificielle (IA) et la radiologie.

Mieux connaître l'IA pour mieux l'appréhender

Cette session a été l'occasion d'entendre des acteurs renommés donner leur point de vue sur cette notion très à la mode mais qui, au final, n'est pas maîtrisée par tous les radiologues. C'est d'ailleurs ce qu'a souligné le Pr Paul CHANG, l'Université de Chicago, qui distingue deux groupes de praticiens, les enthousiastes et les craintifs. Et c'est parce que ces derniers n'en connaissent pas bien les principes qu'ils sont réticents. Il s'est donc attaché à décrire les contours de cette IA qui, selon lui, peut aider le radiologue à ré-humaniser ses pratiques. Il a notamment souligné l'importance du référencement des données dans le processus de l'IA et expliqué la différence entre le Machine Learning utilisé dans les logiciels d'aide à l'interprétation (CAD) et le Deep Learning, très complexe et gérant des volumes de données considérables, mais aussi très opaque quant à son mode de fonctionnement.

Le patient, usufruitier de ses données de Santé

Parmi les autres intervenants à cette journée, citons François BLANCHARDON, Président du comité régional Auvergne-Rhône-Alpes de FRANCE ASSOS SANTÉ, qui a donné quelques pistes d'amélioration de la relation patient - médecin radiologue, ou David GRUSON, de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, pour ses observations sur l’éthique dans le développement de l’intelligence artificielle. Mais l'assistance a écouté avec une attention particulière Me Laure Soulier, du Cabinet d'avocats Aubert, pour ses déclarations sur le droit des données de Santé. Elle a démontré tout d'abord que ces données n'appartiennent pas au radiologue mais au patient qui en est seulement l'usufruitier, la vente de celles-ci lui étant interdite. Elle est revenue sur les nouvelles dispositions législatives en matière de protection des données et sur la RGPD. Ce texte interdit en effet le traitement des données personnelles, sauf en cas de consentement de l'intéressé, pour sauvegarder les intérêts vitaux ou dans le but de recherche scientifique, ce qui entre dans le cadre de la pratique du radiologue.

La radiologie française crée un écosystème national en Intelligence Artificielle

C'est enfin le Pr Jean-François Meder, Président de la Société Française de Radiologie (SFR), qui a essayé d'identifier les impacts de l'IA dans l'activité radiologique au quotidien. Il a mis en exergue tout d'abord la maîtrise ancienne de l'outil numérique par les radiologues, décrivant l'arrivée de l'IA comme une évolution plutôt que comme une rupture. Il a rapporté quelques visions prospectives de certains de ses confrères, citant notamment la possible disparition du radiologue au bénéfice du triptyque clinicien – manipulateur – IA, la baisse de la pertinence de la clinique au profit de l'image médicale ou la position de data scientist du radiologue de demain, auxquelles il a déclaré ne pas adhérer.

Le Dr Jean-Philippe Masson, Président de la FNMR, l'a ensuite rejoint pour annoncer la création, par l'ensemble des composantes du G4, d'un projet d'écosystème en Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale. Il s'agira d'utiliser les données images et les interprétations de quelques 500 millions de dossiers traités par la radiologie française dans son ensemble, afin de faire progresser la Santé des patients.

Bruno Benque


Les manipulateurs chercheurs peuvent désormais postuler pour le Prix Recherche SFR/AFPPE
15/03/2021 : Le Prix annuel de Recherche SFR/AFPPE 2021 est désormais ouvert ! Ce Prix met en valeur les projets de recherche initiés par les MERM dans tous les domaines d’exercice de la spécialité.

Le F.IR.E 2021 se tiendra bientôt sous forme de wébinaire
02/03/2021 : Le congrès FIRE 2021 prendra cette année une forme digitale. Le 9 avril, tout ce qui se fait en termes d’innovation en imagerie interventionnelle sera traité à cette occasion.

Le Quotidien du Médecin fête ses cinquante ans
23/02/2021 : Pour ses cinquante ans, le Quotidien du Médecin évolue vers une forme plus moderne. Un numéro spécial a, en outre, été publié le 19 févier 2021 pour fêter l’événement.

Le bien-être et la résilience des professionnels de la radiologie en vedette à l'ECR Live 2021
15/02/2021 : L’ECR sera le théâtre, cette année, d’une session dédiée au bien-être, à la pleine conscience et à la résilience des professionnels de Santé. Après l’année difficile que nous avons traversée, cela ne peut pas faire de mal à la communauté radiologique européenne.

La Revue Radiology cherche son prochain Rédacteur en chef
10/02/2021 : Alors qu’elle a fait l’objet de nombreuses évolutions sous la férule du Pr David Bluemke, la Revue Radiology va devoir remplacer ce dernier qui quittera bientôt ses fonctions de rédacteur en chef. Toutes les manifestations d’intérêt sont encouragées pour un poste aux missions bien spécifiques.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

Un RSNA virtuel qui a tenu ses promesses
16/12/2020 : Le congrès virtuel de la RSNA 2020 a enregistré des records d’inscriptions. C’était en effet une bonne occasion d’y assister pour celles et ceux qui ne peuvent habituellement pas s’y rendre. Son contenu scientifique a sans surprise été très apprécié. Le thème de l’édition 2021 : Redéfinir la radiologie.

Premium Education Package : les services formation de l'ESR à prix réduit
10/12/2020 : L’European Society of Radiology met à disposition de la communauté radiologique l’ensemble de ses services de formation dans son Premium Education Package. Le prix de ce service est très intéressant pour l’année 2021.

Les nouveautés et solutions avancées Canon présentées au RSNA virtuel 2020
09/12/2020 : À l’occasion du congrès virtuel de la RSNA 2020, Canon Medical a, comme à son habitude mais à travers une plateforme digitale, présenté ses nouveautés technologiques et les solutions avancées d’imagerie médicale qu’elle propose à la communauté radiologique, notamment en scanner, IRM, échographie, interventionnel et intelligence artificielle.

Les Jeudis de l'AFPPE, des webinaires pour garder le contact avec la communauté des manipulateurs
25/11/2020 : Afin de remplacer les journées de formations prévues en présentiel et de rester en contact avec la communauté des manipulateurs d’électroradiologie, l’AFPPE lance des webinaires qui leur sont dédiés, les Jeudis de l’AFPPE. Premier numéro le 10 décembre 2020.


Une plateforme de post-traitement commune pour un groupe de modalités hétérogènes
09/04/2021 : En référençant la solution Myrian®, Le groupe Vidi met à disposition de ses adhérents une plateforme de post-traitement capable d’incrémenter des images venues de nombreuses et hétérogènes modalités.

Le scanner 4D pour évaluer les flux du système hépatique
09/04/2021 : L’exploration dynamique pré-opératoire du système vasculaire hépatique pour les patients atteints d’hypertension portale pourrait âtre réalisée pat TDM 4D. C’est le résultat d’une étude japonaise publiée dans la Revue European Radiology qui propose de visualiser les flux intra-hépatiques ainsi que la direction du flux dans le système porte.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Participez largement aux nouveaux NRD en mammographie !
07/04/2021 : Dans le cadre de l’élaboration de NRD en mammographie qui rentreraient en cohérence avec la décision ANSM 2020 dédiée, les sociétés représentatives de la discipline lancent une étude complète tant dans l’utilisation des systèmes DR et tomosynthèse que pour les systèmes CR. Votre participation à ce recueil de données est très attendue.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.

Conjoncture économique : les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses tarifaires
02/04/2021 : Dans un contexte économique particulier, les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses de tarification des actes d’imagerie médicale. C’est ce qu’ils font savoir dans un communiqué dans lequel ils donnent les chiffres de leurs revenus moyens des années précédentes.

Leur raison d'être : tisser des liens pour permettre de vivre mieux
01/04/2021 : Tisser des liens durables pour permettre de vivre mieux, tel est la Raison d’être annoncé ces derniers jours par Guerbet. Un slogan élaboré de façon collaborative par de nombreux acteurs de la société.


Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Un guide pour bien se repérer dans l'offre commerciale d'IA appliquée à l'imagerie médicale
23/03/2021 : L’Intelligence Artificielle appliquée à l’imagerie médicale, fait naître de nombreuses possibilités d’amélioration de la pratique radiologique. L’offre commerciale devient abondante et il est difficile de l’évaluer précisément. C’est dans cet optique qu’une équipe de chercheurs a publié, dans la Revue European Radiology, un guide pour aider les radiologues et décideurs à prendre des décisions éclairées dans ce domaine.

Nouveau produit de contraste en IRM : résultats positifs sur la tolérance et l'efficacité diagnostique
24/03/2021 : Le Gadopiclenol, nouveau produit de contraste en IRM, vient de faire l’objet de deux études montrant son efficacité diagnostique et sa tolérance. Son profil pharmaceutique est identique chez les adultes et les enfants.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Pose de PICC-Line par les manipulateurs : le protocole de coopération est validé par Arrêté
09/03/2021 : Le protocole de coopération permettant au manipulateur d’électroradiologie d’intervenir pour la pose de PICC-Line vient de faire l’objet d’un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Les délais de prise en charge des patients, notamment en oncologie, devraient en bénéficier significativement.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.