Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle

LUNDI 04 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Intelligence artificielle

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) a organisé, le 2 juin 2018 à Lyon, un Séminaire sur l'Intelligence Artificielle (IA) et la radiologie.

Mieux connaître l'IA pour mieux l'appréhender

Cette session a été l'occasion d'entendre des acteurs renommés donner leur point de vue sur cette notion très à la mode mais qui, au final, n'est pas maîtrisée par tous les radiologues. C'est d'ailleurs ce qu'a souligné le Pr Paul CHANG, l'Université de Chicago, qui distingue deux groupes de praticiens, les enthousiastes et les craintifs. Et c'est parce que ces derniers n'en connaissent pas bien les principes qu'ils sont réticents. Il s'est donc attaché à décrire les contours de cette IA qui, selon lui, peut aider le radiologue à ré-humaniser ses pratiques. Il a notamment souligné l'importance du référencement des données dans le processus de l'IA et expliqué la différence entre le Machine Learning utilisé dans les logiciels d'aide à l'interprétation (CAD) et le Deep Learning, très complexe et gérant des volumes de données considérables, mais aussi très opaque quant à son mode de fonctionnement.

Le patient, usufruitier de ses données de Santé

Parmi les autres intervenants à cette journée, citons François BLANCHARDON, Président du comité régional Auvergne-Rhône-Alpes de FRANCE ASSOS SANTÉ, qui a donné quelques pistes d'amélioration de la relation patient - médecin radiologue, ou David GRUSON, de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, pour ses observations sur l’éthique dans le développement de l’intelligence artificielle. Mais l'assistance a écouté avec une attention particulière Me Laure Soulier, du Cabinet d'avocats Aubert, pour ses déclarations sur le droit des données de Santé. Elle a démontré tout d'abord que ces données n'appartiennent pas au radiologue mais au patient qui en est seulement l'usufruitier, la vente de celles-ci lui étant interdite. Elle est revenue sur les nouvelles dispositions législatives en matière de protection des données et sur la RGPD. Ce texte interdit en effet le traitement des données personnelles, sauf en cas de consentement de l'intéressé, pour sauvegarder les intérêts vitaux ou dans le but de recherche scientifique, ce qui entre dans le cadre de la pratique du radiologue.

La radiologie française crée un écosystème national en Intelligence Artificielle

C'est enfin le Pr Jean-François Meder, Président de la Société Française de Radiologie (SFR), qui a essayé d'identifier les impacts de l'IA dans l'activité radiologique au quotidien. Il a mis en exergue tout d'abord la maîtrise ancienne de l'outil numérique par les radiologues, décrivant l'arrivée de l'IA comme une évolution plutôt que comme une rupture. Il a rapporté quelques visions prospectives de certains de ses confrères, citant notamment la possible disparition du radiologue au bénéfice du triptyque clinicien – manipulateur – IA, la baisse de la pertinence de la clinique au profit de l'image médicale ou la position de data scientist du radiologue de demain, auxquelles il a déclaré ne pas adhérer.

Le Dr Jean-Philippe Masson, Président de la FNMR, l'a ensuite rejoint pour annoncer la création, par l'ensemble des composantes du G4, d'un projet d'écosystème en Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale. Il s'agira d'utiliser les données images et les interprétations de quelques 500 millions de dossiers traités par la radiologie française dans son ensemble, afin de faire progresser la Santé des patients.

Bruno Benque


toshiba

Le JT de l'ECR du 8 mars 2019
11/03/2019 : Fin de notre série de comptes rendus vidéo de l'European Congress of Radiology (ECR) 2019, avec la réduction des doses de rayonnement et de contraste au scanner, le nouveau scanner de Philips, ou les recommandations SFR pour la décontamination des sondes d'échographie.

Le JT de l'ECR du 7 mars 2019
08/03/2019 : Dans notre série de comptes rendus vidéo de l'European Congress of Radiology (ECR) 2019, les apports de l'IRM dans la prise en charge des pathologies psychiatriques, une technologie alliant les ultrasons et le laser pour l'imagerie de la thyroïde ou les avantages du cloud pour les données images.

L'ECR 2019 a mis l'accent sur l'interdisciplinarité
08/03/2019 : L'interdisciplinarité a constitué le thème majeur de la conférence de presse donnée en ouverture de l'ECR 2019. L'oncologie, les pathologies complexes ou la psychiatrie sont des domines où l'imagerie a un rôle majeur à jouer. Explications par quelques orateurs de cette conférence.

Démonstration de force pour Canon Medical à l'ECR 2019
07/03/2019 : Canon Medical a une nouvelle fois fait la preuve de son avance technologique à l'ECR 2019. Dans tous ses domaines de compétences, elle présente des innovations technologiques majeures pour la pratique des utilisateurs et le confort des patients.

Le JT de l'ECR du 6 mars 2019
07/03/2019 : Dans notre série de comptes rendus vidéo de l'European Congress of Radiology 2019, l'intelligence artificielle, le partage des données au sein de la communauté radiologique, une session relative à l'apport de l'IRM en psychiatrie et un écran tactile géant.

Le JT de l'ECR du 3 mars 2019
06/03/2019 : Dans notre série de comptes rendus vidéo de l'European Congress of Radiology 2019, deux femmes sont à l'honneur et l'espace dédié à l'interventionnel, le Cube, est notamment présenté.

Le JT de l'ECR du 2 mars 2019
02/03/2019 : Dans notre série de comptes rendus de l'European Congress of Radiology 2019, une plateforme d'intelligence artificielle pour les développeurs, un système de jumeau digital, une nouvelle gamme de scanners et le Pr Yves Menu qui évoque les évolutions de l'ECR depuis quelques années.

Le JT de l'ECR du 1er mars 2019
01/03/2019 : Début de notre série de comptes rendus vidéo de l'European Congress of Radiology 2019. Il est question de salle interventionnelle, de solution de radiologie mobile, de mammographie et d'intelligence artificielle embarquée dans un scanner.

Les manipulateurs montpelliérains ont de l'humour !
31/01/2019 : Les 6èmes Journées francophones AFPPE de scanner ont une nouvelle fois fait la preuve du dynamisme de cette institution pour la formation continue des manipulateurs d'électro-radiologie. Une fois n'est pas coutume, le Prix de la meilleure présentation a été attribué à un court métrage humoristique.

La RSNA présente son bilan du congrès de 2018
28/01/2019 : Petit bilan du RSNA 2018, une session où l'intelligence artificielle a été omniprésente et où les sessions scientifiques se sont enrichies d'impression 3D et de réalité virtuelle. Le nombre de nouvelles sociétés dans l'exposition technique s'est élevé à 130.


Radiopédiatrie: la baisse de la dose efficace globale se confirme
23/04/2019 : L’IRSN vient de communiquer sur l'exposition pédiatrique aux rayonnements ionisants pour l'année 2015. Elle a actualisé, dans une étude, ses données statistiques qui montrent une baisse de la dose efficace reçue entre 2010 et 2015 en France. Mais les enfants de moins d'un an font l'objet d'une exposition encore significative.

Actualité du parc IRM français en avril 2019
23/04/2019 : Dans notre série dédiée à l'évolution du parc IRM français, nous évoquons ici l'installation de modalités de ce type au Havre, à Ambérieu-en-Bugey, ainsi qu'à Carhaix et Guingamp.

Polytraumatisés: apports de la tomodensitométrie interventionnelle
19/04/2019 : Dans une vidéo publiée sur le site des Journées Francophones d'Imagerie Médicale (JFIM), le Dr Yvonne Maratos décrit les techniques interventionnelles appliquées à la prise en charge des polytraumatisés.

Un travailleur dépasse en un mois la dose annuelle réglementaire aux extrémités
18/04/2019 : Un travailleur de médecine nucléaire du CHU d'Angers ne manipulera plus de radionucléides pendant un an. Il a dépassé, en un mois, la limite d'exposition annuelle aux extrémités.

Décision ASN Assurance qualité: Forcomed accompagne les centres selon leur niveau de labelllisation
17/04/2019 : Pour aider les radiologues à répondre aux obligations législatives sur l'assurance qualité, Forcomed organise plusieurs sessions de formation, pour les centres labellisés et les autres.

Une feuille de route pour améliorer la recherche en IA appliquée à l'imagerie médicale
17/04/2019 : Dans un contexte de développement tous azimuts de l'intelligence artificielle appliquée à l'imagerie médicale, les principaux acteurs scientifiques américains ont élaboré une feuille de route pour accélérer la recherche dans ce domaine. Un rapport a été rédigé en ce sens.

Médecine légale: le scanner, partenaire désormais incontournable
17/04/2019 : Dans la série des Dossiers THEMA RADIOLOGIE FOCUS, nous vous proposons une série d'articles sur les apports de l'imagerie pour la médecine légale. Sont abordés tout à tour les initiatives européennes en faveur de l'enseignement commun des radiologues et des médecins légistes pour cette discipline, une étude rétrospective marseillaise sur l'xploration des trumatiqmes balistiques par scanner, ainsi que le choix d'installer le scanner Fujifilm à l'Institut médicolégal du CHU de Tours pour améliorer les autopsies.

Des chercheurs réussissent à pirater des images de scanner ou d'IRM
16/04/2019 : Les images de scanner ou d'IRM en cours d'acquisition sont susceptibles d'être piratées depuis la salle 'attente du service. C'est ce qu'affirme une étude israélienne d'ingénierie de l'information et des systèmes.

L'IRSN organise une journée d'information dédiée au Radon
15/04/2019 : Pour accompagner les gestionnaires de risque en milieu professionnel, notamment dans les établissements de Santé, l'IRSN organise une journée dédiée au Radon. Ce gaz radioactif fait en effet partie de la prévention des risques depuis le 1er juillet 2019.

SFNR 2019: la recherche pour améliorer le traitement des AIC
15/04/2019 : Tous les anévrismes intracérébraux ne doivent pas être traités. C'est, en substance, le discours qu'a diffusé le Pr Hubert Desal lors du dernier congrès de la SFNR. Il a mis en lumière le réseau pluridisciplinaire actif dans la recherche sur cette thématique.


Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Des chercheurs réussissent à pirater des images de scanner ou d'IRM
16/04/2019 : Les images de scanner ou d'IRM en cours d'acquisition sont susceptibles d'être piratées depuis la salle 'attente du service. C'est ce qu'affirme une étude israélienne d'ingénierie de l'information et des systèmes.

Sonoscanner équipera les Services de Santé des Armées français
10/04/2019 : Le Service de Santé des Armées français vient de choisir Sonoscanner pour équiper ses véhicules d'intervention extérieure. La portabilité et la qualité d'image ont été des critères déterminants.

Les PACS open source : une solution fiable et économique pour les professionnels de santé
25/05/2013 : “Toute image, n'importe quand, n'importe où, c'est le mantra », expliquait le professeur Ruben Mezrich, (théoricien des PACS à l’université de Baltimore),

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

L'embolisation bariatrique comme alternative à la chirurgie contre l'obésité
05/04/2019 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, l'embolisation bariatrique, traitement mini-invasif pour l'obésité, montre des résultats encourageants et pourrait être une alternative sérieuse à la chirurgie.

LA CONNECTIQUE CÉRÉBRALE EXPLORÉE PAR ÉCHOGRAPHIE
15/01/2015 : Pouvoir explorer la connectique fonctionnelle du cerveau avec un appareil de type échographe, tel est le but de l'invention du fUltrasound, une technologie sortie des laboratoires de recherche du CNRS. Les équipes de chercheurs souhaitent désormais passer au stade préclinique.

ETIAM, pour un service de téléradiologie ouvert
15/03/2017 : ETIAM étoffe sa solution de téléradiologie en la rendant plus rapide et ergonomique. L'éditeur joue également la carte de la qualité, en y intégrant une worklist adaptable à toute application de télémédecine, et en faisant la promotion de ses services de téléradiologie ouverts à tous les radiologues. Georges Le Goualher, Responsable des applications de télémédecine chez ETIAM, nous en dit plus dans une interview.

Radiopédiatrie: la baisse de la dose efficace globale se confirme
23/04/2019 : L’IRSN vient de communiquer sur l'exposition pédiatrique aux rayonnements ionisants pour l'année 2015. Elle a actualisé, dans une étude, ses données statistiques qui montrent une baisse de la dose efficace reçue entre 2010 et 2015 en France. Mais les enfants de moins d'un an font l'objet d'une exposition encore significative.