Vous êtes dans : Accueil > Actualités > IRM > L'IRM, outil de choix pour la stratégie thérapeutique de l'arthrite psoriasique

L'IRM, outil de choix pour la stratégie thérapeutique de l'arthrite psoriasique

LUNDI 28 MAI 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Journal of Clinical Rheumatology a publié une série d'articles relatifs à l'arthrite psoriasique (PsA). Parmi ces études figure un travail d'une équipe canadienne dont l'objectif est de décrire les indications et les caractéristiques de l'IRM pour cette pathologie et d'examiner l'influence des résultats de l'IRM sur la pratique clinique.

Journal of Clinical Rheumatology

L'arthrite psoriasique (PsA) est une arthrite inflammatoire associée au psoriasis faisant partie du groupe des spondyloarthrites en raison de la présence d'une atteinte axiale et des caractéristiques extra-articulaires partagées. Le tableau clinique de PsA est varié, impliquant des articulations axiales et périphériques ainsi que les structures péri-articulaires.

L'IRM, outil de choix pour l'identification des pathologies rhumatismales

L'IRM est un outil important dans l'évaluation des patients atteints de maladies rhumatismales, en particulier lorsque les radiographies ne montrent pas de changements dans les articulations périphériques ou le squelette axial. Dans cette étude, les patients atteints d'arthrite psoriasique ont été suivis de façon prospective dans le cadre du programme dédié mené par le Toronto Western Hospital, à Toronto, selon un protocole standard. Tous les examens IRM axiaux et périphériques ( main et / ou pied) effectués sur des patients participant à l'étude "Toronto Clinic 1" entre 2003 et 2014 ont été inclus. Les détails des résultats d'examens ont été recueillis à partir du compte rendu officiel des radiologues. Une revue des dossiers a été effectuée pour déterminer si les résultats de l'IRM ont contribué, dans un deuxième temps, à un changement de traitement.

Des résultats significatifs tant dans les régions axiales que pour les extrémités

168 explorations IRM 135 axiales et 33 périphériques) ont été réalisés sur 125 patients, l'âge moyen étant de 50,5 ans et 51,2% des patients étant de sexe féminin. La durée moyenne de PsA était de 11,2 ans. Parmi les examens axiaux, la majorité a été réalisée sur l'ensemble de la colonne vertébrale (hors sacrum) (27,4%) ou sur les articulations sacro-iliaques et la colonne vertébrale (45,2%). Les indications prédominantes concernaient une maladie inflammatoire présumée (51,1%) ou dégénérative (24,4%). L'IRM a révélé des changements inflammatoires et / ou structurels chez 34,1% versus 54,8% avec des modifications dégénératives.

Pour les régions périphériques, 60,6% des examens ont concerné les mains et 21,2% uniquement les pieds, pour des indications en majorité de synovite subclinique présumée (78,8%). L'arthrite inflammatoire a été diagnostiquée en IRM dans 72,7% des cas.

Des changements de traitements induits parfois par les résultats de l'IRM

Au total, les résultats d'IRM n'ont pas influencé le changement de traitement chez 93 patients (74,4%). Chez ces patients, l'IRM n'a montré aucune anomalie nécessitant un changement de traitement. Sur 32 patients ayant subi un changement de traitement dans les 6 mois suivant l'IRM, un traitement par facteur de nécrose tumorale (TNF) a constitué l'approche la plus fréquente (37,5%), principalement à cause de l'arthrite périphérique (53,1%). Les résultats de l'IRM ont influencé le changement de traitement dans 56,3% des cas mais étaient insuffisants pour effectuer un changement de traitement sans résultats cliniques chez tous les patients. Par exemple, si l'IRM a démontré un œdème de la moelle osseuse, mais que l'indice d'activité de la spondylarthrite ankylosante de Bath était inférieur à 4, aucun changement de traitement n'a été envisagé.

L'imagerie par résonance magnétique est donc utile dans l'évaluation des patients atteints de PsA actif, en particulier lorsque une pathologie inflammatoire est suspectée et que les images radiographiques ne sont pas utiles. L'étude a montré que, dans certains cas, elle peut être utilisée en complément de l'examen clinique pour déterminer un changement de traitement.

Bruno Benque


toshiba

Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Comment explorer le pied de Charcot ?
20/11/2019 : Dans une revue des images médicales pour le diagnostic et la classification du pied de Charcot, une étude suisse identifie la radiographie conventionnelle et l’IRM comme moyens d’exploration privilégiés.

IVDr, ou l'étude métabolique des fluides biologiques par RMN
14/11/2019 : Le Laboratoire de chimie et biochimie pharmacologiques et toxicologiques se dote du premier IVDr en France, système d’analyse métabolique à haut débit des fluides biologiques chez l’Homme par résonance magnétique. Il sera inauguré le 3 décembre 2019 sur le Campus Saint-Germain-des-Prés.  

Prostate : ateliers pratiques d’IRM sur consoles
05/11/2019 : Forcomed propose une formation ciblée sur l’IRM prostatique multiparamétrique. Elle permet d’assurer notamment le classement PIRADS2 des lésions et d’effectuer un bilan d’extension.

Une session e-learning consacrée à la pathologie maligne du pelvis en IRM
22/10/2019 : Afin de parfaire leur formation en imagerie pelvienne oncologique et d'acquérir les clés pour participer à une RCP d'oncologie pelvienne, Forcomed propose aux radiologues une formation en e-learning sur l'IRM de la pathologie maligne du pelvis.

La cartographie T2 comme biomarqueur de dégénérescence méniscale
20/09/2019 : Le temps de relaxation T2 pourrait servir de biomarqueur de dégénérescence méniscale. C'est ce que montre une étude hollandaise publiée dans la Revue European Radiology.

Hypertrophie du VG : signe avant coureur de maladie coronarienne
13/09/2019 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, l'hypertrophie ventriculaire gauche est un facteur prédictif de la mortalité et de l'insuffisance cardiaque liés à la maladie coronarienne. Dans ce cadre, l'IRM du VG serait plus prédictive que le coroscanner.

Gadolinium et grossesse: des risques significatifs d'exposition fœtale
06/09/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un nombre limité mais préoccupant de femmes sont exposées à un produit de contraste au gadolinium au début de leur grossesse. Les chercheurs suggèrent de mener des mesures efficaces de dépistage de la grossesse afin de réduire l'exposition par inadvertance à ces agents de contraste en début de grossesse.

Actualité du parc IRM français...et limitrophe
05/09/2019 : En cet été 2019, plusieurs modalités d'IRM ont été installées, notamment à Guéret, sur la Côte fleurie et à la Chaux-de-Fonds notamment.

Les dangers du vapotage étudiés par l'IRM fonctionnelle
04/09/2019 : Le vapotage se développe depuis quelques années, notamment pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer. Mais il a un effet immédiat sur la fonction vasculaire, même lorsque la solution ne contient pas de nicotine, selon les résultats d'une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology.


Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Comment explorer le pied de Charcot ?
20/11/2019 : Dans une revue des images médicales pour le diagnostic et la classification du pied de Charcot, une étude suisse identifie la radiographie conventionnelle et l’IRM comme moyens d’exploration privilégiés.

Les avancées des ultrasons thérapeutiques présentées au congrès de la SNO
20/11/2019 : À l’occasion du 24ème congrès de la SNO, le Sonocloud, dispositif ultrasonore thérapeutique, fait l’objet actuellement de présentations sur les avancées relatives à cette technologie.

Guerbet et intersystems signent un partenariat stratégique
20/11/2019 : Guerbet et Intersystems ont annoncé la signature d’un partenariat pour assurer l’interopérabilité de Contrast&Care, la solution de traçabilité des produits de contraste.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

"Mesurer pour agir" avec le DACS Nexo[Dose] une solution complète, multimodalités, multiconstructeurs et indépendante
15/11/2019 : Nexo[Dose] permet une analyse du risque conformément au principe de justification et d’optimisation en mettant en place un système de gestion de la qualité SMQ - Arrêté du 8 février 2019, visant à homologuer de la décision n° 2019-DC-0660 de l'Autorité de sûreté nucléaire - ASN, du 15 janvier 2019 et entrer en vigueur au 01 juillet 2019.

IVDr, ou l'étude métabolique des fluides biologiques par RMN
14/11/2019 : Le Laboratoire de chimie et biochimie pharmacologiques et toxicologiques se dote du premier IVDr en France, système d’analyse métabolique à haut débit des fluides biologiques chez l’Homme par résonance magnétique. Il sera inauguré le 3 décembre 2019 sur le Campus Saint-Germain-des-Prés.  

Un réseau de neurones profonds pour améliorer le diagnostic de cancer du poumon
13/11/2019 : Selon des recherches publiées dans la revue Radiology, les radiologues assistés par un logiciel basé sur le deep learning étaient plus en mesure de détecter les cancers du poumon malins sur radiographies du thorax.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.


Protocoles de coopération : une prime mensuelle pour les manipulateurs impliqués !
09/09/2019 : Un décret paru au Journal Officiel du 8 septembre 2019 institue une prime pour les manipulateurs impliqués dans les protocoles de coopération. Cela constitue le premier acte de reconnaissance gouvernemental pour ces professionnels souhaitant étendre leur champ de compétences.

Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.

Exposition des travailleurs aux champs magnétiques: le décret est paru !
12/08/2016 : La Directive européenne concernant la prévention à l'exposition des travailleurs aux champs magnétiques vient d'être transposée à la Loi française par un Décret publié au JO le 6 août 2016. Les dispositions de prévention contenues dans ce document, qui introduisent la notion de valeur déclenchant l'action, rappellent celles prises pour les rayonnements ionisants.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.