Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Parc de modalités d'imagerie: l'INCa confirme les retards sur objectifs

Parc de modalités d'imagerie: l'INCa confirme les retards sur objectifs

LUNDI 05 FéVRIER 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Rapport de l'INCA relatif au Plan Cancer 2014-2019 fait état de réelles avancées quant à l'organisation de la prise en charge des patients. Mais sur les thèmes relatifs à l'imagerie médicale, des retards sur les objectifs fixés sont encore à déplorer.

INCa

L'Institut National du Cancer (INCa) a adressé au Président de la république son 4ème Rapport d'étape relatif au pilotage du Plan Cancer 2014-2019. Parmi les 208 actions prévues, plusieurs concernent, de près ou de loin, aux activités de l'imagerie diagnostique et thérapeutique.

Des progrès significatifs sur la dématérialisation et le partage des données de Santé

L'Institut a lancé notamment une dynamique d’expérimentation de dématérialisation des mammographies de dépistage dès 2016, afin de poursuivre l’amélioration de la qualité et de l’efficience du programme. Dans ce contexte, deux projets, en Alsace et en Île-de-France (départements 94-93-78), ont été retenus, auxquels s'ajouteront la Normandie et La Réunion. Sur le champ du numérique également, le Dossier Communicant de Cancérologie
(DCC), qui
permet l’échange, notamment entre la
ville et l’hôpital, des documents supports
de la coordination des soins et devient le socle des Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP), fait de plus en plus d'adeptes. Et le Dossier
Médical partagé (DMP), quant à lui, se déploie de façon significative puisque près de 1 000 000 de dossiers ont pu être créés fin 2017. Il permet aux praticiens d'échanger les données médicales du DCC de façon dématérialisée et sécuritaire.

Un nouveau mode de financement de la radiothérapie en cours d'évaluation

Concernant les parcs de modalités d'imagerie, le rapport stipule que le maillage territorial en appareils d’IRM/TEP est globalement satisfaisant, alors que les acteurs eux-mêmes, FNMR en tête, appellent à une augmentation des autorisations pour l'acquisition de ces modalités. Il reconnaît toutefois des disparités régionales et interrégionales et déclare que des mesures ont été prises pour le déploiement de nouveaux appareils d’IRM et de TEP, avec une augmentation prévue de 35% pour l'IRM et de 11% pour le scanner en Ile-de-France. 

D'autres mesures sont prévues afin d'adapter le
modèle de financement de la radiothérapie, pour une meilleure prise en
compte de l’approche globale du parcours
des patients, adaptée à l’enjeu de maîtrise
des coûts. En 2016, une proposition de nouveau
modèle de financement, indexé sur la technique de radiothérapie utilisée, a été imaginée. Des centres volontaires, en hôpital public et privé ainsi qu'en cabinet de radiothérapie, ont participé à une phase de pré-test en 2017, préalable au lancement à plus grande échelle, en 2018, où sera évalué l’impact de la forfaitisation avant le déploiement effectif du nouveau modèle. D'autre part, l’INCa a lancé, en 2017, un autre appel à candidatures pour soutenir la formation d’un réseau national de recherche préclinique en radiothérapie pour créer une synergie pluridisciplinaire susceptible de renforcer l'innovation dans la conduite de projets précliniques.

De nouvelles professions pour la gestion du risque ionisant

L'INCa rappelle également, dans son nouveau rapport, l'intégration, par ordonnance du Gouvernement, de la profession de physicien médical aux professions de santé. Il rappelle que celui-ci apporte son expertise pour toute question relative à la physique des rayonnement, qu'il est chargé de la qualité d'image, de la dosimétrie et de l'exposition aux autres agents physiques qu'il s'assure que les équipements, les données et procédés de calcul utilisés pour déterminer et délivrer les doses et les activités des substances radioactives administrées au patient sont appropriés et concourent à une optimisation de l'exposition aux rayonnements ionisants. Sur le champ des ressources humaines également, l'Institut revient sur le nouveau décret d'actes du manipulateur (MERM), qui a la possibilité désormais d'exercer sans la présence d'un médecin ou de préparer, au sein d'une Pharmacie à Usage Intérieur (PUI), les substances destinées à la pratique de la médecine nucléaire.

Des retards conséquents sur certains objectifs fixés

La fin du rapport recense enfin les objectifs ayant plus de 9 mois de retard sur la feuille de route. Sans surprise, et nous l'avons évoqué plus haut, la réduction des inégalités territoriales et l'harmonisation les délais d’accès à l’IRM et à la TEP en font partie. La lisibilité de l’offre de radiologie interventionnelle n'a également pas évolué significativement, de même que la réflexion sur les évolutions nécessaires du dispositif réglementaire et tarifaire spécifique à cette discipline. L'équilibrage de l'offre en équipements de radiothérapie sur le territoire pour en réduire les délais d’accès fait également l'objet d'un retard, de même que. La régulation, au niveau national, de l’offre en équipement lourd. Enfin, la reconnaissance de la profession de dosimétriste en tant que profession de santé et l'intégration du radiophysicien dans le code de la santé publique se font également attendre.

Bruno Benque


toshiba

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

RGPD: Impacts et actions à mener par le radiologue
29/05/2019 : Les radiologues sont directement impactés par le règlement RGPD. Un an après sa publication, Forcomed renouvelle une formation dédiée pour des flux de données de Santé en conformité avec les attentes.

La DGSN marocaine a un nouveau centre de Radiologie
20/05/2019 : Le Roi Mohammed VI du Maroc a inauguré, le 24 avril 2019, un nouveau Centre de radiologie et d'analyses médicales dédié aux fonctionnaires de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN).

La radiologie européenne agit pour une communauté des patients plus large
17/05/2019 : Les radiologues européens souhaitent donner plus de visibilité publique à leurs pratiques. C'est la raison pour laquelle l'ESR-PAG, émanation de l'European Society of Radiology (ESR), a élaboré un document présentant sa stratégie de développement de la communauté des patients autour de la spécialité.

La Revue Radiology lance son supplément: Cardiothoracic imaging
03/05/2019 : La RSNA vient de lancer un supplément à sa Revue Radiology, dédié à l'imagerie cardiothoracique. Publié tous les deux mois, il sera disponible uniquement en ligne.

Le combat contre la tuberculose infantile passe à la radiologie numérique
29/04/2019 : Un projet de recherche de l'Université de Bordeaux visant à combattre la tuberculose infantile en Afrique et en Asie comprend une radio du thorax. Pour optimiser ce processus, MSF équipe ses modalités d'imagerie avec le système de numérisation directe DR.

Point d'étape sur la gestion optimisée du parc d'imagerie aux HCL
10/04/2019 : Au bout de trois ans de collaboration, les HCL et Philips font le point sur le projet de Gestion Optimisée du Parc d'Imagerie. Ce processus met en lumière des coûts maîtrisés pour le renouvellement des modalités ainsi qu'une accélération des projets de recherche aux HCL.

Attractivité : Bien préparer l'entrée d'un nouvel associé dans votre structure
05/03/2019 : Pour bien intégrer un nouvel associé dans votre centre, vous devez rendre celui-ci attractif. Forcomed vous aide, dans une session de formation, à prendre les mesures adéquates dans ce cadre.

Les radiologues en première ligne pour détecter les signes de violence conjugale
06/02/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, les radiologistes pourraient jouer un rôle crucial dans l'identification des signes de violence conjugale. Les radiologues peuvent identifier précocement les types de blessures potentielles liés à la violence, les classer et travailler en étroite collaboration avec les urgentistes notamment.

Se former au Cone beam pour maîtriser l'imagerie en coupe odontologique
06/02/2019 : FORCOMED organise deux sessions de formation sur le Cone-beam en 2019 à Paris. Cet enseignement répond aux recommandations professionnelles françaises et européennes.


Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

Production made in France: les industriels de Santé en appellent au Premier ministre
14/06/2019 : La production de produits de Santé Made in France est en stagnation depuis 2010. C'est la raison pour laquelle le G5 interpelle le Premier ministre, dans un communiqué, afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires de politique industrielle, d'emplois et de commerce extérieur.

Abus de cocaïne : l'IRM pour identifier les lésions cardiaques aigües et chroniques induites
13/06/2019 : Selon un article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, l'IRM cardiaque joue un rôle essentiel dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires induites par la cocaïne. Elle permet en effet de distinguer les lésions aigües et chroniques liées à ce fléau.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.

Assurance qualité en radiologie: à chacun son niveau de formation !
12/06/2019 : L'Arrêté du 8 février 2019 émis par le Ministère des Solidarités et de la Santé valide les dispositions prises par la Décision ASN du 15 janvier 2019, qui introduit des exigences nouvelles dans le processus de gestion des risques en radiologie. Forcomed renouvelle sa session de formation dédiée.

Métastases hépatiques traitées par micro-ondes: la CIRSE lance une étude européenne
12/06/2019 : Une étude à grande échelle sur les effets de l'ablation par micro-ondes des métastases hépatiques du carcinome colorectal vient d'être lancée par la Société européenne de radiologie cardiovasculaire et interventionnelle (CIRSE). Il s'agit notamment d'évaluer la qualité de vie des patients ainsi que l'état des lésions à 12 mois.

La chimio-embolisation du CHC bénéficie à 400 000 patients dans le monde
11/06/2019 : Le Lipiodol® Ultra-Fluide vient d'obtenir la validation de la Suisse et de l'Inde dans la chimio-embolisation du carcinome hépatocellulaire. Cette procédure est désormais la référence au niveau mondial et bénéficie à 400 000 patients chaque année.

L'ESR, première société de radiologie au monde ?
07/06/2019 : L'European Society of Radiology se veut la plu grande société de radiologie au monde. C'est ce qu'elle a annoncé dans un communiqué où elle a enregistré 112 000 membres et rappelé l'activité pédagogique via ses services en ligne.  

Des programmes de recherche IRSN sur les effets secondaires à la radiothérapie
06/06/2019 : L'IRSN développe de nouveaux programmes de recherche sur les effets secondaires en radiothérapie. Il élabore notamment des modèles prédictifs et va lancer un premier essai clinique mettant en jeu des cellules souches réparatrices.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Édito - Doit-on craindre une pénurie de manipulateurs à moyen terme ?
03/10/2018 : Une pénurie de Manipulateurs d'Électro-Radiologie Médicale (MERM) semble s'annoncer à moyen terme, sous l'effet de plusieurs facteurs. Le processus de recrutement des étudiants et la réforme LMD figurent parmi les causes de ce phénomène.

SLA / Maladie de Charcot: la recherche avance
28/05/2019 : La recherche sur la SLA / Maladie de Charcot avance. Le programme DHUNE y est très actif et présentera bientôt les résultats de ses études en cours. Une interview du Pr Shahram Attarian et du Dr Annie Verschueren nous éclaire sur le sujet.

Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate
25/02/2019 : La radiothérapie stéréotaxique corps entier montre son innocuité potentielle pour les tissus sains, en comparaison de la radiothérapie conventionnelle. Les nouveaux résultats de l'étude ACE en sont l'illustration.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Édito - Téléradiologie: des prérequis technologiques différents selon les applications
05/06/2019 : La téléradiologie est devenue un maillon essentiel du parcours de soins. Et suivant les applications qui en sont faites, le niveau technologique peut s'avérer plus ou moins complexe et coûteux. Revue de détails…

Les mises à jour des NRD sont inscrites dans la Loi
05/06/2019 : Les dispositions prises par l'ASN concernant la mise à jour des Niveau de Référence Diagnostique (NRD) viennent d'être validées par Arrêté publié au Journal Officiel. Les évaluations en scanner et en interventionnel comprendront 10 patients consécutifs.

Les PACS open source : une solution fiable et économique pour les professionnels de santé
25/05/2013 : “Toute image, n'importe quand, n'importe où, c'est le mantra », expliquait le professeur Ruben Mezrich, (théoricien des PACS à l’université de Baltimore),

Assurance qualité en radiologie: à chacun son niveau de formation !
12/06/2019 : L'Arrêté du 8 février 2019 émis par le Ministère des Solidarités et de la Santé valide les dispositions prises par la Décision ASN du 15 janvier 2019, qui introduit des exigences nouvelles dans le processus de gestion des risques en radiologie. Forcomed renouvelle sa session de formation dédiée.

La chimio-embolisation du CHC bénéficie à 400 000 patients dans le monde
11/06/2019 : Le Lipiodol® Ultra-Fluide vient d'obtenir la validation de la Suisse et de l'Inde dans la chimio-embolisation du carcinome hépatocellulaire. Cette procédure est désormais la référence au niveau mondial et bénéficie à 400 000 patients chaque année.