Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie cardiovasculaire diagnostique > Pathologies cardiovasculaires : un travail de recherche explique pourquoi elles surviennent le plus souvent le matin

Pathologies cardiovasculaires : un travail de recherche explique pourquoi elles surviennent le plus souvent le matin

JEUDI 09 NOVEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Un travail de recherche effectué par une équipe lilloise et publié dans The Lancet a mis à jour le rôle d'un récepteur nucléaire pour expliquer l'incidence des pathologies cardiovasculaires à une certaine période de la journée.

Une équipe de chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille / CHU de Lille / Université de Lille / Inserm a mis à jour une période de la journée ayant le plus d'incidence sur les pathologies cardiaques impliquant l’horloge moléculaire circadienne dans le cœur.

L’ischémie myocardique concerne non seulement les patients qui développent un infarctus du myocarde, mais également ceux devant subir une chirurgie cardiaque. La physiologie cardio-vasculaire est bien connue pour être rythmée sur un cycle de 24h. Par ailleurs, la majorité des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux surviennent ainsi en fin de nuit ou au petit matin.

L'équipe lilloise a découvert que les complications cardiaques au cours d'une chirurgie cardiaque sont moins fréquentes et moins sévères lorsqu'elle est réalisée l’après-midi. En cause, une modulation de la lésion d’ischémie par les acteurs moléculaires de l’horloge biologique présente dans chacune des cellules du cœur. Le décalage de cette horloge interne par la suppression de l’activité du récepteur nucléaire Rev-erbɑ permet, chez le rongeur, de diminuer la susceptibilité importante du cœur à l’ischémie observée dans la période autour du réveil.

Ces travaux sont publiés dans la revue médicale The Lancet datée du 27 octobre 2017.

Paco Carmine


toshiba

Le Rédacteur en chef de la prochaine revue Cardiothoracic Imaging est connu
30/04/2018 : Le conseil d'administration de la Radiological Society of North America (RSNA) a annoncé le 25 avril 2018 la nomination du Dr Suhny Abbara, comme Rédacteur en chef de la nouvelle revue en ligne, Radiology: Cardiothoracic Imaging. Le journal sera lancé au printemps 2019.

Pathologies cardiovasculaires : un travail de recherche explique pourquoi elles surviennent le plus souvent le matin
09/11/2017 : Un travail de recherche effectué par une équipe lilloise et publié dans The Lancet a mis à jour le rôle d'un récepteur nucléaire pour expliquer l'incidence des pathologies cardiovasculaires à une certaine période de la journée.

Pathologies cardiaques: privilégier l'approche non invasive
14/03/2017 : L'angioscanner et l'imagerie de perfusion peuvent aider à prédire quels patients sont susceptibles de souffrir d'une crise cardiaque ou autre pathologie cardiovasculaire, selon une nouvelle étude apparaissant en ligne dans la revue Radiologie. L'approche non invasive donne en effet des résultats équivalents à la coronarographie couplée au SPECT.

Un contraste iodé concentré à 350 pour un coroscanner de qualité
11/01/2017 : La qualité d’un coroscanner est désormais indépendante de la concentration de produit de contraste injecté pour cette procédure. C’est ce qui résulte d’une étude menée en Allemagne et publiée dans la revue European Radiology, où les produits concentrés à 350mg/ml ne sont pas inférieurs aux autres.

De nombreuses réponses au quizz du SRES
30/03/2016 : Les organisateurs du SRES ont sollicité les jeunes praticiens de façon originale, avec un quizz sur un cas clinique. Voici les résultats de cette consultation à laquelle ils ont été très nombreux à répondre.

SURE SUBSTRACTION, POUR SURMONTER LES DÉFIS CLINIQUES
29/09/2015 : Ne souhaiteriez-vous pas réduire le temps nécessaire au diagnostic des examens vasculaires tout en augmentant leur précision par la même occasion? Et si vous pouviez identifier précisément des lésions osseuses grâce au scanner, sans avoir recours à d'autres examens comme l'IRM ou la médecine nucléaire ? Seriez-vous plus confiant si vous interprétiez les résultats d'une angiographie pulmonaire à l'aide d'une carte de perfusion?

CORONAROGRAPHIE: LA VOIE EST LIBRE POUR LA FFR
27/04/2015 : La FFR, complément diagnostic à la coronarographie, a reçu un avis favorable de la HAS quant à son remboursement par les caisses d'assurance maladie. Elle est donc appelée à être mise en pratique plus souvent pour les lésions pluritronculaires et intermédiaires.

CONTROVERSE SUR L'IMAGERIE CARDIAQUE
10/03/2015 : Qui du scanner, du PET ou de l'IRM est-il le mieux à même d'étudier les maladies cardiaques ? C'est ce qu'ont tenté d'identifier les Prs Sami Kajander, Hatem Alkhadi et Marco Francone lors d'une session de l'ECR 2015.

Relations entre la santé cognitive et les plaques d'athérosclérose asymptomatiques
26/11/2014 : La présence de plaques d'athérosclérose dans toutes les régions du corps est annonciatrice de troubles cognitifs légers. C'est ce qui ressort d'une étude américaine, menée sur près de 2000 adultes texans asymptomatiques, montrant des relations entre la présence de plaques et l'hypersignal sur la substance blanche à l'IRM.

Journée de dépistage échographique de l’anévrisme de l’aorte abdominale
20/11/2013 : CHU NICE, le Jeudi 21 novembre 2013,  désignée journée de dépistage échographique de l’anévrisme de l’aorte abdominale, mobilisera les professionnels de santé autour «l’Opération Vésale 2013», vaste campagne de prévention à l’échelle nationale, visant à  sensibiliser les médecins généralistes et le grand public aux risques de dilatation silencieuse de la principale artère de leur corps. Un dépistage est organisé Hôpital St Roch, Service de chirurgie vasculaire du Pr Hassen-Kodja (consultations, rez-de-chaussée) - Jeudi 21 novembre 2013 de 8h30 à 17h30


Le métier de MERM expliqué en vidéo
16/10/2018 : Retour sur le sujet réalisé par le Magazine de la Santé et consacré à la présentation des manipulateurs d'électro-radiologie médicale. Une vidéo grand public qui démystifie cette profession de Santé.

L'UGAP choisit DMS Imaging pour son marché de salles de radiologie télécommandées
12/10/2018 : DMS Imaging vient d'être sélectionné par l'UGAP pour équiper les établissements publics hospitaliers de ses solutions de salles de radiologie télécommandées.

Une session de formation sur les aspects technologiques et juridiques de la téléradiologie
11/10/2018 : FORCOMED propose aux radiologues et aux manipulateurs impliqués dans les pratiques de la téléradiologie une session de formation centrée sur les aspects technologiques et réglementaires spécifiques. Début de la formation le 15 octobre 2018.

La reconnaissance vocale plus que jamais au cœur des pratiques efficientes des radiologues
11/10/2018 : Le manque de moyens humains en radiologie et l’augmentation du nombre de demandes d’examens (prévention, maladies chroniques, vieillissement…) contraignent les radiologues à trouver la meilleure organisation possible pour répondre à ces défis. La reconnaissance vocale de Nuance, basée sur l’IA, peut les y aider. Des solutions à découvrir lors des Journées Francophones de Radiologie du 12 au 15 octobre prochains, auprès des partenaires de Nuance.

Désinfecter les sondes d'échographie par rayons UV-C, gage de qualité et de traçabilité
10/10/2018 : Assurer une désinfection de haut niveau les sondes d'échographie est souvent difficile sans ralentir le workflows d'examens. Mais avec la technologie aux rayons UV-C de l'Antigermix AS1, Germitec propose une solution rapide, fiable et automatisée.

Une solution RIS/PACS répondant aux enjeux de la mutualisation
10/10/2018 : Habitué à fournir aux acteurs de l'imagerie médicale des outils de gestion intelligente des données patients, Medasys étend son offre avec des fonctionnalités adaptées au secteur, notamment avec une solution RIS/PACS répondant aux enjeux de mutualisation territoriale.

Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

INFINITT: one platform, Infinitt possibilities !
09/10/2018 : Avec sa plateforme IHP, INFINITT Healthcare met à disposition des acteurs de l'imagerie médicale une suite de modules aux fonctionnalités aussi diverses qu'un PACS lauréat du KLAS , un DACS, ainsi qu'un archivage VNA véritable centre d'un écosystème de soins.

Téléradiologie: le juste accompagnement médical, organisationnel et technique
09/10/2018 : La téléradiologie peut pallier le manque de praticiens radiologues sur les territoires, sous réserve d’une organisation adaptée. Son impact sur l’organisation des services d’imagerie est important. Ainsi, sa mise en œuvre doit être accompagnée sur le plan médical, organisationnel et technique.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.


Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Radiothérapie hypofractionnée : le seuil d'autonomie des MERM est fixé par Arrêté
31/01/2017 : La DGOS a publié l’Arrêté du 12 janvier 2017 fixant le seuil à partir duquel, en radiothérapie hypofractionnée, le manipulateur doit bénéficier de la présence d’un médecin ou d’un physicien médical pour intervenir.

Édito - Doit-on craindre une pénurie de manipulateurs à moyen terme ?
03/10/2018 : Une pénurie de Manipulateurs d'Électro-Radiologie Médicale (MERM) semble s'annoncer à moyen terme, sous l'effet de plusieurs facteurs. Le processus de recrutement des étudiants et la réforme LMD figurent parmi les causes de ce phénomène.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

L'UGAP choisit DMS Imaging pour son marché de salles de radiologie télécommandées
12/10/2018 : DMS Imaging vient d'être sélectionné par l'UGAP pour équiper les établissements publics hospitaliers de ses solutions de salles de radiologie télécommandées.