Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique

Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique

LUNDI 18 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dernier volet de la longue interview du Pr Jean-Michel Bartoli, Président des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017. Il revient sur la réforme du 3ème cycle des études médicales, sur les nouveaux outils de formation des juniors, ainsi que sur la nécessaire promotion de l'échographie radiologique.

Pr Jean Michel Bartoli

Thema Radiologie: Vous évoquiez à l'instant la notion d'échographie radiologique. À quoi fait-elle allusion ?

Pr Jean-Michel Bartoli: Aujourd'hui tout le monde fait de l'échographie. Ce poste représente 1/3 des dépenses d'imagerie médicale, toutes modalités confondues. Oui, vous avez bien entendu: 1/3 des dépenses d'imagerie, y compris l'imagerie et la cardiologie interventionnelles ! L'échographie fait monter en flèche les remboursements des caisses d'assurance maladie relatifs à l'imagerie. Alors ok, l'échoscopie c'est bien, c'est facile, ça se diffuse partout et c'est normal. Mais l'échographie radiologique c'est difficile, compliqué, avec de très nombreuses évolutions technologiques. Il est essentiel de la promouvoir. Nous découvrirons d'ailleurs beaucoup de nouveautés au sein du village des ultrasons des JFR 2017. Nous sommes les spécialistes, nous formons tout le monde, à travers notamment du DIU d'échographie. C'est une activité majeure dans notre spécialité et nous souhaitions la remettre au premier plan pour promouvoir la qualité de cette activité. Les radiologues sont soumis à une formation d'échographie de 5 ans et pratiquent une échographie spécialisée. Les industriels étaient d'ailleurs très contents que l'on mette en place le village des ultrasons aux JFR, car ils ont beaucoup de nouveautés à montrer dans cette optique qualitative.

T.R. : Qu'avez-vous prévu pour les juniors aux JFR 2017 ?

Pr JM.B.: Entre autres actions en faveur des juniors, nous organisons une grande session qui traitera de l'imagerie musculo-squelettique, en collaboration avec la SIMS. Le Pr Anne Cotten et ses collègues ont organisé le premier e-learning destiné à tous les internes de radiologie, qui a eu un succès fou, avec plus de 700 d'entre eux en cours de formation aujourd'hui via cet outil. Aux JFR, le vendredi, dans l'amphi bleu, tous les internes en radiologie, sauf bien sûr ceux qui seront de garde, seront présents à cette session. C'est énorme ! Le CERF, outre les internes, propose cet e-learning aux radiologues en formation continue et, à terme, toutes les spécialités d'organes entreront dans ce processus d'e-learning. Nous aurons l'année prochaine des unités de formation sur l'imagerie du thorax, du système cardiovasculaire ou de l'AVC notamment. C'est une nouvelle démarche de formation et nous souhaitions la faire connaître au plus grand nombre lors des JFR, qui constituent également un élément de formation présentielle indispensable à une bonne formation.

T.R. : La réforme du 3ème cycle des études médicales constituera, de même, un thème important lors des JFR 2017 ?

Pr JM.B.: Nous avons effectivement choisi, avec J-François Meder, J-Philippe Masson, Louis Boyer et Franck Boughdene pour le G4, de traiter la réforme du 3ème cycle des études médicales lors de la Conférence Antoine Béclère. Vous savez qu'au bout de deux ans de travail, nous sommes arrivés à un accord sur ce thème et que les nouveaux décrets sont parus. Au 1er novembre 2017, une nouvelle génération d'internes entrera dans un cursus réformé du 3ème cycle. Par chance, certaines dispositions législatives nouvelles ont été anticipées par le CERF, notamment le e-learning, nous en avons parlé, mais également l'évaluation nationale des internes. Je dois dire qu'au cours des travaux sur la réforme, les représentants des jeunes radiologues ont été extraordinaires pour défendre nos idées et réaliser une maquette de radiologie à peu près conforme à ce que nous attendions. Ça a été un vrai combat avec les représentants du Ministère pour faire admettre notamment le fait, majeur pour nous, que tout spécialiste radiologue puisse s'installer en fin de cursus sans formation complémentaire.

T.R. : Un représentant du Ministère interviendra lors de la Conférence Antoine Béclère ?

Pr JM.B.: Effectivement, le Pr Benoit Schlemmer, chargé de mission auprès du Ministère sur ce dossier, a accepté de venir nous parler de la réforme aux JFR, pour expliquer l'esprit de celle-ci et nous en sommes très contents. Cette session se déroulera sous forme d'interview, avec quatre radiologues hospitaliers et libéraux sur scène qui l'interrogeront en direct à ce sujet.

La réforme a maintenu à 5 ans la durée l'internat, avec au moins neuf choix en radiologie et une phase de consolidation en cinquième année, avec, pour ceux qui choisissent la radiologie interventionnelle, soit 1/3 d'entre eux, la possibilité de suivre une sixième année d'internat. C'est essentiel pour travailler sur les actes complexes, en neuroradiologie et pour la destruction tumorale percutanée ou la prise en charge en urgence des phénomènes hémorragiques entre autres. En pratique, les programmes de la première année d'internat sont prêts et nous commençons, au CERF, à travailler sur les années suivantes afin d'assurer une continuité dans le cadre de la réforme qui nous oblige à modifier tout le cursus. Sans compter que les contenus de formation continue seront impactés par cette réforme, ainsi, certainement, que l'organisation des soins, puisque les radiologues devront, notamment en interventionnel, justifier des compétences requises.

La Conférence Antoine Béclère constituera donc un moment important des JFR cette année et permettra à l'assistance d'anticiper les évolutions de nos pratiques dans un futur proche.

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

L'imagerie vient désormais au patient
27/06/2018 : Canon Medical Systems s'engage dans une stratégie centrée sur le parcours de soins du patient. Il a présenté les innovations technologiques et les projets engagés dans ce cadre au cours d'une journée intitulée: "L'imagerie vient au patient".

Guerbet communique sur son impact dans l'économie française
25/06/2018 : Pour les 50 ans de son site historique d'Aulnay-sous-Bois, Guerbet a organisé un événement le 22 juin 2018, accompagné d'une étude sur l'impact économique de l'entreprise dans l'économie française.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Save the date: le congrès mondial d'IRM fait halte à Paris au mois de juin
15/05/2018 : Le congrès mondial des praticiens en IRM se tiendra cette année à Paris, du 16 au 21 juin. Cet événement fait l'objet du programme le plus riche et le plus avancé que l'on puisse trouver pour cette discipline.

La 4ème Journée des start-ups innovantes SNITEM est annoncée !
25/04/2018 : La 4ème Journée des start-ups innovantes du dispositif médical aura pour thème principal, le 6 juin 2018, les étapes qui mènent les jeunes entreprises high tech au succès.

Save the date: les 18èmes Journées franco-marocaines de radiologie
24/04/2018 : L'imagerie oncologique sera le thème principal des 18èmes Journées franco-marocaines de Radiologie qui se tiendront du 10 au 13 mai 2018 à Marrakech.

Save the date: Journées des cadres d'imagerie et de radiothérapie du Grand Nord-Ouest
13/04/2018 : La qualité de vie au travail comme outil de performance: tel est le thème principal des prochaines Journées de Formation des Cadres d'imagerie et de radiothérapie du Grand Nord-Ouest, les 31 mai et 1er juin 2018.

Des Journées IRM AFPPE 2018 très francophones !
27/03/2018 : Les Hôpitaux Universitaires de Genève ont été à l'honneur lors des 3éèmes Journées Francophones d'IRM. Ils ont en effet remporté deux des trois prix des meilleures communications mis en jeu. Les thèmes phares de cette session ont traité de la susceptibilité magnétique, du compressed sensing et des évolutions technologiques des dispositifs de stimulation cardiaque.

Décès accidentel de la brillante neuroradiologue Anne Bertrand
23/03/2018 : La brillante neuroradiologue Anne Bertrand, MCU-PH à la Sorbonne et à l'Hôpital St-Antoine n'est plus. Nos pensées vont à sa famille, à ses proches et à ses collègues de l'hôpital St-Antoine et de l'ICM.

Save the date: 2ème Forum Franco-québécois de l'Innovation en Santé
21/03/2018 : L'imagerie médicale sera l'une des thématiques de choix du 2ème Forum franco-québecois de l'innovation en Santé. Cet événement a pour objectif de favoriser les collaborations entre les deux pays.


La susceptibilité magnétique peut aider à prédire la progression de la SEP
16/07/2018 : La cartographie par susceptibilité magnétique étudie les niveaux de fer dans le cerveau des patients atteints de sclérose en plaques (SEP). L'IRM devient ainsi un prédicateur de développement d'un handicap physique ou cognitif, selon une étude publiée dans la revue Radiology.

Une nouvelle modalité d'échographie issue de la coopération des utilisateurs
16/07/2018 : De nombreux spécialistes de l'échographie ont participé à l'élaboration de la modalité que vient de présenter Siemens Healthineers, le système ACUSON Juniper.

Imagerie IRM de la pathologie maligne du pelvis féminin
12/07/2018 : Une nouvelle formation sur l'IRM pelvienne en pathologie tumorale féminine est lancée par FORCOMED en e-learning. Une session DPC avec ateliers pratiques est prévue en novembre 2018.

Les nouvelles techniques de traitement endovasculaire des lésions distales
11/07/2018 : Les nouvelles techniques et procédures de traitement endocasculaire périphérique ont fait l'objet de présentations de haut rang lors du 1er congrès i-MEET "next generation". Un programme varié et didactique a été proposé aux participants.

Actualités du parc IRM français en juin 2018
11/07/2018 : Dans le cadre de notre revue de l'évolution du parc IRM français, voici des nouvelles de Sarrebourg, de Montpellier et de Cahors.

Radiothérapie : RayStation tient son 500ème client
09/07/2018 : Le système de planification avancée des traitements de radiothérapie RayStation vient de signer la commande de son 500ème client. Une reconnaissance pour cette solution en perpétuelle évolution.

L'INCa publie son rapport annuel sur "Les cancers en France"
06/07/2018 : Si vous souhaitez disposer de données précises sur la prose en charge du cancer en France, notamment sur le dépistage du cancer du sein ou de l'activité de radiothérapie, plongez-vous dans le rapport que l'INCa vient de publier.

Un DACS régional se profile en Île-de-France
04/07/2018 : Medsquare vient de remporter l’appel d’offres dosimétrie patient lancé par l’Institut Curie. Déjà fournisseur de l'AP-HP, il devient, avec la solution RDM, l'intégrateur de la dosimétrie régionale d'Île-de-France.

Coronaropathie: l'imagerie hybride par scanner et SPECT pour une évaluation à long terme
03/07/2018 : L'imagerie cardiaque hybride par coroscanner et SPECT est un excellent prédicteur à long terme des événements cardiaques indésirables comme les crises cardiaques chez les patients évalués pour coronaropathie, selon une étude publiée dans la revue Radiology.  

Actualités du parc IRM français
28/06/2018 : En cette période estivale, deux projets d'installation d'IRM nous ont été signalés, l'un finalisé à Chateauroux, l'autre en projet à Castres.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Actualités du parc IRM français en juin 2018
11/07/2018 : Dans le cadre de notre revue de l'évolution du parc IRM français, voici des nouvelles de Sarrebourg, de Montpellier et de Cahors.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Imagerie IRM de la pathologie maligne du pelvis féminin
12/07/2018 : Une nouvelle formation sur l'IRM pelvienne en pathologie tumorale féminine est lancée par FORCOMED en e-learning. Une session DPC avec ateliers pratiques est prévue en novembre 2018.

Une nouvelle modalité d'échographie issue de la coopération des utilisateurs
16/07/2018 : De nombreux spécialistes de l'échographie ont participé à l'élaboration de la modalité que vient de présenter Siemens Healthineers, le système ACUSON Juniper.

L'INCa publie son rapport annuel sur "Les cancers en France"
06/07/2018 : Si vous souhaitez disposer de données précises sur la prose en charge du cancer en France, notamment sur le dépistage du cancer du sein ou de l'activité de radiothérapie, plongez-vous dans le rapport que l'INCa vient de publier.

Coronaropathie: l'imagerie hybride par scanner et SPECT pour une évaluation à long terme
03/07/2018 : L'imagerie cardiaque hybride par coroscanner et SPECT est un excellent prédicteur à long terme des événements cardiaques indésirables comme les crises cardiaques chez les patients évalués pour coronaropathie, selon une étude publiée dans la revue Radiology.  

Déploiement à grande échelle du serveur d'identité patient en Île-de-France
26/07/2017 : Le Serveur de Rapprochement régional d’Identité (SRI) entre dans une phase de déploiement à grande échelle en Région Ile-de-France. Les images médicales sont notamment partagées grâce à un identifiant fédérateur au niveau régional.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.