Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.

IRSN

L'Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) vient de publier son bilan 2016 de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, pour l’ensemble des activités civiles et de défense soumises à un régime d’autorisation ou de déclaration.

Une dose collective toujours à la baisse malgré l'augmentation des effectifs surveillés

Le nombre de travailleurs suivis en 2016 sur l’ensemble de ces domaines, soit 372 262, est en légère augmentation (+ 1,8 %) par rapport à 2015. La dose collective  pour l’ensemble de ces travailleurs s’établit pour 2016 à 63,2 homme.sievert (h.Sv), contre 61,9 h.Sv en 2015, en lien avec l’augmentation de l’effectif suivi et reste dans la moyenne des valeurs observées sur ces cinq dernières années. Le domaine médical et vétérinaire, qui regroupe la majorité des effectifs suivis (61 %), présente une dose individuelle moyenne, calculée sur l’effectif exposé, de 0,33 mSv, valeur stable par rapport à 2015. Dans le domaine de la recherche, la dose individuelle moyenne calculée sur l’effectif exposé est de 0,24 mSv. 

Les doses aux extrémités restent stables

Au cours de la période (2005 - 2010), l’effectif et les doses collectives augmentaient parallèlement. Depuis 2010, une tendance à la baisse de la dose collective est à nouveau observée alors que l’effectif suivi continue d’augmenter. Ces observations montrent que l’optimisation des pratiques se poursuit mais elles peuvent également représenter une majorité de travailleurs très faiblement exposés.

En 2016, 15738 travailleurs exerçant dans le domaine médical et vétérinaire ont bénéficié d’un suivi dosimétrique aux extrémités, la dose totale enregistrée étant de 92,5 Sv et la dose individuelle moyenne de 5,9 mSv. Ces chiffres sont stables par rapport à 2015. Deux cas de dépassement de la limite de dose équivalente aux extrémités (doses « main » 500 mSv) sont enregistrés dans le domaine médical (secteur de la radiologie), avec pour l’un une valeur égale à 568 mSv et pour l’autre 800 mSv (dose équivalente aux extrémités la plus forte enregistrée en 2016).

Les bons résultats de la dosimétrie au poignet

En 2016, une dose totale de 1,3Sv a été enregistrée dans le domaine des activités médicales et vétérinaires à l’aide de la dosimétrie au poignet, pour un effectif de 2 680 travailleurs. Le secteur du radiodiagnostic contribue à lui seul à 70 % de l’effectif suivi et à 64% de la dose totale enregistrée. La dose individuelle maximale en 2016 a été de 80,4mSv, enregistrée dans le secteur de la radiologie interventionnelle. Par rapport à l’effectif total suivi aux extrémités par un dosimètre poignet, 70 % des travailleurs ont reçu une dose enregistrée inférieure au seuil d’enregistrement, 31 % ont reçu une dose comprise entre le seuil et 150mSv, aucun travailleur n’a reçu une dose supérieure à 150 mSv. Ces chiffres sont comparables à ceux de 2015.

La surveillance de la dosimétrie au cristallin vingt fois supérieure à 2015

Plus de 84 % de l’effectif suivi pour le cristallin en 2016 appartient au domaine des activités médicales et vétérinaires. Cet effectif est de 3 713 travailleurs, dont 87 % exerce dans le secteur de la radiologie. C’est d’ailleurs dans ce secteur (radiologie interventionnelle) qu’a été enregistrée la dose individuelle maximale du domaine (21,8mSv). La dosimétrie du cristallin dans le domaine des activités médicales et vétérinaires a vu son effectif passer de 181 travailleurs en 2015 à 3 713 en 2016 avec l’arrivée sur le marché de dosimètres adaptés à cette mesure.

Seulement 14 déclarations d'ERP pour 45 cas recensés

En 2016, huit travailleurs du domaine des activités médicales et vétérinaires ont été concernés par un calcul de dose engagée. Quatre estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans des services de médecine nucléaire. Les quatre autres estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans un laboratoire de radio-immunologie. Dans tous les cas, les doses évaluées étaient très faibles, inférieures à 0,1 mSv.

Au cours de l’année 2016, 45 événements de radioprotection (ERP) concernant des travailleurs du domaine médical ont été recensés. Sur l’ensemble des événements du domaine médical recensés, seulement 14 des ERP ont fait l’objet d’une déclaration (selon le guide n°11 de l’ASN) portée à la connaissance de l’IRSN

Bruno Benque avec IRSN


toshiba

Première en France pour la dosimétrie patient au niveau régional
24/05/2018 : Medsquare sera présent sur le stand Carestream (N° O24) lors du salon HIT de la Paris Healthcare Week 2018. L'éditeur du DACS RDM présentera alors le projet Krypton qui associe cette solution au PACS régional en cours d'élaboration en Nouvelle-Aquitaine.

Sureté nucléaire en milieu de Santé: résultats encourageants selon l'ASN en 2017
02/05/2018 : L'implication des acteurs de la radioprotection en milieu médical semble porter ses fruits. Le bilan publié par l'ASN dans ce domaine objective en effet une augmentation des événements significatifs dans toutes les disciplines, sauf en radiothérapie où les changements technologiques font l'objet d'un suivi adapté.

Le projet de décision sur les autorisations d'activités nucléaires mis en consultation publique
19/04/2018 : L'ASN vient de mettre à consultation du public une note d'orientation pour le projet de décision des activités nucléaires soumises à déclaration. Les modalités de radiologie interventionnelle sont concernées par ce document.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Radioprotection : un radiologue sommé d'arrêter son activité de scanner interventionnel
14/02/2018 : Un radiologue interventionnel a enregistré, au premier trimestre de 2017, une dose cumulée supérieure à la limite annuelle autorisée. Son activité de biopsies thoraco-abdo-pelviennes sous scanner est responsable de cette irradiation exceptionnelle.

Recherche : l'IRSN propose des sujets de thèses aux doctorants
12/02/2018 : Comme il le fait régulièrement, l'IRSN vient de publier un appel à doctorants pour un certain nombre de sujets de thèses en rapport avec la radioprotection. Voici les sujets s'apparentant au domaine médical qui sont proposés.

Révision de la norme NF C 15-160: participez à l'enquête publique !
18/12/2017 : La norme NF C 15-160 va faire l'objet d'un lifting par l'AFNOR. Dans ce cadre, une enquête publique a été lancée pour actualiser les calculs de la radioprotection des personnes contre les rayonnements ionisants.

Journée Hello PCR C2i Santé
21/11/2017 : C2i santé, leader national dans l’accompagnement des établissements de santé pour la gestion des risques, continue sa formidable expansion en organisant une journée dédiée pour la Radioprotection.

Ajustements dans la réglementation de la radioprotection en milieu médical
02/11/2017 : La législation relative à la radioprotection en milieu médical s'adapte aux pratiques modernes. C'est ainsi que les règles techniques de conception des locaux et la formation des professionnels à la radioprotection des patients ont fait l'objet de quelques modifications.

Medsquare aux JFR 2017: nouvelles fonctionnalités RDM et directive EURATOM
06/10/2017 : Le DACS Radiation Dose Monitor (RDM) s'affirme comme la solution de choix pour aider les professionnels de santé à répondre aux recommandations de la Directive européenne EURATOM. Medsquare a d'ailleurs enregistré en 2017 un franc succès, illustré par ses partenariats avec de grands constructeurs.


Première en France pour la dosimétrie patient au niveau régional
24/05/2018 : Medsquare sera présent sur le stand Carestream (N° O24) lors du salon HIT de la Paris Healthcare Week 2018. L'éditeur du DACS RDM présentera alors le projet Krypton qui associe cette solution au PACS régional en cours d'élaboration en Nouvelle-Aquitaine.

Une méthode européenne pour atténuer la distorsion du champ magnétique en IRM
23/05/2018 : Des chercheurs de l'Université médicale de Vienne ont développé une méthode pour améliorer l'IRM fonctionnelle avec la nouvelle génération d'IRM 7T. Cette méthode peut créer des cartes précises du cerveau, en atténuant les distorsions du champ magnétique.

Traitement de FOP, CIA et valve dystrophique en vidéo
22/05/2018 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, une live session sur des procédures cardiaques structurelles avec abord trans-veineux.

Un gros contrat en vue pour Sectra en Australie
22/05/2018 : Sectra est en passe de signer un accord de fourniture d'une plateforme mutualisée PACS/RIS avec la NSW Health, le plus important système de Santé australien.

Rapprochement imminent entre DMS Imaging et Intrasense
18/05/2018 : DMS Imaging est sur le point de devenir actionnaire majoritaire d'Intrasense. Ce rapprochement, qui devrait intervenir courant juin, créerait de fortes synergies entre les expertises des deux sociétés.

AVC sous-cortical: les mécanismes induisant l'altération de l'attention
18/05/2018 : Une étude publiée en ligne dans la revue Radiology, se propose d'identifier les mécanismes d'altération de l'attention chez des patients ayant fait l'objet d'un AVC sous-cortical. Les chercheurs espèrent que leurs résultats peuvent fournir une mesure afin de sélectionner les patients appropriés pour les interventions précoces visant à réduire le déclin cognitif après un AVC.

Actu des start-up: Une plateforme collaborative de remplacements entre médecins
18/05/2018 : Docndoc.fr est une plateforme de mise en relation directe entre médecins. Créée par une radiologue, elle a pour objectif d'aider les praticiens à trouver des remplaçants ou futurs associés.

Imagerie de la SEP: la recherche avance
16/05/2018 : Les nouvelles techniques d'IRM sodium et d'imagerie ihMT seront présentées lors de différentes manifestations organisées à l'occasion de la semaine nationale de la Sclérose en Plaques.

La DGOS encadre l'imagerie médicale dans les GHT
16/05/2018 : L'imagerie médicale dans les GHT vient de faire l'objet de deux documents élaborés par la DGOS, l'un sur l'organisation en commun des services d'imagerie, l'autre sur la pratique de la télé-imagerie.

Mieux comprendre les lésions cérébrales traumatiques avec le Machine Learning
15/05/2018 : Une étude menée à l'UT Southwestern Medical Center de Dallas a utilisé le Machine Learning pour affiner les recherches sur les lésions causées par les impacts reçus à la tête par les joueurs de football américain d'âge scolaire. Le mode cérébral par défaut semble très perturbé dans les cas de commotion.


La DGOS encadre l'imagerie médicale dans les GHT
16/05/2018 : L'imagerie médicale dans les GHT vient de faire l'objet de deux documents élaborés par la DGOS, l'un sur l'organisation en commun des services d'imagerie, l'autre sur la pratique de la télé-imagerie.

Accord majeur entre la FNMR et l'UNCAM sur un air de pertinence des actes
26/04/2018 : Un accord novateur vient d'être signé entre la FNMR et l'UNCAM sur le thème de la valorisation des actes d'imagerie médicale qui favorisera la pertinence des actes. Le Dr J-P. Masson l'a annoncé ce 26 avril 2018 et nous l'avons rencontré à l'issue de sa conférence de presse pour recueillir ses impressions après cette avancée significative dans les relations entre les radiologues français et leurs tutelles.

Une méthode européenne pour atténuer la distorsion du champ magnétique en IRM
23/05/2018 : Des chercheurs de l'Université médicale de Vienne ont développé une méthode pour améliorer l'IRM fonctionnelle avec la nouvelle génération d'IRM 7T. Cette méthode peut créer des cartes précises du cerveau, en atténuant les distorsions du champ magnétique.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Excellents débuts pour DHUNE, le Centre dédié aux maladies neuro-dégénératives
16/10/2017 : Le Centre d'excellence DHUNE, dédié aux maladies neuro-dégénératives, a rempli 92% de ses objectifs en deux ans d'existence. Cette plateforme pluridisciplinaire dispose d'une reconnaissance scientifique internationale et a pour figure de proue la fameuse modalité d'IRM à 7T.

Première en France pour la dosimétrie patient au niveau régional
24/05/2018 : Medsquare sera présent sur le stand Carestream (N° O24) lors du salon HIT de la Paris Healthcare Week 2018. L'éditeur du DACS RDM présentera alors le projet Krypton qui associe cette solution au PACS régional en cours d'élaboration en Nouvelle-Aquitaine.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Actu des start-up: Une plateforme collaborative de remplacements entre médecins
18/05/2018 : Docndoc.fr est une plateforme de mise en relation directe entre médecins. Créée par une radiologue, elle a pour objectif d'aider les praticiens à trouver des remplaçants ou futurs associés.

Rapprochement imminent entre DMS Imaging et Intrasense
18/05/2018 : DMS Imaging est sur le point de devenir actionnaire majoritaire d'Intrasense. Ce rapprochement, qui devrait intervenir courant juin, créerait de fortes synergies entre les expertises des deux sociétés.

Save the date: le congrès mondial d'IRM fait halte à Paris au mois de juin
15/05/2018 : Le congrès mondial des praticiens en IRM se tiendra cette année à Paris, du 16 au 21 juin. Cet événement fait l'objet du programme le plus riche et le plus avancé que l'on puisse trouver pour cette discipline.