Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.

IRSN

L'Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) vient de publier son bilan 2016 de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, pour l’ensemble des activités civiles et de défense soumises à un régime d’autorisation ou de déclaration.

Une dose collective toujours à la baisse malgré l'augmentation des effectifs surveillés

Le nombre de travailleurs suivis en 2016 sur l’ensemble de ces domaines, soit 372 262, est en légère augmentation (+ 1,8 %) par rapport à 2015. La dose collective  pour l’ensemble de ces travailleurs s’établit pour 2016 à 63,2 homme.sievert (h.Sv), contre 61,9 h.Sv en 2015, en lien avec l’augmentation de l’effectif suivi et reste dans la moyenne des valeurs observées sur ces cinq dernières années. Le domaine médical et vétérinaire, qui regroupe la majorité des effectifs suivis (61 %), présente une dose individuelle moyenne, calculée sur l’effectif exposé, de 0,33 mSv, valeur stable par rapport à 2015. Dans le domaine de la recherche, la dose individuelle moyenne calculée sur l’effectif exposé est de 0,24 mSv. 

Les doses aux extrémités restent stables

Au cours de la période (2005 - 2010), l’effectif et les doses collectives augmentaient parallèlement. Depuis 2010, une tendance à la baisse de la dose collective est à nouveau observée alors que l’effectif suivi continue d’augmenter. Ces observations montrent que l’optimisation des pratiques se poursuit mais elles peuvent également représenter une majorité de travailleurs très faiblement exposés.

En 2016, 15738 travailleurs exerçant dans le domaine médical et vétérinaire ont bénéficié d’un suivi dosimétrique aux extrémités, la dose totale enregistrée étant de 92,5 Sv et la dose individuelle moyenne de 5,9 mSv. Ces chiffres sont stables par rapport à 2015. Deux cas de dépassement de la limite de dose équivalente aux extrémités (doses « main » 500 mSv) sont enregistrés dans le domaine médical (secteur de la radiologie), avec pour l’un une valeur égale à 568 mSv et pour l’autre 800 mSv (dose équivalente aux extrémités la plus forte enregistrée en 2016).

Les bons résultats de la dosimétrie au poignet

En 2016, une dose totale de 1,3Sv a été enregistrée dans le domaine des activités médicales et vétérinaires à l’aide de la dosimétrie au poignet, pour un effectif de 2 680 travailleurs. Le secteur du radiodiagnostic contribue à lui seul à 70 % de l’effectif suivi et à 64% de la dose totale enregistrée. La dose individuelle maximale en 2016 a été de 80,4mSv, enregistrée dans le secteur de la radiologie interventionnelle. Par rapport à l’effectif total suivi aux extrémités par un dosimètre poignet, 70 % des travailleurs ont reçu une dose enregistrée inférieure au seuil d’enregistrement, 31 % ont reçu une dose comprise entre le seuil et 150mSv, aucun travailleur n’a reçu une dose supérieure à 150 mSv. Ces chiffres sont comparables à ceux de 2015.

La surveillance de la dosimétrie au cristallin vingt fois supérieure à 2015

Plus de 84 % de l’effectif suivi pour le cristallin en 2016 appartient au domaine des activités médicales et vétérinaires. Cet effectif est de 3 713 travailleurs, dont 87 % exerce dans le secteur de la radiologie. C’est d’ailleurs dans ce secteur (radiologie interventionnelle) qu’a été enregistrée la dose individuelle maximale du domaine (21,8mSv). La dosimétrie du cristallin dans le domaine des activités médicales et vétérinaires a vu son effectif passer de 181 travailleurs en 2015 à 3 713 en 2016 avec l’arrivée sur le marché de dosimètres adaptés à cette mesure.

Seulement 14 déclarations d'ERP pour 45 cas recensés

En 2016, huit travailleurs du domaine des activités médicales et vétérinaires ont été concernés par un calcul de dose engagée. Quatre estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans des services de médecine nucléaire. Les quatre autres estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans un laboratoire de radio-immunologie. Dans tous les cas, les doses évaluées étaient très faibles, inférieures à 0,1 mSv.

Au cours de l’année 2016, 45 événements de radioprotection (ERP) concernant des travailleurs du domaine médical ont été recensés. Sur l’ensemble des événements du domaine médical recensés, seulement 14 des ERP ont fait l’objet d’une déclaration (selon le guide n°11 de l’ASN) portée à la connaissance de l’IRSN

Bruno Benque avec IRSN


toshiba

Révision de la norme NF C 15-160: participez à l'enquête publique !
18/12/2017 : La norme NF C 15-160 va faire l'objet d'un lifting par l'AFNOR. Dans ce cadre, une enquête publique a été lancée pour actualiser les calculs de la radioprotection des personnes contre les rayonnements ionisants.

Journée Hello PCR C2i Santé
21/11/2017 : C2i santé, leader national dans l’accompagnement des établissements de santé pour la gestion des risques, continue sa formidable expansion en organisant une journée dédiée pour la Radioprotection.

Ajustements dans la réglementation de la radioprotection en milieu médical
02/11/2017 : La législation relative à la radioprotection en milieu médical s'adapte aux pratiques modernes. C'est ainsi que les règles techniques de conception des locaux et la formation des professionnels à la radioprotection des patients ont fait l'objet de quelques modifications.

Medsquare aux JFR 2017: nouvelles fonctionnalités RDM et directive EURATOM
06/10/2017 : Le DACS Radiation Dose Monitor (RDM) s'affirme comme la solution de choix pour aider les professionnels de santé à répondre aux recommandations de la Directive européenne EURATOM. Medsquare a d'ailleurs enregistré en 2017 un franc succès, illustré par ses partenariats avec de grands constructeurs.

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical
13/09/2017 : Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

Un guide ASN pour la déclaration d'ES liés au transport des substances radioactives
13/06/2017 : L’ASN vient de publier le Guide N°31 de déclaration d’événements liés au transport de substances radioactives. Il propose notament un déroulé des actions à mener pour une déclaration en bonne et due forme.

Save the date : Journée technique de la Société Française de Radioprotection
07/06/2017 : La SFRP convie tous les acteurs intéressés par la maîtrise de la dosimètre en radiodiagnostic et interventionnel à une Journée Technique le 26 septembre 2017 à Paris. Des orateurs de renom dans les domaines de la radiologie et de la radioprotection participeront à cette journée.

Lille accueille le 11ème Congrès de la Société Française de Radioprotection
16/05/2017 : La Société Française de Radioprotection (SFRP) organise son 11ème Congrès annuel du 7 au 9 juin 2017 à Lille. Cet événement fera l’objet notamment d’une table ronde dédiée aux activités médicales.


Le Pr Guilaume Gorincour s'engage pour améliorer l'accueil des enfants malades
22/01/2018 : Le Pr Guillaume Gorincour, Président exécutif de l'Association Hope Project, qui œuvre pour améliorer les conditions d'accueil des enfants de l'hôpital de La Timone à Marseille, a été interviewé pour présenter cette association.

Les HUS se dotent d'une salle interventionnelle multimodale haut de gamme
22/01/2018 : Pionniers de l'imagerie interventionnelle, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont mis en production récemment une salle multimodale comportant une salle d'angiographie et un scanner 4D.

Revascularisation de l'infarctus du myocarde: des séquences T2* révélatrices
19/01/2018 : La revascularisation du myocarde après un infarctus aigu a un retentissement sur les structures microvasculaires du cœur. C'est ce qu'indique une étude néerlandaise parue en ligne dans European Radiology qui met en œuvre l'IRM fonctionnelle.

Un projet de recherche en biopsie virtuelle accompagné par Intrasense
17/01/2018 : Le projet de recherche sur la biopsie virtuelle pour la prise en charge de la stéatose hépatique non alcoolique QUID-NASH bénéficiera des solutions Intrasense pour l'industrialisation de ces travaux.

Les examens d'imagerie recommandés par la HAS pour le diagnostic de l'endométriose
17/01/2018 : Les nouvelles recommandations de la HAS à propos du diagnostic de l'endométriose ont été mises à jour dernièrement. L'échographie, l'IRM et l'échographie endovaginale en font partie.

Congrès High Tech 2018 : tout sur les innovations en cardiologie interventionnelle
16/01/2018 : Le congrès High Tech 2018 se tiendra, comme chaque année fin janvier à Marseille. Cet événement de référence pour la cardiologie interventionnelle couvrira l'ensemble des pratiques et des matériels d'angioplastie innovants.

Stent actif et traitement antiplaquettaire préconisés pour l'angioplastie coronaire du sujet âgé
16/01/2018 : L'angioplastie coronaire par stent actif associée à un traitement antiplaquettaire court s'avère la stratégie thérapeutique préférentielle pour les patients âgés présentant une ischémie coronarienne. C'est le résultat d'une étude récente publié dans The Lancet.

Montée en charge pour le plateau technique interventionnel du CHU de Nantes
15/01/2018 : Le CHU de Nantes vient de présenter son nouveau plateau technique interventionnel, costotué notamment de trois salles d'imagerie dédiées. Plus de 500 patients par mois ont été pris en charge depuis son ouverture en mai 2017.

PIMM: Passer de l'ère de la concurrence à celle de la coopération
15/01/2018 : Les Plateaux d'Imagerie Médicale Mutualisés (PIMM) sont en passe de se développer en 2018. Me Laurent Houdart, fondateur du cabinet Houdart et Associés, nous explique dans une vidéo les tenants et aboutissants de cette évolution.

L'intelligence artificielle et le machine learning ont marqué le RSNA 2017
12/01/2018 : Comme ce fut le cas lors des JFR 2017, l'intelligence artificielle et le machine learning ont fait une entrée en force au congrès de la RSNA. De nombreuses animations autour de ces thématiques ont été organisées lors de cet événement qui attiré plus de 6 000 participants.


PIMM: Passer de l'ère de la concurrence à celle de la coopération
15/01/2018 : Les Plateaux d'Imagerie Médicale Mutualisés (PIMM) sont en passe de se développer en 2018. Me Laurent Houdart, fondateur du cabinet Houdart et Associés, nous explique dans une vidéo les tenants et aboutissants de cette évolution.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes
13/03/2017 : Quatre produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent d’être épinglés par l’European Medicines Agency (EMA). Leur autorisation de mise sur le marché fait désormais l’objet d’une recommandation de suspension, les fabricants ayant la possibilité de demander un nouvel examen de la Commission ou de prouver la sécurité de leur produit.

Le Pr Guilaume Gorincour s'engage pour améliorer l'accueil des enfants malades
22/01/2018 : Le Pr Guillaume Gorincour, Président exécutif de l'Association Hope Project, qui œuvre pour améliorer les conditions d'accueil des enfants de l'hôpital de La Timone à Marseille, a été interviewé pour présenter cette association.

Exposition des travailleurs aux champs magnétiques: le décret est paru !
12/08/2016 : La Directive européenne concernant la prévention à l'exposition des travailleurs aux champs magnétiques vient d'être transposée à la Loi française par un Décret publié au JO le 6 août 2016. Les dispositions de prévention contenues dans ce document, qui introduisent la notion de valeur déclenchant l'action, rappellent celles prises pour les rayonnements ionisants.

Revascularisation de l'infarctus du myocarde: des séquences T2* révélatrices
19/01/2018 : La revascularisation du myocarde après un infarctus aigu a un retentissement sur les structures microvasculaires du cœur. C'est ce qu'indique une étude néerlandaise parue en ligne dans European Radiology qui met en œuvre l'IRM fonctionnelle.

Les nouveaux traitements endovasculaires de l'occlusion coronaire chronique
06/07/2016 : Le traitement de l’occlusion chronique totale des artères coronaires (CTO) fait désormais l’objet d’un congrès spécifique, le ML-CTO, destiné à former les praticiens aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériels mis à leur disposition. Nous avons rencontré le Dr Max Amor, co-organisateur de cet événement, ainsi que du site Incathlab, pour une revue de détail de cette discipline.

Les HUS se dotent d'une salle interventionnelle multimodale haut de gamme
22/01/2018 : Pionniers de l'imagerie interventionnelle, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont mis en production récemment une salle multimodale comportant une salle d'angiographie et un scanner 4D.

L'intelligence artificielle et le machine learning ont marqué le RSNA 2017
12/01/2018 : Comme ce fut le cas lors des JFR 2017, l'intelligence artificielle et le machine learning ont fait une entrée en force au congrès de la RSNA. De nombreuses animations autour de ces thématiques ont été organisées lors de cet événement qui attiré plus de 6 000 participants.