Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical

MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.

IRSN

L'Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) vient de publier son bilan 2016 de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, pour l’ensemble des activités civiles et de défense soumises à un régime d’autorisation ou de déclaration.

Une dose collective toujours à la baisse malgré l'augmentation des effectifs surveillés

Le nombre de travailleurs suivis en 2016 sur l’ensemble de ces domaines, soit 372 262, est en légère augmentation (+ 1,8 %) par rapport à 2015. La dose collective  pour l’ensemble de ces travailleurs s’établit pour 2016 à 63,2 homme.sievert (h.Sv), contre 61,9 h.Sv en 2015, en lien avec l’augmentation de l’effectif suivi et reste dans la moyenne des valeurs observées sur ces cinq dernières années. Le domaine médical et vétérinaire, qui regroupe la majorité des effectifs suivis (61 %), présente une dose individuelle moyenne, calculée sur l’effectif exposé, de 0,33 mSv, valeur stable par rapport à 2015. Dans le domaine de la recherche, la dose individuelle moyenne calculée sur l’effectif exposé est de 0,24 mSv. 

Les doses aux extrémités restent stables

Au cours de la période (2005 - 2010), l’effectif et les doses collectives augmentaient parallèlement. Depuis 2010, une tendance à la baisse de la dose collective est à nouveau observée alors que l’effectif suivi continue d’augmenter. Ces observations montrent que l’optimisation des pratiques se poursuit mais elles peuvent également représenter une majorité de travailleurs très faiblement exposés.

En 2016, 15738 travailleurs exerçant dans le domaine médical et vétérinaire ont bénéficié d’un suivi dosimétrique aux extrémités, la dose totale enregistrée étant de 92,5 Sv et la dose individuelle moyenne de 5,9 mSv. Ces chiffres sont stables par rapport à 2015. Deux cas de dépassement de la limite de dose équivalente aux extrémités (doses « main » 500 mSv) sont enregistrés dans le domaine médical (secteur de la radiologie), avec pour l’un une valeur égale à 568 mSv et pour l’autre 800 mSv (dose équivalente aux extrémités la plus forte enregistrée en 2016).

Les bons résultats de la dosimétrie au poignet

En 2016, une dose totale de 1,3Sv a été enregistrée dans le domaine des activités médicales et vétérinaires à l’aide de la dosimétrie au poignet, pour un effectif de 2 680 travailleurs. Le secteur du radiodiagnostic contribue à lui seul à 70 % de l’effectif suivi et à 64% de la dose totale enregistrée. La dose individuelle maximale en 2016 a été de 80,4mSv, enregistrée dans le secteur de la radiologie interventionnelle. Par rapport à l’effectif total suivi aux extrémités par un dosimètre poignet, 70 % des travailleurs ont reçu une dose enregistrée inférieure au seuil d’enregistrement, 31 % ont reçu une dose comprise entre le seuil et 150mSv, aucun travailleur n’a reçu une dose supérieure à 150 mSv. Ces chiffres sont comparables à ceux de 2015.

La surveillance de la dosimétrie au cristallin vingt fois supérieure à 2015

Plus de 84 % de l’effectif suivi pour le cristallin en 2016 appartient au domaine des activités médicales et vétérinaires. Cet effectif est de 3 713 travailleurs, dont 87 % exerce dans le secteur de la radiologie. C’est d’ailleurs dans ce secteur (radiologie interventionnelle) qu’a été enregistrée la dose individuelle maximale du domaine (21,8mSv). La dosimétrie du cristallin dans le domaine des activités médicales et vétérinaires a vu son effectif passer de 181 travailleurs en 2015 à 3 713 en 2016 avec l’arrivée sur le marché de dosimètres adaptés à cette mesure.

Seulement 14 déclarations d'ERP pour 45 cas recensés

En 2016, huit travailleurs du domaine des activités médicales et vétérinaires ont été concernés par un calcul de dose engagée. Quatre estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans des services de médecine nucléaire. Les quatre autres estimations ont concerné des travailleurs exerçant dans un laboratoire de radio-immunologie. Dans tous les cas, les doses évaluées étaient très faibles, inférieures à 0,1 mSv.

Au cours de l’année 2016, 45 événements de radioprotection (ERP) concernant des travailleurs du domaine médical ont été recensés. Sur l’ensemble des événements du domaine médical recensés, seulement 14 des ERP ont fait l’objet d’une déclaration (selon le guide n°11 de l’ASN) portée à la connaissance de l’IRSN

Bruno Benque avec IRSN


toshiba

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical
13/09/2017 : Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

Un guide ASN pour la déclaration d'ES liés au transport des substances radioactives
13/06/2017 : L’ASN vient de publier le Guide N°31 de déclaration d’événements liés au transport de substances radioactives. Il propose notament un déroulé des actions à mener pour une déclaration en bonne et due forme.

Save the date : Journée technique de la Société Française de Radioprotection
07/06/2017 : La SFRP convie tous les acteurs intéressés par la maîtrise de la dosimètre en radiodiagnostic et interventionnel à une Journée Technique le 26 septembre 2017 à Paris. Des orateurs de renom dans les domaines de la radiologie et de la radioprotection participeront à cette journée.

Lille accueille le 11ème Congrès de la Société Française de Radioprotection
16/05/2017 : La Société Française de Radioprotection (SFRP) organise son 11ème Congrès annuel du 7 au 9 juin 2017 à Lille. Cet événement fera l’objet notamment d’une table ronde dédiée aux activités médicales.

Un portail de télédéclaration des ESR créé par l'ASN
04/05/2017 : Les gestionnaires de la prévention du risque ionisant dans les établissements de santé ou centres de radiologie pratiquant tous types d’examens utilisant les rayons X peuvent désormais télédéclarer les Événements Significatifs en Radioprotection. L’ASN vient de créer une plate-forme dédiée.

Shunt porto-cave: dose efficace diminuée par l'utilisation du capteur plan et de l'échographie
18/04/2017 : L’utilisation du capteur plan lors de la réalisation d’un shunt porto-cave simultanément avec l’échographie pour le repérage de la veine porte permet de réduire significativement la dose efficace enregistrée sur les opérateurs et le personnel paramédical. C’est le résultat d’une étude parue dans European Radiology.

Recherche: de la dosimétrie standard à la dosimétrie personnalisée en médecine nucléaire
14/04/2017 : L’évaluation des risques aux tissus sains et l’optimisation de la planification des traitements en médecine nucléaire font l’objet d’une étude que présentera Aurélie Desirée pour valider son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR).

Le gratin mondial de la radioprotection a rendez-vous en octobre en France
07/04/2017 : Le 4ème Symposium international sur le système de radioprotection se tiendra en 2017 en France, à Disneyland-Paris à l’initiative de l’IRSN. Toutes les plateformes européennes de recherche seront présentes pour un événement de référence au niveau mondial


Pronostic de cirhose: scanner de perfusion vs cathétérisme hépatique
19/09/2017 : Le scanner de perfusion pourrait devenir une alternative non invasive au cathétérisme veineux hépatique dans l'évaluation de l'hypertension portale dans les cas de cirrhose. Une étude autrichienne publiée dans la revue European Radiology le montre.

Un plateau de télévision aux JFR 2017 !
19/09/2017 : Un plateau de télévision sera installé à l'occasion des JFR 2017. Radiologues, manipulateurs, et industriels entre autres y seront interviewés par des journalistes en direct.

Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique
18/09/2017 : Dernier volet de la longue interview du Pr Jean-Michel Bartoli, Président des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017. Il revient sur la réforme du 3ème cycle des études médicales, sur les nouveaux outils de formation des juniors, ainsi que sur la nécessaire promotion de l'échographie radiologique.

Un nouveau kit de chimio-embolisation obtient le marquage CE
18/09/2017 : Vectorio® , le dispositif de mélange et d'injection destiné aux procédures de chimio-embolisation, vient d'obtenir le marquage CE. Ce kit assure notamment une résistance de 24 heures au Lipiodol Ultra Fluide.

La télé-échographie Melody obtient l'approbation de la FDA
18/09/2017 : La solution de télé-échographie robotisée MELODY a désormais atteint un niveau de qualité et de maturité qui intéresse les professionnels à l'international. Ainsi, la FDA vient d'approuver cette technologie.

Transfert d'autorisation d'IRM à Bergerac: au nom de la mutualisation des moyens
15/09/2017 : L'ARS de Nouvelle-Aquitaine souhaite mutualiser les moyens de pérenniser la prise en charge radiologique autour du CH de Bergerac. C'est pourquoi l'autorisation d'IRM dont disposait la Clinique Pasteur passera bientôt sous la coupe du centre hospitalier.

À Dijon, le TEP-scan est désormais numérique
15/09/2017 : C'est à Dijon que le premier TEP-scan numérique de France a été installé, bénéficiant de la collaboration entre le Centre Georges-François Leclerc et le CHU de Dijon. Ces deux établissements pourront ainsi aller plus loin dans leurs travaux de recherche en pharmaco-imagerie et améliorer l'exploration et le suivi des patients dans de nombreuses spécialités.

Revenus des radiologues libéraux: une étude de la DREES fait débat
14/09/2017 : La FNMR conteste la récente étude publiée par la DREES relative aux revenus des radiologues libéraux. Les données sur lesquelles cette enquête repose fait fi, selon elle, des réelles charges qui reposent sur leur activité, entre autres erreurs ou omissions.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical
13/09/2017 : Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.


Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique
18/09/2017 : Dernier volet de la longue interview du Pr Jean-Michel Bartoli, Président des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017. Il revient sur la réforme du 3ème cycle des études médicales, sur les nouveaux outils de formation des juniors, ainsi que sur la nécessaire promotion de l'échographie radiologique.

Transfert d'autorisation d'IRM à Bergerac: au nom de la mutualisation des moyens
15/09/2017 : L'ARS de Nouvelle-Aquitaine souhaite mutualiser les moyens de pérenniser la prise en charge radiologique autour du CH de Bergerac. C'est pourquoi l'autorisation d'IRM dont disposait la Clinique Pasteur passera bientôt sous la coupe du centre hospitalier.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

AGFA Healthcare présent tout au long du parcours radiologique du patient
06/10/2016 : En plus de proposer une suite complète d'installations de radiologie, AGFA Healthcare est présent tout au long du processus d'acquisition, de traitement et de partage de l'image. C'est ainsi que Musica, Enterprise imaging et Integrated Care Gateway sont les étapes essentielles de la prise en charge du parcours radiologique du patient.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Le Strategic Leadership Award 2017 attribué à Shimadzu Corporation
12/08/2017 : Le premier Global Leadership Global Leadership Award en radiologie créé par Frost&Sullivan a été attribué à Shimadzu Corporation pour sa nouvelle gamme de modalités de radiodiagnostic.

À Dijon, le TEP-scan est désormais numérique
15/09/2017 : C'est à Dijon que le premier TEP-scan numérique de France a été installé, bénéficiant de la collaboration entre le Centre Georges-François Leclerc et le CHU de Dijon. Ces deux établissements pourront ainsi aller plus loin dans leurs travaux de recherche en pharmaco-imagerie et améliorer l'exploration et le suivi des patients dans de nombreuses spécialités.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

Un nouveau kit de chimio-embolisation obtient le marquage CE
18/09/2017 : Vectorio® , le dispositif de mélange et d'injection destiné aux procédures de chimio-embolisation, vient d'obtenir le marquage CE. Ce kit assure notamment une résistance de 24 heures au Lipiodol Ultra Fluide.

La télé-échographie Melody obtient l'approbation de la FDA
18/09/2017 : La solution de télé-échographie robotisée MELODY a désormais atteint un niveau de qualité et de maturité qui intéresse les professionnels à l'international. Ainsi, la FDA vient d'approuver cette technologie.