Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie de la femme > La FDA valide le système d'autocompression du mammographe Pristina

La FDA valide le système d'autocompression du mammographe Pristina

MARDI 12 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La FDA a accordé une autorisation préalable au marché du sénographe avec autocompression Pristina. La qualité de l'image et le temps d'examen ont été jugés équivalents à la mammographie classique.

La Food & Drug Administration (FDA) américaine a été saisie pour évaluer le système d'autocompression du mammographe Pristina.

Cette modalité est un système de mammographie numérique conçu pour donner au patient un rôle actif dans l'application de la compression. Le système dispose d'une télécommande sans fil portative que les patients peuvent utiliser pour ajuster la force de compression après le positionnement du sein. Lors d'un examen, le manipulateur positionne le patient et lance la compression, puis guide le patient pour augmenter progressivement la compression à l'aide de la télécommande jusqu'à ce qu'une compression adéquate soit atteinte.

La FDA a donc réalisé une procédure de pré-commercialisation afin de démontrer que le dispositif à commercialiser est au moins aussi sûr et efficace, c'est-à-dire substantiellement équivalent à un appareil légalement commercialisé. C'est le cas pour le Senographe Pristina avec autocompression. Une validation clinique a démontré que l'ajout d'une télécommande d'auto-compression n'a pas eu d'impact négatif sur la qualité de l'image et que l'examen avec une compression assistée par un patient n'est pas plus long qu'une mammographie lassique.

La FDA a donc accordé, le 1er septembre 2017, une autorisation préalable au marché du Senographe Pristina avec autocompression à GE Healthcare.

Paco Carmine


toshiba

La FDA valide le système d'autocompression du mammographe Pristina
12/09/2017 : La FDA a accordé une autorisation préalable au marché du sénographe avec autocompression Pristina. La qualité de l'image et le temps d'examen ont été jugés équivalents à la mammographie classique.

Cancer du sein: le grand public témoigne d'un défaut d'information
30/06/2017 : Les français ne sont pas bien informés sur le cancer du sein. C’est ce que rapporte un sondage de l’Ifop diffusé par l”association de patients EUROPA DONNA FRANCE. On y apprend notamment que les professionnels de santé, en particulier les radiologues et radiothérapeutes, sont leur principale source d’information.

Dépistage du cancer du sein: Radiologues et gynécologues unis contre la désinformation
23/06/2017 : La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) annonce se joindre à la nouvelle campagne lancée par la Collège des gynécologues pour contrer la désinformation qui entoure le dépistage du cancer du sein en France. La Ministre, ancienne Présidente de l’INCa, est aussi interpelée sur ce thème.

IRM de dépistage: un plus pour les patientes à risque moyen
24/02/2017 : L’IRM serait susceptible de mieux identifier les cancers du sein invasifs pour les patientes à risque moyen lors des campagnes de dépistage. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude allemande publiée dans la revue Radiology.

La tomosynthèse s2D pour remplacer la mammographie
22/02/2017 : Une étude publiée dans Radiology montre les avantages de la reconstruction des données de la tomosynthèse, pour obtenir une mammographie 2D de dépistage du cancer du sein. Les critères cliniques sont en partie améliorés et la dose de rayonnement administrée est, de fait, réduite.

Un congrès dédié à la place de l'imagerie dans la chirurgie plastique du sein
18/01/2017 : Le Centre Léon Bérard de Lyon sera le théâtre, cette année encore, d’un congrès plébiscité par les participants lors des années précédentes: « Implication du radiologue en chirurgie plastique du sein ». Réservez vos places, celles-ci sont limitées.

Biopsie sous tomosynthèse: confort des patientes et précision à l'Hôpital privé Mermoz
25/10/2016 : La biopsie sous tomosynthèse est une technologie permettant d'accéder à toutes les informations relatives à une lésion mammaire, en une seule acquisition. Ce système, installé à l'Hôpital privé Mermoz de Lyon, limite l'irradiation de la patiente favorise sa sérénité lors de la réalisation de la ponction.

Le diagnostic du cancer du sein en un jour a fait ses preuves à l'IGR
25/10/2016 : Plus de 14 000 patientes ont pu bénéficier, depuis 2004, d’un diagnostic du cancer du sein en un jour à la faveur d’une organisation mise en place à l’Institut Gustave Roussy. Le Dr Suzette Delaloge, qui pilote ce processus, a présenté en marge des JFR 2016 une étude qui en démontre l’efficience médico-économique.

La mammographie de dépistage comme porte d'entrée au système de soins aux USA
20/10/2016 : Une étude parue dans le journal Radiology montre comment le Medicare Shared Savings Program (MSSP) a permis de faire progresser la participation au dépistage par mammographie aux États-Unis. Ce processus encore perfectible  a permis, d’autre part à de nombreuses patientes d’accéder au système de soins.

Mammorisk, pour un dépistage plus précoce
18/10/2016 : Un nouvel outil logiciel, MammoRisk, propose de dépister plus précocement les risques de cancer du sein à l’occasion d’un dépistage. Il met en pratique la méthode dite de « Nearest neighbors ».


Pronostic de cirhose: scanner de perfusion vs cathétérisme hépatique
19/09/2017 : Le scanner de perfusion pourrait devenir une alternative non invasive au cathétérisme veineux hépatique dans l'évaluation de l'hypertension portale dans les cas de cirrhose. Une étude autrichienne publiée dans la revue European Radiology le montre.

Un plateau de télévision aux JFR 2017 !
19/09/2017 : Un plateau de télévision sera installé à l'occasion des JFR 2017. Radiologues, manipulateurs, et industriels entre autres y seront interviewés par des journalistes en direct.

Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique
18/09/2017 : Dernier volet de la longue interview du Pr Jean-Michel Bartoli, Président des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017. Il revient sur la réforme du 3ème cycle des études médicales, sur les nouveaux outils de formation des juniors, ainsi que sur la nécessaire promotion de l'échographie radiologique.

Un nouveau kit de chimio-embolisation obtient le marquage CE
18/09/2017 : Vectorio® , le dispositif de mélange et d'injection destiné aux procédures de chimio-embolisation, vient d'obtenir le marquage CE. Ce kit assure notamment une résistance de 24 heures au Lipiodol Ultra Fluide.

La télé-échographie Melody obtient l'approbation de la FDA
18/09/2017 : La solution de télé-échographie robotisée MELODY a désormais atteint un niveau de qualité et de maturité qui intéresse les professionnels à l'international. Ainsi, la FDA vient d'approuver cette technologie.

Transfert d'autorisation d'IRM à Bergerac: au nom de la mutualisation des moyens
15/09/2017 : L'ARS de Nouvelle-Aquitaine souhaite mutualiser les moyens de pérenniser la prise en charge radiologique autour du CH de Bergerac. C'est pourquoi l'autorisation d'IRM dont disposait la Clinique Pasteur passera bientôt sous la coupe du centre hospitalier.

À Dijon, le TEP-scan est désormais numérique
15/09/2017 : C'est à Dijon que le premier TEP-scan numérique de France a été installé, bénéficiant de la collaboration entre le Centre Georges-François Leclerc et le CHU de Dijon. Ces deux établissements pourront ainsi aller plus loin dans leurs travaux de recherche en pharmaco-imagerie et améliorer l'exploration et le suivi des patients dans de nombreuses spécialités.

Revenus des radiologues libéraux: une étude de la DREES fait débat
14/09/2017 : La FNMR conteste la récente étude publiée par la DREES relative aux revenus des radiologues libéraux. Les données sur lesquelles cette enquête repose fait fi, selon elle, des réelles charges qui reposent sur leur activité, entre autres erreurs ou omissions.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

Dosimétrie des travailleurs: les résultats s'améliorent dans le domaine médical
13/09/2017 : Les résultats de la surveillance de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants en secteur médical et vétérinaire s'améliorent d'année en année. C'est ce qui ressort du bilan 2016 de l'IRSN qui vient d'être publié.


Pr J-M Bartoli: il est essentiel de promouvoir l'échographie radiologique
18/09/2017 : Dernier volet de la longue interview du Pr Jean-Michel Bartoli, Président des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017. Il revient sur la réforme du 3ème cycle des études médicales, sur les nouveaux outils de formation des juniors, ainsi que sur la nécessaire promotion de l'échographie radiologique.

Transfert d'autorisation d'IRM à Bergerac: au nom de la mutualisation des moyens
15/09/2017 : L'ARS de Nouvelle-Aquitaine souhaite mutualiser les moyens de pérenniser la prise en charge radiologique autour du CH de Bergerac. C'est pourquoi l'autorisation d'IRM dont disposait la Clinique Pasteur passera bientôt sous la coupe du centre hospitalier.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

AGFA Healthcare présent tout au long du parcours radiologique du patient
06/10/2016 : En plus de proposer une suite complète d'installations de radiologie, AGFA Healthcare est présent tout au long du processus d'acquisition, de traitement et de partage de l'image. C'est ainsi que Musica, Enterprise imaging et Integrated Care Gateway sont les étapes essentielles de la prise en charge du parcours radiologique du patient.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Le Strategic Leadership Award 2017 attribué à Shimadzu Corporation
12/08/2017 : Le premier Global Leadership Global Leadership Award en radiologie créé par Frost&Sullivan a été attribué à Shimadzu Corporation pour sa nouvelle gamme de modalités de radiodiagnostic.

À Dijon, le TEP-scan est désormais numérique
15/09/2017 : C'est à Dijon que le premier TEP-scan numérique de France a été installé, bénéficiant de la collaboration entre le Centre Georges-François Leclerc et le CHU de Dijon. Ces deux établissements pourront ainsi aller plus loin dans leurs travaux de recherche en pharmaco-imagerie et améliorer l'exploration et le suivi des patients dans de nombreuses spécialités.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

Un nouveau kit de chimio-embolisation obtient le marquage CE
18/09/2017 : Vectorio® , le dispositif de mélange et d'injection destiné aux procédures de chimio-embolisation, vient d'obtenir le marquage CE. Ce kit assure notamment une résistance de 24 heures au Lipiodol Ultra Fluide.

La télé-échographie Melody obtient l'approbation de la FDA
18/09/2017 : La solution de télé-échographie robotisée MELODY a désormais atteint un niveau de qualité et de maturité qui intéresse les professionnels à l'international. Ainsi, la FDA vient d'approuver cette technologie.