Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > JFR 2017: les jeunes radiologues et manipulateurs font partie d'une communauté

JFR 2017: les jeunes radiologues et manipulateurs font partie d'une communauté

LUNDI 11 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Deuxième volet de la longue interview que nous a accordée le Pr Jean-Michel Bartoli, en amont des JFR 2017 pour lesquelles il assurera la Présidence. Après avoir présenté ses arguments en faveur de la thématique "Le patient et son radiologue", il présente les sessions d'imagerie médico-légale, la conférence FUTURIM, ainsi que la session internationale.

JFR 2017

Thema Radiologie: Le thème principal des JFR 2017 sera "Le patient et son radiologue". Quels seront les temps forts de la partie scientifique du congrès ?

Pr Jean-Michel Bartoli: Toute la journée du samedi 14 octobre, Se tiendra la 1ère Journée d'imagerie médico-légale. La médecine légale et la radiologie sont très imbriquées si l'on y fait attention. Il y a des applications dans tous les domaines de la radiologie: les problèmes assuranciels, tout ce qui est prénatal, la question des sévices, notamment. Nous avons d'ailleurs organisé une session qui verra intervenir des juristes, des avocats, un procureur, etc., au cours de laquelle la participation des radiologues dans le processus judiciaire sera évaluée. On va réfléchir également sur l'âge osseux, une thématique d'actualité car liée au problème des migrants, ainsi que sur le rôle de la radiologie dans les grands procès de l'Histoire.

"L'imagerie médico-légale a de nombreuses applications"

T.R.: Quand on parle d'imagerie médico-légale, on parle forcément de virtopsie. Sera-t-elle traitée lors de ces JFR 2017 ?

Pr JM.B.: Nous organisons effectivement une session sur les morts non naturelles et sur l'apport de la virtopsie dans ce contexte. Il faut savoir que les radiologues avec les médecins légistes font un travail commun et quotidien, sur les cas de morts non naturelles. Ils donnent des diagnostics de plus en plus précis, notamment avec la balistique, qui est un thème également d'actualité en période d'attentats. N'oublions pas la session sur la réparation des préjudices où seront traités en particulier les traumatismes rachidiens et crânio-cervicaux. Vous le voyez, l'imagerie médico-légale a de nombreuses applications. Et, vu le nombre de sujets que nous n'avons pas traité, je crois que cette journée sera renouvelée chaque année, pourquoi pas en alternance dans le congrès de médecine légale et les JFR.

T.R.: Le programme annonce une session intitulée FUTURIM. De quoi s'agit-il ?

Pr JM.B.: Il s'agit d'une nouveauté que j'ai souhaité mettre en place, une conférence intitulée FUTURIM (Futur en Imagerie et Radiologie et Imagerie Médicale). Elle se tiendra le vendredi 13 octobre à 18h. À ce moment là, toutes les autres sessions s'arrêteront et tout le monde se réunira dans les grands amphis où des conférences dynamiques de 15 minutes chacune, pas plus, nous feront découvrir les activités du radiologue en 2030. Il y aura notamment des topos sur l'intelligence artificielle, le big data, le deep learning, et toutes sortes de notions futuristes. Les mathématiciens reprennent la main sur les évolutions à venir et vont redevenir les maitres du monde. On a beaucoup de chance car on est à une époque charnière, un peu comme lors de la guerre froide. On passe notre temps à manipuler des données numériques, nous sommes très en avance sur la robotique, sur la manipulation des pacs, des archivages, les post-traitements.

"Les jeunes radiologues et manipulateurs doivent prendre conscience qu'ils font partie d'une communauté"

T.R.: La spécialité radiologique est en effet en avance sur ces thèmes là...

Pr JM.B.: Effectivement. Ces outils là vont, à terme, nous dégager du temps pour nous consacrer au patient et à une analyse plus scientifique et médicale, en nous déchargeant de tâches inutiles et certains métiers sont appelés à disparaître. Mais il faut que les radiologues s'y intéressent pour que, lorsque les industriels vont nous présenter ce type d'outils, nous soyons prêts à comprendre de quoi ils nous parlent. Michael Dake, le pionnier américain de la radiologie interventionnelle (RI), nous fera l'honneur de venir parler du futur de cette pratique. Son excellence scientifique et sa connaissance de la RI feront de cette session, à coup sûr, une très belle conférence. J'ai souhaité initier FUTURIM pour que les jeunes radiologues et les jeunes manipulateurs puissent appréhender ce que sera leur métier dans 15 ans, mais aussi pour qu'ils prennent conscience qu'ils appartiennent à une communauté. Ils travaillent chacun dans leur équipe et sont un peu coupés des autres et de leurs pratiques. Les JFR sont le moment où l'on doit partager le plus possible, FUTURIM est fait pour eux.

"Françoise Sivignon, un peu de douceur dans ce monde de brutes"

T.R.: Le troisième thème important, selon vous, sera la session internationale. Comment sera-t-elle abordée ?

Pr JM.B.: La Présidente de Médecins du monde, Françoise Sivignon, nous fera l'amitié d'intervenir au cours de cette session. Une radiologue à la tête de médecine du monde ! Je suis très heureux que, dans ce monde de brutes, l'on revienne aux basiques, et que l'on se rappelle que, même si l'on est entre nous aux JFR, le monde continue d'avancer. On va discuter avec nos amis francophones, belges, suisses, maghrébins, québécois, etc., mais aussi avec nos amis coréens, australiens, et nord-américains bien sûr, car nous n'avons pas les mêmes soucis et les mêmes besoins. Cela fera du bien, sur les 4 jours de congrès, d'entendre comment se pratique la radiologie et comment on peut aider les autres radiologues pour améliorer la condition radiologique de ces patients.

Et bien sûr, on trouvera sur le congrès, comme d'habitude désormais, le village de la radiologie interventionnelle - on a mis le paquet cette année sur des super démonstrations de thrombectomie ou de résection tumorale percutanée – et le village de l'innovation, avec cette année un partenariat avec Medicen, où les start-up que nous suivons siègeront. Et puis, en plus, le village des ultrasons que mon confrère Jean-Michel Correas a bien voulu mettre en place pour remettre l'échographie radiologique au premier plan.

À suivre…

 

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

Le Pr Guilaume Gorincour s'engage pour améliorer l'accueil des enfants malades
22/01/2018 : Le Pr Guillaume Gorincour, Président exécutif de l'Association Hope Project, qui œuvre pour améliorer les conditions d'accueil des enfants de l'hôpital de La Timone à Marseille, a été interviewé pour présenter cette association.

L'intelligence artificielle et le machine learning ont marqué le RSNA 2017
12/01/2018 : Comme ce fut le cas lors des JFR 2017, l'intelligence artificielle et le machine learning ont fait une entrée en force au congrès de la RSNA. De nombreuses animations autour de ces thématiques ont été organisées lors de cet événement qui attiré plus de 6 000 participants.

AFPPE: des formations certifiées pour tous les goûts en début 2018 !
21/12/2017 : Le programme de formations organisées par l'AFPPE sera bien chargé en ce début d'année 2018. Ces journées et sessions d'e-learning sont désormais certifiées Datadock et peuvent bénéficier des prises en charges formalisées des employeurs

Le Prix Galien sur les dispositifs médicaux revient à EOS® en 2017
14/12/2017 : La Prix Galien a récompensé, en 2017 pour la catégorie "Dispositif médical", la société EOS® pour son apport dans les pratiques de la chirurgie orthopédique et pour promouvoir cette success story à la française.

Le Pr Dominique Le Guludec nommée Présidente du Collège de la HAS
13/12/2017 : Le poste de Présidente du Collège de la HAS laissé vacant par la Ministre Agnès Buzyn a été attribué au Pr Dominique Le Guludec, pionnière des applications de la médecine nucléaire à la cardiologie.

JFR 2017: un bilan enthousiasmant !
12/12/2017 : L'heure est au bilan pour les JFR 2017. Un bilan enthousiasmant, selon le Président du congrès, le Pr Jean-Michel Bartoli. Retour sur les temps forts de ce carrefour où convergent toutes les composantes interprofessionnelles de la spécialité.

Canon Medical Systems Corporation: de nombreuses synergies en perspective
07/12/2017 : L'acquisition de Toshiba Medical par le groupe Canon, effective depuis décembre 2016, prendra une nouvelle dimension le 4 janvier 2018 prochain avec le changement de nom de la société. Cette décision, annoncée au RSNA 2017, marque un retour naturel de Canon dans le secteur de la Santé et confirme les synergies multiples qui existent entre les deux compagnies.

GE Healthcare conforte sa place de leader au RSNA
05/12/2017 : Le stand GE Healthcare au RSNA a une nouvelle fois montré toute l'étendue de sa gamme, renforcée par des technologies innovantes d'intelligence artificielle notamment. Mais ce sont l'IRM SIGNA Premier et le sénographe Pristina Dueta qui ont retenu l'attention

Retour sur la réforme du 3ème cycle de formation des radiologues
09/11/2017 : Le troisième cycle de la formation des radiologues a fait l'objet, en 2017, d'une évolution, tant sur le contenu du cursus que sur sa durée. Le Pr Benoit Schlemmer, grand ordonnateur de cette réforme pour le Ministère, était l'invité principal de la Conférence Antoine Béclère lors des JFR 2017. Retour sur les détails de cette réforme.

Le Journal télé du RSNA bientôt sur vos écrans
08/11/2017 : Les radiologues qui n'auront pas l'occasion de se rendre à Chicago pour le RSNA 2017 pourront se consoler en suivant, pendant 10 jours à partir du 27 novembre 2017, le Journal télé du RSNA sur le site des Entretiens d'Enghien.


Le Pr Guilaume Gorincour s'engage pour améliorer l'accueil des enfants malades
22/01/2018 : Le Pr Guillaume Gorincour, Président exécutif de l'Association Hope Project, qui œuvre pour améliorer les conditions d'accueil des enfants de l'hôpital de La Timone à Marseille, a été interviewé pour présenter cette association.

Les HUS se dotent d'une salle interventionnelle multimodale haut de gamme
22/01/2018 : Pionniers de l'imagerie interventionnelle, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont mis en production récemment une salle multimodale comportant une salle d'angiographie et un scanner 4D.

Revascularisation de l'infarctus du myocarde: des séquences T2* révélatrices
19/01/2018 : La revascularisation du myocarde après un infarctus aigu a un retentissement sur les structures microvasculaires du cœur. C'est ce qu'indique une étude néerlandaise parue en ligne dans European Radiology qui met en œuvre l'IRM fonctionnelle.

Un projet de recherche en biopsie virtuelle accompagné par Intrasense
17/01/2018 : Le projet de recherche sur la biopsie virtuelle pour la prise en charge de la stéatose hépatique non alcoolique QUID-NASH bénéficiera des solutions Intrasense pour l'industrialisation de ces travaux.

Les examens d'imagerie recommandés par la HAS pour le diagnostic de l'endométriose
17/01/2018 : Les nouvelles recommandations de la HAS à propos du diagnostic de l'endométriose ont été mises à jour dernièrement. L'échographie, l'IRM et l'échographie endovaginale en font partie.

Congrès High Tech 2018 : tout sur les innovations en cardiologie interventionnelle
16/01/2018 : Le congrès High Tech 2018 se tiendra, comme chaque année fin janvier à Marseille. Cet événement de référence pour la cardiologie interventionnelle couvrira l'ensemble des pratiques et des matériels d'angioplastie innovants.

Stent actif et traitement antiplaquettaire préconisés pour l'angioplastie coronaire du sujet âgé
16/01/2018 : L'angioplastie coronaire par stent actif associée à un traitement antiplaquettaire court s'avère la stratégie thérapeutique préférentielle pour les patients âgés présentant une ischémie coronarienne. C'est le résultat d'une étude récente publié dans The Lancet.

Montée en charge pour le plateau technique interventionnel du CHU de Nantes
15/01/2018 : Le CHU de Nantes vient de présenter son nouveau plateau technique interventionnel, costotué notamment de trois salles d'imagerie dédiées. Plus de 500 patients par mois ont été pris en charge depuis son ouverture en mai 2017.

PIMM: Passer de l'ère de la concurrence à celle de la coopération
15/01/2018 : Les Plateaux d'Imagerie Médicale Mutualisés (PIMM) sont en passe de se développer en 2018. Me Laurent Houdart, fondateur du cabinet Houdart et Associés, nous explique dans une vidéo les tenants et aboutissants de cette évolution.

L'intelligence artificielle et le machine learning ont marqué le RSNA 2017
12/01/2018 : Comme ce fut le cas lors des JFR 2017, l'intelligence artificielle et le machine learning ont fait une entrée en force au congrès de la RSNA. De nombreuses animations autour de ces thématiques ont été organisées lors de cet événement qui attiré plus de 6 000 participants.


PIMM: Passer de l'ère de la concurrence à celle de la coopération
15/01/2018 : Les Plateaux d'Imagerie Médicale Mutualisés (PIMM) sont en passe de se développer en 2018. Me Laurent Houdart, fondateur du cabinet Houdart et Associés, nous explique dans une vidéo les tenants et aboutissants de cette évolution.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes
13/03/2017 : Quatre produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent d’être épinglés par l’European Medicines Agency (EMA). Leur autorisation de mise sur le marché fait désormais l’objet d’une recommandation de suspension, les fabricants ayant la possibilité de demander un nouvel examen de la Commission ou de prouver la sécurité de leur produit.

Le Pr Guilaume Gorincour s'engage pour améliorer l'accueil des enfants malades
22/01/2018 : Le Pr Guillaume Gorincour, Président exécutif de l'Association Hope Project, qui œuvre pour améliorer les conditions d'accueil des enfants de l'hôpital de La Timone à Marseille, a été interviewé pour présenter cette association.

Exposition des travailleurs aux champs magnétiques: le décret est paru !
12/08/2016 : La Directive européenne concernant la prévention à l'exposition des travailleurs aux champs magnétiques vient d'être transposée à la Loi française par un Décret publié au JO le 6 août 2016. Les dispositions de prévention contenues dans ce document, qui introduisent la notion de valeur déclenchant l'action, rappellent celles prises pour les rayonnements ionisants.

Revascularisation de l'infarctus du myocarde: des séquences T2* révélatrices
19/01/2018 : La revascularisation du myocarde après un infarctus aigu a un retentissement sur les structures microvasculaires du cœur. C'est ce qu'indique une étude néerlandaise parue en ligne dans European Radiology qui met en œuvre l'IRM fonctionnelle.

Les nouveaux traitements endovasculaires de l'occlusion coronaire chronique
06/07/2016 : Le traitement de l’occlusion chronique totale des artères coronaires (CTO) fait désormais l’objet d’un congrès spécifique, le ML-CTO, destiné à former les praticiens aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériels mis à leur disposition. Nous avons rencontré le Dr Max Amor, co-organisateur de cet événement, ainsi que du site Incathlab, pour une revue de détail de cette discipline.

Les HUS se dotent d'une salle interventionnelle multimodale haut de gamme
22/01/2018 : Pionniers de l'imagerie interventionnelle, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont mis en production récemment une salle multimodale comportant une salle d'angiographie et un scanner 4D.

L'intelligence artificielle et le machine learning ont marqué le RSNA 2017
12/01/2018 : Comme ce fut le cas lors des JFR 2017, l'intelligence artificielle et le machine learning ont fait une entrée en force au congrès de la RSNA. De nombreuses animations autour de ces thématiques ont été organisées lors de cet événement qui attiré plus de 6 000 participants.