Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > JFR 2017: les jeunes radiologues et manipulateurs font partie d'une communauté

JFR 2017: les jeunes radiologues et manipulateurs font partie d'une communauté

LUNDI 11 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Deuxième volet de la longue interview que nous a accordée le Pr Jean-Michel Bartoli, en amont des JFR 2017 pour lesquelles il assurera la Présidence. Après avoir présenté ses arguments en faveur de la thématique "Le patient et son radiologue", il présente les sessions d'imagerie médico-légale, la conférence FUTURIM, ainsi que la session internationale.

JFR 2017

Thema Radiologie: Le thème principal des JFR 2017 sera "Le patient et son radiologue". Quels seront les temps forts de la partie scientifique du congrès ?

Pr Jean-Michel Bartoli: Toute la journée du samedi 14 octobre, Se tiendra la 1ère Journée d'imagerie médico-légale. La médecine légale et la radiologie sont très imbriquées si l'on y fait attention. Il y a des applications dans tous les domaines de la radiologie: les problèmes assuranciels, tout ce qui est prénatal, la question des sévices, notamment. Nous avons d'ailleurs organisé une session qui verra intervenir des juristes, des avocats, un procureur, etc., au cours de laquelle la participation des radiologues dans le processus judiciaire sera évaluée. On va réfléchir également sur l'âge osseux, une thématique d'actualité car liée au problème des migrants, ainsi que sur le rôle de la radiologie dans les grands procès de l'Histoire.

"L'imagerie médico-légale a de nombreuses applications"

T.R.: Quand on parle d'imagerie médico-légale, on parle forcément de virtopsie. Sera-t-elle traitée lors de ces JFR 2017 ?

Pr JM.B.: Nous organisons effectivement une session sur les morts non naturelles et sur l'apport de la virtopsie dans ce contexte. Il faut savoir que les radiologues avec les médecins légistes font un travail commun et quotidien, sur les cas de morts non naturelles. Ils donnent des diagnostics de plus en plus précis, notamment avec la balistique, qui est un thème également d'actualité en période d'attentats. N'oublions pas la session sur la réparation des préjudices où seront traités en particulier les traumatismes rachidiens et crânio-cervicaux. Vous le voyez, l'imagerie médico-légale a de nombreuses applications. Et, vu le nombre de sujets que nous n'avons pas traité, je crois que cette journée sera renouvelée chaque année, pourquoi pas en alternance dans le congrès de médecine légale et les JFR.

T.R.: Le programme annonce une session intitulée FUTURIM. De quoi s'agit-il ?

Pr JM.B.: Il s'agit d'une nouveauté que j'ai souhaité mettre en place, une conférence intitulée FUTURIM (Futur en Imagerie et Radiologie et Imagerie Médicale). Elle se tiendra le vendredi 13 octobre à 18h. À ce moment là, toutes les autres sessions s'arrêteront et tout le monde se réunira dans les grands amphis où des conférences dynamiques de 15 minutes chacune, pas plus, nous feront découvrir les activités du radiologue en 2030. Il y aura notamment des topos sur l'intelligence artificielle, le big data, le deep learning, et toutes sortes de notions futuristes. Les mathématiciens reprennent la main sur les évolutions à venir et vont redevenir les maitres du monde. On a beaucoup de chance car on est à une époque charnière, un peu comme lors de la guerre froide. On passe notre temps à manipuler des données numériques, nous sommes très en avance sur la robotique, sur la manipulation des pacs, des archivages, les post-traitements.

"Les jeunes radiologues et manipulateurs doivent prendre conscience qu'ils font partie d'une communauté"

T.R.: La spécialité radiologique est en effet en avance sur ces thèmes là...

Pr JM.B.: Effectivement. Ces outils là vont, à terme, nous dégager du temps pour nous consacrer au patient et à une analyse plus scientifique et médicale, en nous déchargeant de tâches inutiles et certains métiers sont appelés à disparaître. Mais il faut que les radiologues s'y intéressent pour que, lorsque les industriels vont nous présenter ce type d'outils, nous soyons prêts à comprendre de quoi ils nous parlent. Michael Dake, le pionnier américain de la radiologie interventionnelle (RI), nous fera l'honneur de venir parler du futur de cette pratique. Son excellence scientifique et sa connaissance de la RI feront de cette session, à coup sûr, une très belle conférence. J'ai souhaité initier FUTURIM pour que les jeunes radiologues et les jeunes manipulateurs puissent appréhender ce que sera leur métier dans 15 ans, mais aussi pour qu'ils prennent conscience qu'ils appartiennent à une communauté. Ils travaillent chacun dans leur équipe et sont un peu coupés des autres et de leurs pratiques. Les JFR sont le moment où l'on doit partager le plus possible, FUTURIM est fait pour eux.

"Françoise Sivignon, un peu de douceur dans ce monde de brutes"

T.R.: Le troisième thème important, selon vous, sera la session internationale. Comment sera-t-elle abordée ?

Pr JM.B.: La Présidente de Médecins du monde, Françoise Sivignon, nous fera l'amitié d'intervenir au cours de cette session. Une radiologue à la tête de médecine du monde ! Je suis très heureux que, dans ce monde de brutes, l'on revienne aux basiques, et que l'on se rappelle que, même si l'on est entre nous aux JFR, le monde continue d'avancer. On va discuter avec nos amis francophones, belges, suisses, maghrébins, québécois, etc., mais aussi avec nos amis coréens, australiens, et nord-américains bien sûr, car nous n'avons pas les mêmes soucis et les mêmes besoins. Cela fera du bien, sur les 4 jours de congrès, d'entendre comment se pratique la radiologie et comment on peut aider les autres radiologues pour améliorer la condition radiologique de ces patients.

Et bien sûr, on trouvera sur le congrès, comme d'habitude désormais, le village de la radiologie interventionnelle - on a mis le paquet cette année sur des super démonstrations de thrombectomie ou de résection tumorale percutanée – et le village de l'innovation, avec cette année un partenariat avec Medicen, où les start-up que nous suivons siègeront. Et puis, en plus, le village des ultrasons que mon confrère Jean-Michel Correas a bien voulu mettre en place pour remettre l'échographie radiologique au premier plan.

À suivre…

 

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Save the date: SPIMED-IA, le congrès dédié à l'intelligence artificielle en imagerie médicale
26/07/2019 : Les nouvelles applications de l'intelligence artificielle en imagerie médicale sont nombreuses et prometteuses. Le congrès SPIMED sera consacré, en septembre prochain, à cette discipline, avec notamment des présentations sur les applications par pathologie d'organe.

La radiopédiatrie à l'honneur lors de l'ECR 2020
17/07/2019 : Le programme "Children in Focus" qui sera organisé à l'occasion de l'ECR 2020 traitera notamment de questions sociales autour de la prise en charge radiologique des enfants. Une séance plénière spéciale à ce thème clôturera le congrès.

ECR 2020: 5 jours dédiés aussi aux manipulateurs
16/07/2019 : L'ECR 2020 constitue un rendez-vous incontournable pour les radiologues européens. Mais les manipulateurs sont également concernés par cet événement, avec un espace dédié et des sessions scientifiques en anglais et en français.

ECR 2020: l'ESR lance la campagne de soumission de sujets
03/07/2019 : L'ECR 2020, c'est déjà demain ! Dans le cadre de la préparation de ce congrès, l'ECR engage les radiologues, les étudiants et les manipulateurs européens à envoyer leurs abstracts dès à présent.  

Save the date: le futur de la radiologie interventionnelle
01/07/2019 : Le 4ème Congrès FIRE, consacré au futur de la radiologie interventionnelle, sera articulé autour des thématiques présidées par quatre têtes d'affiche de la spécialité. Rendez-vous sur la Corniche de Marseille les 21 et 22 novembre 2019.

Une plateforme digitale pour promouvoir les formations de l'IFM
24/06/2019 : Philips se rapproche d'Invivox pour promouvoir les formations dispensées par l'Institut de Formation Médicale développé par le constructeur. Si elles feront l'objet d'une communication digitale, ces formations seront délivrées en présentiel.

Marie Curie racontée par sa petite-fille
20/06/2019 : C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

L'ESR, première société de radiologie au monde ?
07/06/2019 : L'European Society of Radiology se veut la plu grande société de radiologie au monde. C'est ce qu'elle a annoncé dans un communiqué où elle a enregistré 112 000 membres et rappelé l'activité pédagogique via ses services en ligne.  

Save the date : le Symposium Scanner Volumique 2020 !
29/05/2019 : Le IXème Symposium Scanner Volumique est annoncé. Comme à chaque édition, son contenu de haut niveau sera à l'avant-garde des tendances et répondra aux questionnements de l'ensemble des acteurs de la communauté radiologique. Thema Radiologie sera, comme à chaque édition, partenaire presse.


Le chant du criquet qui attaque le cerveau
23/08/2019 : Le "Syndrome du criquet de l'ambassade des USA à Cuba" semble avoir trouvé une explication scientifique. C'est ce que montre une étude utilisant l'IRM fonctionnelle parue dans le Journal of the American Medical Association.

Ostéoradionécrose port-radiothérapie : l'IRSN lance in projet de recherche
22/08/2019 : L'IRSN vient de lancer XBONE, un nouveau projet visant à réparer les effets secondaires induits sur les os par des radiothérapies des cancers aéro-digestifs. Ce protocole de thérapie utilise les cellules stromales mésenchymateuses dans une matrice de biomatériau.

Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Traitement de la TDAH : des effets nocifs pour la substance blanche des jeunes enfants
19/08/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un médicament utilisé pour traiter le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) semble affecter le développement de la substance blanche chez les enfants atteints de ce trouble. Les mêmes effets n'ont pas été observés chez les adultes atteints de cette pathologie.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.


Ultrasons ou résonance magnétique: faites votre choix pour l'élastographie hépatique !
20/03/2018 : L'élastographie par résonance magnétique se place comme un examen de référence pour l'évaluation de la fibrose hépatique. Une enquête publiée dans la revue Radiology se propose de la comparer avec l'élastographie échographique.

Le deep learning pour segmenter les images IRM de prostate
15/02/2018 : Une méthode de segmentation de la prostate par deep learning à partir d'images IRM vient d'être validée par comparaison avec l'interprétation par des spécialistes. Une nouvelle étape vers l'identification assistée des lésions cancéreuses.

Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

FACTUM HEALTHCARE CONSOLIDE SA POSITION EN FRANCE ET EN BELGIQUE
02/09/2015 : Factum Healthcare se place désormais comme un partenaire essentiel des établissements de santé et cabinets d'imagerie pour l'acquisition de nouvelles modalités. Elle sera un des acteurs majeurs de l'amélioration de la continuité de prise en charge radiologique des patients en faisant progresser le parc de machines sur le territoire.

Biotronik présente ses prothèses cardiaques compatibles avec l’examen IRM
16/02/2016 : Le vendredi 12 février 2016, Biotronik a présenté sa nouvelle gamme de produits IRM-compatibles et son nouveau dispositif MRI AutoDetect. Pour l’occasion, le Docteur Philippe Cart, radiologue à l’Hôpital de Charleville-Mézières et le Docteur Arnaud Lazarus, cardiologue rythmologue à la clinique Ambroise Paré, ont été invités à prendre la parole pour nous faire partager leur expérience respective.

Nouvelles collaborations entre HL7 et IHE au service de l'interopérabilité
23/06/2016 : Suite à une longue histoire de collaboration fructueuse, Health Level Seven International (HL7) et Integrating the Healthcare Enterprise (IHE) ont annoncé qu’ils renouvelaient leur accord de coopération pour faire avancer l'interopérabilité des systèmes d’information de santé.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

Ostéoradionécrose port-radiothérapie : l'IRSN lance in projet de recherche
22/08/2019 : L'IRSN vient de lancer XBONE, un nouveau projet visant à réparer les effets secondaires induits sur les os par des radiothérapies des cancers aéro-digestifs. Ce protocole de thérapie utilise les cellules stromales mésenchymateuses dans une matrice de biomatériau.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.