Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiopédiatrie > L'imagerie interventionnelle expliquée en vidéo aux jeunes patients

L'imagerie interventionnelle expliquée en vidéo aux jeunes patients

MERCREDI 28 JUIN 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Afin de dédramatiser les examens de radiologie interventionnelle auprès des enfants et de leurs parents, le Service d’imagerie pédiatrique de la Timone, à l’AP-HM, leur propose de visionner de courtes vidéos réalisées en interne.

AP HP

Le service de radiologie interventionnelle du Pôle d'Imagerie de la Timone, à l’AP-HM, a imaginé deux petites vidéos pour expliquer aux enfants certains examens d’imagerie interventionnelle.

Ces courtes vidéos mettent en scène des Playmobil®, figurines bien connues des petits et des grands, pour retracer toutes les étapes de l’examen. Elles ont été réalisées par deux manipulatrices du Service d’imagerie pédiatrique, Céline Fernandez et Hanh Hervé, sous la supervision du Pr Philippe PETIT, chef du service, et du responsable du service interventionnel, le Pr Vincent VIDAL.

L’objectif de cette initiative est de dédramatiser ces examens thérapeutiques en les expliquant aux enfants et aux parents de manière simple et ludique. La première vidéo décrit le déroulement d’un examen effectué sous anesthésie générale. La deuxième vidéo explique le traitement d'une malformation vasculaire sous anesthésie locale.

Paco Carmine


toshiba

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

L'imagerie interventionnelle expliquée en vidéo aux jeunes patients
28/06/2017 : Afin de dédramatiser les examens de radiologie interventionnelle auprès des enfants et de leurs parents, le Service d’imagerie pédiatrique de la Timone, à l’AP-HM, leur propose de visionner de courtes vidéos réalisées en interne.

Radiopédiatrie: une information assimilée pour un enfant plus coopérant
09/05/2017 : En amont du prochain Congrès de la Société Francophone d'Imagerie Pédiatrique et Prénatale (SFIPP), qui se tiendra les 22 et 23 septembre 2017 à Liège (Belgique), nous avons rencontré le Dr Bénédicte Minguet, Docteur en psychologie. Elle nous présente le projet qu'elle a mis en place et à propos duquel elle interviendra lors de cet événement, en faveur d'une meilleure appréhension de l'environnement radiologique des jeunes patients.

Pas de médecine fœtale sans la contribution de l'imagerie
07/11/2016 : L'imagerie médicale apporte une aide primordiale à la pratique de la Médecine fœtale. Nous avons rencontré le Dr Laurent Bidat, créateur et principal organisateur des 22èmes Journées de Médecine fœtale qui se tiendront en mars 2017 à Marseille. Il évoque l'importance de la pluridisciplinarité dans ce secteur et souligne l'importance des progrès de l'imagerie dans le diagnostic anténatal. 

La nécessité de développer l'élastographie en pédiatrie
02/11/2016 : Les techniques d’élastographie, bien que peu présentes dans la littérature scientifique, commencent à trouver des applications efficientes en pédiatrie. Le Congrès de la SFIPP a été l’occasion de montrer que ses performances diagnostiques sont désormais très bonnes, comparées à la biopsie, notamment dans les cas de fibrose hépatique.

Les ravages de Zika sur le développement cérébral des fœtus
05/09/2016 : Un rapport spécial publié dans la revue Radiology relate les multiples anomalies pouvant subvenir sur des fœtus infectés par le virus Zika. Une étude rétrospective brésilienne montre que la plupart des bébé présentent une ou plusieurs malformations cérébrales.

Les radiopédiatres jouent la carte de la pluridisciplinarité
16/08/2016 : En amont du prochain congrès de la Société Francophone d'Imagerie Pédiatrique et Prénatale (SFIPP), qui se tiendra les 23 et 24 septembre 2016 à Toulouse, la Secrétaire générale, le Dr Chantal Durand, nous a accordé une interview. Elle nous présente, entre autre, la table ronde qui sera organisée à cette occasion, sur le thème de la prise en charge pluridisciplinaire des malformations pulmonaires et évoque les contraintes actuelles de la radiopédiatrie.

Échographie de contraste : confort et sécurité pour les jeunes patients
27/06/2016 : À quelques semaines du Congrès de la Société Francophone d'Imagerie Pédiatrique et Périnatale (SFIPP), nous avons rencontré le Dr Marion Lenoir, qui pratique l'échographie de contraste sur ses jeunes patients. Elle communiquera sur ce thème lors de cet événement.  

SFIPP 2016: un congrès multidisciplinaire
26/04/2016 : Le Congrès 2016 de la SFIPP se déroulera cette année en septembre à Toulouse et comportera une première partie organisée conjointement avec la SFCP. Il s'articulera autour d'une séance scientifique et de communications libres. Les inscriptions sont ouvertes.

L'AVC DE L'ENFANT: BIEN LE CONNAÎTRE POUR LE TRAITER À TEMPS
15/09/2015 : Le Congrès de la Société Francophone d'Imagerie Pédiatrique et Périnatale (SFIPP), qui s'est tenue les 11 et 12 septembre 2015 à Nice, a été l'objet d'une session très appréciée sur l'AVC de l'enfant. L'imagerie s'avère l'outil majeur de diagnostic pour les différentes composantes de cette maladie pas assez connue selon les orateurs.


Marché public de téléradiologie: le Resah apporte des explications juridiques et déontologiques
18/02/2019 : Le Resah a souhaité apporter des précisions sur le marché de téléradiologie qu'il propose à ses adhérents depuis ce mois-ci. Il souhaite ainsi donner des explications juridiques et déontologiques aux critiques du G4.

Dosimétrie patient: de nouvelles notions dans le projet de Décision ASN en cours d'élaboration
15/02/2019 : Un projet de décision de l'ASN est en cours de consultation entre experts pour faire évoluer les dispositifs d'évaluation des doses délivrées au patient en radiologie et médecine nucléaire, incluant les notions de NRI et de VGD.

Marché de téléradiologie du RESAH: le G4 évoque la charte de déontologie
15/02/2019 : Alors que le RESAH propose, depuis peu, un marché de téléradiologie aux établissements de Santé qui le souhaitent, le G4 conteste certaines pratiques relatives à cet accord qu'il trouve contraires à la charte de déontologie mise à jour en décembre 2018.

Téléradiologie: le RESAH opte pour un modèle conçu par les professionnels de l'imagerie
15/02/2019 : Pour concrétiser le premier marché de téléradiologie réalisé par une centrale d’achat, le RESAH a choisi le consortium Deeplink Medical/ Imadis pour les activités d’urgence. Cédric Munschy, Directeur commercial de Deeplink Medical et le Dr Vivien Thomson, Président d'Imadis, évoquent les atouts qui ont motivé ce choix, tant sur le plan technique que sur le professionnalisme médical.

L'assurance qualité devient systémique en imagerie médicale et médecine nucléaire
14/02/2019 : Le texte législatif relatif à la gestion du risque en imagerie médicale diagnostique qui vient d'être publié introduit une évolution systémique de la gestion du risque dans ce domaine. Parmi les dispositions remarquables, notons le programme d'actions d'amélioration ou la notion d'habilitation des utilisateurs.

MLCTO: un seul rendez-vous pour tous les acteurs du traitement de l'occlusion coronaire chronique
13/02/2019 : Fort du succès rencontré lors des précédentes éditions, le MLCTO 2019 sera encore cette année the place to be pour apprendre ou revoir les techniques de traitement percutané de l'occlusion coronaire chronique. Praticiens débutants et experts, ainsi que les paramédicaux, seront ainsi réunis en un lieu unique.

LE RESAH choisit ACETIAM pour son marché de plateforme de téléradiologie
13/02/2019 : Dans le cadre de son marché de " Plateforme de Téléradiologie et réalisation de prestations intellectuelles", le RESAH a fait le choix d'ACETIAM. L'éditeur accompagne ainsi les établissements au niveau technique et médico-organisationnel.

Une nouvelle technologie pour un diagnostic amélioré de la maladie cardiovasculaire
12/02/2019 : Une nouvelle technique non invasive d'exploration de l'artère carotide, la vMSOT est très prometteuse. Elle pourrait fournir une évaluation plus précoce et plus précise du risque de maladie cardiovasculaire, selon une étude publiée dans la revue Radiology.

De la faute grave dans l'exécution d'un contrat d'exploitation d'un scanographe
12/02/2019 : Pour le premier volet de notre série d'articles juridiques, nous avons choisi de traiter le thème de la faute grave. Et le cas mis en lumière ne concerne pas les relations entre employeur et employé, mais un contrat d'exploitation d'un scanner en établissement privé.

Parkinson: le région cérébrale du contrôle des impulsions identifiée
11/02/2019 : Pour étudier les mécanismes responsables de troubles du contrôle des impulsions pour les patients parkinsoniens, un programme DHUNE a utilisé le PETScan. Cela a permis de visualiser la région cérébrale impliquée.


L'assurance qualité devient systémique en imagerie médicale et médecine nucléaire
14/02/2019 : Le texte législatif relatif à la gestion du risque en imagerie médicale diagnostique qui vient d'être publié introduit une évolution systémique de la gestion du risque dans ce domaine. Parmi les dispositions remarquables, notons le programme d'actions d'amélioration ou la notion d'habilitation des utilisateurs.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

La CGIM devient le Groupe Vidi
18/10/2018 : La CGIM est devenue, lors de son Assemblée Générale du 12 octobre 2018, le Groupe VIDI. Cette marque identifie désormais le premier groupe national de radiologues mutualisant leurs ressources.

De la faute grave dans l'exécution d'un contrat d'exploitation d'un scanographe
12/02/2019 : Pour le premier volet de notre série d'articles juridiques, nous avons choisi de traiter le thème de la faute grave. Et le cas mis en lumière ne concerne pas les relations entre employeur et employé, mais un contrat d'exploitation d'un scanner en établissement privé.

Dosimétrie patient: de nouvelles notions dans le projet de Décision ASN en cours d'élaboration
15/02/2019 : Un projet de décision de l'ASN est en cours de consultation entre experts pour faire évoluer les dispositifs d'évaluation des doses délivrées au patient en radiologie et médecine nucléaire, incluant les notions de NRI et de VGD.

Marché de téléradiologie du RESAH: le G4 évoque la charte de déontologie
15/02/2019 : Alors que le RESAH propose, depuis peu, un marché de téléradiologie aux établissements de Santé qui le souhaitent, le G4 conteste certaines pratiques relatives à cet accord qu'il trouve contraires à la charte de déontologie mise à jour en décembre 2018.

Téléradiologie: le RESAH opte pour un modèle conçu par les professionnels de l'imagerie
15/02/2019 : Pour concrétiser le premier marché de téléradiologie réalisé par une centrale d’achat, le RESAH a choisi le consortium Deeplink Medical/ Imadis pour les activités d’urgence. Cédric Munschy, Directeur commercial de Deeplink Medical et le Dr Vivien Thomson, Président d'Imadis, évoquent les atouts qui ont motivé ce choix, tant sur le plan technique que sur le professionnalisme médical.

Incident de radioprotection de faible gravité au CH d'Avignon
08/02/2019 : Le CH d'Avignon a fait preuve de réactivité lorsqu'a été constatée une fuite dans le bac de recueil des effluents radioactifs provenant des sanitaires des patients de médecine nucléaire. L'ASN a classé cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.