Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins

MARDI 13 JUIN 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

RSNA

Un traitement mini-invasif peut aider à rétablir la fertilité chez les femmes atteintes de fibromes utérins, selon une nouvelle étude publiée en ligne dans la revue Radiology.

Des complications dues à la résection chirurgicale des fibromes

Les fibromes utérins sont considérés comme l'une des causes les plus courantes de l'infertilité et des complications liées à la grossesse. Des recherches antérieures ont révélé qu'une femme sur quatre ayant des fibromes présente des problèmes liés à la fertilité. L'option de traitement standard pour ces femmes est la résection chirurgicale des fibromes. Cependant, celle-ci n'est pas toujours possible ni efficace et peut entraîner des complications majeures, selon le co-auteur de l'étude, le Dr João Martins Pisco, du Département de radiologie interventionnelle de l'hôpital Saint Louis de Lisbonne (Portugal).

La mauvaise réputation de l’embolisation conventionnelle

L'embolisation des fibromes utérins (UFE) est une option moins invasive qui implique l'injection d'un agent embolique, généralement constitué de micro-particules, dans les artères utérines pour bloquer l'approvisionnement en sang de l'utérus et des fibromes. Comme les fibromes meurent et commencent à se rétrécir, l'utérus se rétablit complètement. Malgré sa nature moins invasive, l'UFE n'a pas encore été intégrée dans la communauté médicale comme un traitement de préservation de la fertilité chez les femmes atteintes de fibromes symptomatiques, car elle provoque une circulation sanguine insuffisante de l’endomètre, de la paroi de l'utérus et des ovaires.

Un taux de grossesse de 41% après embolisation partielle

Pour cette nouvelle étude, le Dr Pisco et ses collègues ont évalué les taux de grossesse chez 359 femmes atteintes de fibromes utérins incapables de concevoir et qui ont subi une UFE classique ou partielle. Dans l'UFE conventionnelle, toutes les branches de l'artère utérine sont embolisées. Cependant, la procédure partielle ne traite que les petits vaisseaux aux fibromes, ce qui épargne les artères plus importantes et permet de réduire les risques d'infertilité associés à l'UFE conventionnelle. Après un suivi moyen de près de six ans, 149 des 359 femmes, soit 41,5 pour cent, sont tombées enceintes une fois ou plus, et 131 ont donné naissance à 150 bébés. C'était la première grossesse pour plus de 85 pour cent des femmes qui ont accouché.

79% d’embolisations réussies pour peu de complications

Les procédures avaient un taux de réussite clinique d'environ 79 pour cent pour les symptômes liés aux fibromes. Les taux de complications étaient de 14,6% pour l'UFE partielle et de 23,1% pour l'UFE conventionnelle. La procédure a été répétée chez 28 patientes dont les fibromes n'ont pas été entièrement traités et 11 de ces patientes sont tombées enceintes. "Nos résultats montrent que l'EFU est une procédure de restauration de la fertilité chez les femmes atteintes de fibromes utérins qui souhaitent concevoir, et la grossesse après l'EFU semble être sûre avec une faible morbidité, a déclaré le Dr Pisco. Les patientes ont fait l’objet d’un taux de complication similaire à ceux de la population générale en dépit d'être dans un groupe à haut risque".

L’embolisation comme traitement de référence des fibromes pour les femmes souhaitant procréer

Le docteur Pisco a suggéré que l'EFU puisse devenir le traitement de première intention pour les femmes atteintes de fibromes qui souhaitent concevoir, en particulier chez celles qui présentent des fibromes nombreux ou volumineux. De tels patientes ont un taux de récidive de fibrome de plus de 60% après une résection chirurgicale, ce qui accroît l’intérêt l’UFE. Les chercheurs continuent les traitements et compilent des données. "Dans notre étude, il y a maintenant près de 200 nouveau-nés après l'EFU, conclut le Dr Pisco. Notre prochaine étape sera une étude randomisée comparant les résultats des UFE partielle et conventionnelle".

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Le congrès Neuro IMC fête son neuvième anniversaire en janvier 2020
07/11/2019 : Le congrès Neuro IMC, la référence en neuroradiologie interventionnelle, fêtera sa neuvième édition à Madrid en janvier 2020. Les inscriptions sont ouvertes.

Le système CT-navigation va équiper son premier hôpital aux USA
06/11/2019 : L’UW Health, de l'Université du Wisconsin vient de faire l’acquisition du système CT-navigation d’Imactis. Il s’agit du premier client outre-Atlantique pour cette société française.

Stratégie thérapeutique pour une occlusion de veine cave supérieure en vidéo
25/10/2019 : Le premier webinar ESR Connect est consacré à a statégie thérapeutique pour une occlusion de la veine cave inférieure. Nous vous présentons le webinar dans son intégralité.

Premiers succès pour l'angioplastie coronaire robotisée
24/09/2019 : Les premières angioplasties coronaires assistées par robotique ont été récemment réalisées avec succès sur l'homme. Une étude européenne est en cours pour évaluer la pertinence de ce dispositif.

Bloc opératoire : un guide ASN de formation IBODE qui crée une ambigüité
18/09/2019 : Dans un guide pratique à l'attention des IBODE, l'ASN a ouvert la porte à ces derniers pour les former à l'aide à la réalisation d'actes interventionnels. Mais ce texte comprend quelques dispositions ambigües quant à la nature effective de l'aide qu'ils pourront apporter.

Ischémie critique de jambe : le congrès américain délocalisé en Europe
17/09/2019 : Le congrès mondial AMP, consacré à la prévention et au traitement de l'ischémie critique des membres, se délocalise pour la première fois en Europe en octobre prochain.

Microcirculation coronaire : comment et pourquoi la mesurer ?
17/09/2019 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar Incathlab sur la mesure de la microcirculation coronaire. Des live cases et des discutions expliquent le rôle de ces mesures dans la pratique.

Interventionnel: Siemens Healthineers fait l'acquisition de Corindus
11/09/2019 : En faisant l'acquisition de la société Corindus, Siemens Healthineers complète son offre en faveur de l'imagerie interventionnelle avec les systèmes robotisés de contrôle à distance des sondes, des guides et des matériels de dilatation vasculaire.

CHU de Rennes: présentation en vidéo de la nouvelle salle interventionnelle multimodale
06/09/2019 : Le CHU de Rennes vient d'installer une salle d'imagerie interventionnelle multimodale. Le Dr Emmanuel Quehen présente cette installation en vidéo.

La Nouvelle Clinique Tours plus se dote d'un institut de cardiologie moderne
31/07/2019 : L'Institut du cœur Saint-Gatien vient d'accueillir ses premiers patients. Cet établissement moderne comporte 8 salles de bloc dédiées, dont une salle hybride neuve.


Le jeu des 7 erreurs de radioprotection au bloc opératoire
08/11/2019 : Afin d’améliorer la culture de prévention du risque ionisant dans les blocs opératoires, l’ASN a élaboré un document pour mettre en place un outil de simulation appelé « Bloc des erreurs ».

Nouveau succès pour la web conférence sur l'imagerie hybride, moléculaire et translationnelle
08/11/2019 : L’ESR et l’ESHI publient un rapide bilan de la session CHILI organisée le 25 octobre 2019. Toutes les webconférences CHILI seront bientôt disponibles sur ESRConnect.

La journée internationale de la radiologie célébrée dans le monde entier
08/11/2019 : Pour célébrer l’anniversaire de la découverte de Wilhem Roentgen, l’ESR, la RSNA et l’ACR présentent, en ce 8 novembre, pour l'International Day of Radiology (IDoR), les plateformes web qu’ils proposent au grand public pour informer les populations à propos de l’imagerie médicale.

Le congrès Neuro IMC fête son neuvième anniversaire en janvier 2020
07/11/2019 : Le congrès Neuro IMC, la référence en neuroradiologie interventionnelle, fêtera sa neuvième édition à Madrid en janvier 2020. Les inscriptions sont ouvertes.

Le système CT-navigation va équiper son premier hôpital aux USA
06/11/2019 : L’UW Health, de l'Université du Wisconsin vient de faire l’acquisition du système CT-navigation d’Imactis. Il s’agit du premier client outre-Atlantique pour cette société française.

Prostate : ateliers pratiques d’IRM sur consoles
05/11/2019 : Forcomed propose une formation ciblée sur l’IRM prostatique multiparamétrique. Elle permet d’assurer notamment le classement PIRADS2 des lésions et d’effectuer un bilan d’extension.

Le diplôme européen de radiologie (EDiR) gagne du terrain
04/11/2019 : L’EDiR est désormais reconnu dans par une majorité de sociétés savantes nationales en radiologie. Il fait désormais l’objet d’un guide et d’une application dédiés pour faciliter le travail des candidats à l’examen.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Stratégie thérapeutique pour une occlusion de veine cave supérieure en vidéo
25/10/2019 : Le premier webinar ESR Connect est consacré à a statégie thérapeutique pour une occlusion de la veine cave inférieure. Nous vous présentons le webinar dans son intégralité.


Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Contrôler la graisse hépatique des patients obèses par IRM
19/12/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, l'IRM constitue un moyen sûr et non invasif de surveiller les taux de graisse du foie chez les personnes qui suivent un traitement de l'obésité.

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU PLUS FRÉQUENT CHEZ LES SUJETS ÂGÉS
26/10/2015 : Une étude allemande publiée dans la revue Radiology montre que la fréquence de survenue d'un carcinome canalaire in situ augmente avec l'âge. La stratégie thérapeutique pour cette pathologie nécessite donc d'être plus précise. 

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Ateliers pratiques d'IRM de la prostate
18/04/2018 : Les radiologues sont conviés à une formation sur le thème de l'IRM prostatique dispensée par FORCOMED. Des ateliers interactifs et des sessions d'évaluation rythmeront cette formation éligible au DPC.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

Nouveau succès pour la web conférence sur l'imagerie hybride, moléculaire et translationnelle
08/11/2019 : L’ESR et l’ESHI publient un rapide bilan de la session CHILI organisée le 25 octobre 2019. Toutes les webconférences CHILI seront bientôt disponibles sur ESRConnect.

Prostate : ateliers pratiques d’IRM sur consoles
05/11/2019 : Forcomed propose une formation ciblée sur l’IRM prostatique multiparamétrique. Elle permet d’assurer notamment le classement PIRADS2 des lésions et d’effectuer un bilan d’extension.