Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale

Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale

JEUDI 11 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec Halcyon, Varian Médical Systems propose une nouvelle modalité d’IRMT centrée sur l’humain et la convivialité, qui automatise et rationalise toutes les composantes d’un traitement de radiothérapie.

Varian

Varian Medical Systems a présenté, le 6 mai 2017, le système Halcyontm, une nouvelle modalité pour le traitement du cancer. Conçue pour révolutionner le flux de travail clinique, Halcyon simplifie et améliore pratiquement toutes les composantes de la radiothérapie de conformation avec modulation d'intensité de dose (IMRT) volumétrique guidée par l'image.

Une nouvelle étape pour des soins plus rentables à l’échelle mondiale

«On s'attend à ce qu'il y ait 24,6 millions de cas de cancers diagnostiqués annuellement d'ici 2030, ainsi qu’une une grave pénurie d'équipements et de cliniciens formés, a déclaré Kolleen Kennedy, présidente de l'activité Oncology Systems de Varian.. Avec les innovations technologiques dans cette nouvelle plateforme, le système délivrera rapidement un traitement de grande qualité qui permettra aux cliniciens de soigner un plus grand nombre de patients. Chez Varian, nous sommes ravis de l'introduction d'Halcyon qui permet de franchir une nouvelle étape pour faire progresser les soins rentables contre le cancer à l'échelle mondiale.»

Une conception centrée sur l’humain et la convivialité

Sa conception centrée sur l'humain et conviviale d'Halcyon consiste à automatiser, rationaliser et simplifier pratiquement toutes les composantes du traitement. Il en résulte un système évolué plus confortable pour le patient, qui offre une simplicité d'utilisation pour les prestataires de soins de santé, des périodes d'installation accélérées, des mises en service rapides, des formations simplifiées et un traitement automatisé. Avec son flux de travail rationalisé, Halcyon ne requiert que neuf étapes du début à la fin du traitement par rapport aux plus de 30 étapes avec des technologies plus anciennes qui arrivent en fin de vie et est parfaitement adapté pour offrir des traitements avancés pour la prostate, le sein, la tête et le cou et bien d'autres formes de cancer.

Doté d'une ouverture de 100 cm, Halcyon est capable de rotations quatre fois plus rapide que les bras mobiles pour une imagerie et un traitement rapides. Le système est également capable de fournir des images volumétriques rapides et précises en à peine 15 secondes. Avec les traitements Halcyon, un plan IMRT complexe guidé par l'image est cliniquement accéléré par rapport à ceux délivrés par les dispositifs traditionnels.

Thema Radiologie avec Varian


toshiba

Optimiser les séances de radiothérapie grâce à un système de planification dédié
30/10/2017 : Grâce au système de planification de traitement Accuray PrecisionTM, les traitements de radiothérapie et radiochirurgie par Cyberknife sont plus rapides, sans compromettre les résultats cliniques.

Dénouement dans l'affaire du Tomotherapy du CHRU de Tours
26/10/2017 : Le CHRU de Tours pourra bien utiliser son nouveau système TomoTherapy®. Le recours en annulation de l'achat déposé par Varian a été rejeté par la Cour d'appel de Nantes.

Une aide extérieure pour envisager le nouvel IOS de la protonthérapie à l'Institut Curie
05/09/2017 : L’activité d’un service de protonthérapie nécessite l’utilisation d’une solution informatique répondant au plus près aux évolutions de cette technologie. L’Institut Curie a fait appel à un cabinet de conseil pour mettre à disposition des acteurs de ce service un logiciel leur permettant de consolider et de développer ce type de traitement.

Sondage: la radiothérapie comme traitement oncologique le moins redouté des français
01/09/2017 : Le second volet du sondage de l’Ifop diffusé par l”association de patients EUROPA DONNA FRANCE avec le soutien d’Accuray montre qu’un certain nombre d’idées reçues et de freins sont à combattre pour améliorer le dépistage du cancer du sein en France. Cette enquête décrit la radiothérapie parmi les traitements les moins redoutés par la population.

Accord pour la métrologie appliquée à la radiothérapie entre le LIST et le BIMP
10/08/2017 : Le Laboratoire d'Intégration de Systèmes et des technologies, institut de CEA Tech, et le Bureau international des poids et mesures allient leurs compétences par la signature d’un accord dans le but de répondre aux besoins de traçabilité internationale dans le domaine de la radiothérapie externe.

Radiothérapie tête et cou: moins d'effets secondaires par tomothérapie selon une étude
02/08/2017 : Le Journal of Radiation Oncology a publié une étude française comparant les traitements de cancers de la tête et du cou par Tomotherapy et par Arc Thérapie. La première technologie, grâce à son mode TomoHelical notamment, délivre une dose plus homogène et suscite des effets secondaires réduits

Premier achat groupé pour la radiothérapie publique
06/07/2017 : UniHA vient d’attribuer un marché de radiothérapie à cinq industriels qui couvriront les besoins en machines de traitement, systèmes de planification et systèmes d’information ontologique. C’es la première fois que des modalités de radiothérapie en établissement public font l’objet d’un achat groupé.

La radiothérapie adaptative arrive en France
28/06/2017 : En faisant le choix du système RadixactTM, l’IUCT Oncopole de Toulouse offre aux patients une suite d’outils qui optimisent les séances de radiothérapie. Celle-ci devient ainsi adaptative et épargne les tissus sains.

Succès confirmé pour les 2èmes Journées des manipulateurs en radiothérapie
12/06/2017 : Les Journées de spécialités organisées par l'AFPPE rencontrent à chaque fois un succès prometteur. Ce fut encore le cas le 10 juin 2017 à l'HEGP, à l'occasion des Journées organisées par la Commission Radiothérapie.

Radiothérapie pédiatrique: la vidéo plutôt que l'anesthésie
30/05/2017 : Projeter une vidéo de son choix à un enfant en préambule à une séance de radiothérapie diminuerait significativement le recours à l’anesthésie. C’est le résultat d’une étude présentée par le Dr Catia Aguas lors du dernier congrès de l’ESTRO. 


Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie
20/11/2017 : Pour la fabrication de ses salles de radiographie DR comme des numériseurs CR ou des reprographes, Agfa Healthcare peut compter sur un modèle de management de la qualité qui agit à toutes les étapes de la production. Nous sommes allés visiter l'usine de Peissenberg, au Sud de Munich, pour nous faire une idée des bienfaits de ces procédures.

Controverse sur les usages du scanner double énergie
20/11/2017 : Une controverse sur les usages du scanner en double énergie opposera le Pr G.Ferretti et le Pr M-P. Revel lors du prochain Symposium Scanner volumique. Nous avons rencontré cette dernière pour un entretien où elle fait le point sur les avantages et les inconvénients de cette technologie.

Orthopédie: décider d'une stratégie thérapeutique à distance
17/11/2017 : Grâce à un récent accord signé avec tlemedecine Clinic (TMC), Sectra pourra mettre à disposition de ses clients son service Sectra Implant Mouvement Analysis, par lequel les orthopédistes pourront suivre, à distance, l'état des prothèses de leurs patients.

Vidéo: Améliorer ses workflows avec les solutions SystemX
15/11/2017 : SYSTEMX est aujourd'hui un acteur reconnu dans l’édition de logiciels RIS/PACS. Nous avons rencontré Bruno Joseph, son Directeur, et le Docteur Ghassan Rachidi, utilisateur de la suite logicielle BACKBONE RIS-PACS.

Découvrez l'IRM Galan 3T en vidéo !
14/11/2017 : Suite de notre série de présentations en vidéo des modalités haut de gamme Toshiba Medical présentées lors des JFR 2017. Aujourd'hui, l'IRM Galan 3T.

Dépistage du cancer du sein: évolutions à venir d'un processus très formalisé
13/11/2017 : Le dépistage du cancer du sein fait appel à un processus très formalisé et des critères de compétences importants pour les radiologues impliqués. Mais il doit faire l'objet d'améliorations afin de recueillir l'approbation des derniers réfractaires. Retour sur deux présentations récentes de praticiens autour de l'actualité du dépistage organisé.

L'exposition des radiologues aux erreurs médicales
13/11/2017 : L'erreur médicale radiologique a des causes bien spécifiques et peuvent être imputables au praticien lui-même mais aussi à son environnement. C'es ce que déclare le Dr Robert Lavayssière dans une vidéo tournée à l'occasion des 16èmes Journées Francophone d'Imagerie Médicale (JFIM).

Bientôt 11 modalités d'IRM dans le Grand Duché du Luxembourg
10/11/2017 : La ministre de la Santé du Luxembourg a annoncé l'ouverture de quatre autorisations de modalités d'IRM pour les hôpitaux du Grand Duché. Elle n'exclut pas que les cabinets privés puissent bientôt en bénéficier eux aussi.

Pathologies cardiovasculaires : un travail de recherche explique pourquoi elles surviennent le plus souvent le matin
09/11/2017 : Un travail de recherche effectué par une équipe lilloise et publié dans The Lancet a mis à jour le rôle d'un récepteur nucléaire pour expliquer l'incidence des pathologies cardiovasculaires à une certaine période de la journée.

Retour sur la réforme du 3ème cycle de formation des radiologues
09/11/2017 : Le troisième cycle de la formation des radiologues a fait l'objet, en 2017, d'une évolution, tant sur le contenu du cursus que sur sa durée. Le Pr Benoit Schlemmer, grand ordonnateur de cette réforme pour le Ministère, était l'invité principal de la Conférence Antoine Béclère lors des JFR 2017. Retour sur les détails de cette réforme.


L'exposition des radiologues aux erreurs médicales
13/11/2017 : L'erreur médicale radiologique a des causes bien spécifiques et peuvent être imputables au praticien lui-même mais aussi à son environnement. C'es ce que déclare le Dr Robert Lavayssière dans une vidéo tournée à l'occasion des 16èmes Journées Francophone d'Imagerie Médicale (JFIM).

À quand un Big Bang du droit de l'imagerie médicale ?
04/10/2017 : Nesrine Benyahia est docteure en droit public spécialisée en analyse des systèmes de santé, en droit des nouvelles technologies et en droit de l’imagerie médicale et exerce aujourd’hui au sein du Cabinet Houdart & Associés. A l’occasion des JFR 2017, elle établit un bilan du cadre juridique et tarifaire de l’imagerie médicale afin d’alerter les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir de façon structurelle sur ce secteur.

Imagerie médicale: la Cour des comptes préconise de nouvelles économies
13/05/2016 : Alors qu’un récent Rapport de la Cour des comptes reconnait la place centrale de l’imagerie médicale dans le diagnostic et le suivi thérapeutique de la population, la FNMR rejette les recommandations inscrites dans ce document visant à faire réaliser de nouvelles économies à ce secteur d’activité.

Controverse sur les usages du scanner double énergie
20/11/2017 : Une controverse sur les usages du scanner en double énergie opposera le Pr G.Ferretti et le Pr M-P. Revel lors du prochain Symposium Scanner volumique. Nous avons rencontré cette dernière pour un entretien où elle fait le point sur les avantages et les inconvénients de cette technologie.

Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes
13/03/2017 : Quatre produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent d’être épinglés par l’European Medicines Agency (EMA). Leur autorisation de mise sur le marché fait désormais l’objet d’une recommandation de suspension, les fabricants ayant la possibilité de demander un nouvel examen de la Commission ou de prouver la sécurité de leur produit.

Dépistage du cancer du sein: évolutions à venir d'un processus très formalisé
13/11/2017 : Le dépistage du cancer du sein fait appel à un processus très formalisé et des critères de compétences importants pour les radiologues impliqués. Mais il doit faire l'objet d'améliorations afin de recueillir l'approbation des derniers réfractaires. Retour sur deux présentations récentes de praticiens autour de l'actualité du dépistage organisé.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie
20/11/2017 : Pour la fabrication de ses salles de radiographie DR comme des numériseurs CR ou des reprographes, Agfa Healthcare peut compter sur un modèle de management de la qualité qui agit à toutes les étapes de la production. Nous sommes allés visiter l'usine de Peissenberg, au Sud de Munich, pour nous faire une idée des bienfaits de ces procédures.

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM
24/01/2017 : En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

Evolucare formalise l'ensemble de ses processus
03/10/2014 : Le groupe Evolucare Technologies a fait évoluer dernièrement, sa politique d'entreprise, son organisation, ainsi que ses méthodes de développement. Nous avons rencontré David Fortier, Responsable du développement de la division imagerie médicale, pour évoquer les changements opérés dans l'entreprise.