Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale

Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale

JEUDI 11 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec Halcyon, Varian Médical Systems propose une nouvelle modalité d’IRMT centrée sur l’humain et la convivialité, qui automatise et rationalise toutes les composantes d’un traitement de radiothérapie.

Varian

Varian Medical Systems a présenté, le 6 mai 2017, le système Halcyontm, une nouvelle modalité pour le traitement du cancer. Conçue pour révolutionner le flux de travail clinique, Halcyon simplifie et améliore pratiquement toutes les composantes de la radiothérapie de conformation avec modulation d'intensité de dose (IMRT) volumétrique guidée par l'image.

Une nouvelle étape pour des soins plus rentables à l’échelle mondiale

«On s'attend à ce qu'il y ait 24,6 millions de cas de cancers diagnostiqués annuellement d'ici 2030, ainsi qu’une une grave pénurie d'équipements et de cliniciens formés, a déclaré Kolleen Kennedy, présidente de l'activité Oncology Systems de Varian.. Avec les innovations technologiques dans cette nouvelle plateforme, le système délivrera rapidement un traitement de grande qualité qui permettra aux cliniciens de soigner un plus grand nombre de patients. Chez Varian, nous sommes ravis de l'introduction d'Halcyon qui permet de franchir une nouvelle étape pour faire progresser les soins rentables contre le cancer à l'échelle mondiale.»

Une conception centrée sur l’humain et la convivialité

Sa conception centrée sur l'humain et conviviale d'Halcyon consiste à automatiser, rationaliser et simplifier pratiquement toutes les composantes du traitement. Il en résulte un système évolué plus confortable pour le patient, qui offre une simplicité d'utilisation pour les prestataires de soins de santé, des périodes d'installation accélérées, des mises en service rapides, des formations simplifiées et un traitement automatisé. Avec son flux de travail rationalisé, Halcyon ne requiert que neuf étapes du début à la fin du traitement par rapport aux plus de 30 étapes avec des technologies plus anciennes qui arrivent en fin de vie et est parfaitement adapté pour offrir des traitements avancés pour la prostate, le sein, la tête et le cou et bien d'autres formes de cancer.

Doté d'une ouverture de 100 cm, Halcyon est capable de rotations quatre fois plus rapide que les bras mobiles pour une imagerie et un traitement rapides. Le système est également capable de fournir des images volumétriques rapides et précises en à peine 15 secondes. Avec les traitements Halcyon, un plan IMRT complexe guidé par l'image est cliniquement accéléré par rapport à ceux délivrés par les dispositifs traditionnels.

Thema Radiologie avec Varian


toshiba

État des lieux de la radiothérapie en France
29/05/2017 : L’Observatoire de la radiothérapie propose, pour la période 2009-13, une photographie exhaustive de l’évolution de cette discipline. Si les traitements spécialisés de type RCMI augmentent significativement, le nombre de radiothérapeutes par service reste stable.

Injecter des cellules stromales mésenchymateuses contre les cancers radio-induits
23/05/2017 : L’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) coordonne le programme Anthos, qui vise à mettre en place un traitement des lésions radio-induites par la radiothérapie abdomino-pelvienne par injection de Cellules stromales mésenchymateuses.

Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale
11/05/2017 : Avec Halcyon, Varian Médical Systems propose une nouvelle modalité d’IRMT centrée sur l’humain et la convivialité, qui automatise et rationalise toutes les composantes d’un traitement de radiothérapie.

SFRO 2017: sous le signe de l'ouverture
10/05/2017 : La SFRO a souhaité ouvrir son congrès 2017 aux autres sociétés savantes concernées par la radiothérapie. Certaines participent activement à l’élaboration de son programme, dont le thème principal sera le Big Data et l’évolution de la prise en charge des patients.

Save the date: 2ème Journée des manipulateurs en radiothérapie
26/04/2017 : Suite au succès de l’édition 2016, la 2ème Journée des manipulateurs en radiothérapie se tiendra à l’HEGP le 10 juin 2017. Un programme pointu a été concocté pour cela par la commission radiothérapie de l’AFPPE.

Un centre de radiothérapie privé inauguré dans la région d'Alger
20/04/2017 : La Clinique Fatema Al Azhar, vient d’être inaugurée dans la région d’Alger. Elle comprend une unité de médecine nucléaire et un service de radiothérapie bien dotés. Mais les inégalités de prise en charge en oncologie sont toujours présentes.

Radiothérapie: de nouveaux livrets d'information pour les patients
29/03/2017 : La Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO) a mis à jour, sur son site internet, la série de livrets d'information élaborés pour informer les patients sur cette discipline. Ces documents couvrent toutes les régions anatomiques.

La radioembolisation hépathique par SIR-Sphères désormais remboursée
07/03/2017 : Le Ministère Français des Affaires Sociales et de la Santé a accepté, par Décret, de rembourser le traitement par SIR-Spheres®, utilisé dans le cadre d’une radiothérapie interne sélective (SIRT) pour les patients présentant des métastases hépatiques d'origine colorectale en échec ou intolérants à la chimiothérapie.

L'Institut Curie teste trois thérapies associées contre le cancer
13/02/2017 : La radiothérapie, l’immunothérapie et l’inhibition de la réparation de l’ADN semblent former un trio qui permettra de faire progresser sensiblement la prise en charge oncologique à moyen terme. En renforçant leur collaboration, l’Institut Curie et Onxeo se lancent dans une série de recherche sur cette association de traitements prometteurs.

Radiothérapie hypofractionnée : le seuil d'autonomie des MERM est fixé par Arrêté
31/01/2017 : La DGOS a publié l’Arrêté du 12 janvier 2017 fixant le seuil à partir duquel, en radiothérapie hypofractionnée, le manipulateur doit bénéficier de la présence d’un médecin ou d’un physicien médical pour intervenir.


État des lieux de la radiothérapie en France
29/05/2017 : L’Observatoire de la radiothérapie propose, pour la période 2009-13, une photographie exhaustive de l’évolution de cette discipline. Si les traitements spécialisés de type RCMI augmentent significativement, le nombre de radiothérapeutes par service reste stable.

Des greffes de visage plus efficaces grâce à l'impression 3D
29/05/2017 : Les procédures de greffe de visage bénéficient désormais de l’apport des modèles imprimés en 3D réalisés à partir d’images scanner. Une étude américaine a été présentée sur ce thème lors du dernier congrès RSNA.

Web symposium: nouveaux traitements des anévrismes aortiques
26/05/2017 : Dans notre série relative à la prise en charge percutanée des pathologies vasculaires, un web symposium diffusé sur Incathlab le 24 mai 2017 sur le thème l’anévrisme aortique abdominal.

L'utilisation du gadolinium ne sera pas limitée aux États-Unis
24/05/2017 : La Food and Drug Administration (FDA) américaine a communiqué, le 22 mai 2017, les résultats de sa réflexion sur les effets du gadolinium sur le cerveau. Elle prend le parti de ne pas limiter, pour l’instant, l’utilisation de GBCA pour l’instant.

Les radiologues marocains défendent leur exercice menacé illégalement
23/05/2017 : Les radiologues marocains sont vent debout contre certains de leurs confrères relevant des autres spécialités médicales qui réalisent des actes de radiologie de façon illégale dans ce pays, selon le communiqué publié par la Société Marocaine de Radiologie (SMR) et la Fédération Nationale de Radiologie et d’Imagerie Médicale (FNRIM).

Quelques ajustements attendus dans les référentiels de formation des MERM
23/05/2017 : L’AFPPE et le CHCFM ont été conviés à la DGOS pour une réunion de mise à jour de la formation initiale des MERM afin de la rendre cohérente avec le Décret d’actes publié fin 2016.

Injecter des cellules stromales mésenchymateuses contre les cancers radio-induits
23/05/2017 : L’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) coordonne le programme Anthos, qui vise à mettre en place un traitement des lésions radio-induites par la radiothérapie abdomino-pelvienne par injection de Cellules stromales mésenchymateuses.

Un modèle 3D complexe pour guider une chirurgie de rachis
22/05/2017 : Un modèle 3-D de la colonne vertébrale d'une jeune fille de 8 ans guidé les chirurgiens lors d’une procédure complexe à plusieurs étapes et finalement réussie. C’est le cas que relate un article publié récemment sur le site du RSNA.

Quand les mathématiques font progresser le diagnostic médical
22/05/2017 : Dans notre revue des centres de recherche et des start-up œuvrant dans le domaine de l’imagerie médicale, nous vous présentons aujourd’hui le DACTIM-NIS, qui utilise les sciences mathématiques au profit du diagnostic médical.

Inauguration du PACS régional SIMRAL
19/05/2017 : Le projet de PACS régional alsacien SIMRAL est officiellement lancé ce 20 juin 2017, lors d’une inauguration où des ateliers de présentation du service sont présentés.


BAYER HEALTHCARE STIMULE L'INNOVATION NUMERIQUE DANS LE DOMAINE DE LA SANTE
25/08/2015 : Bayer HealthCare encourage l'innovation numérique dans le secteur de la santé en soutenant des startups avec son programme «Grants4Apps Accelerator 2015» à Berlin. Grâce au soutien de l'entreprise, cinq startups du monde entier spécialisées dans la santé numérique vont développer leurs idées et stratégies commerciales pour apporter aux médecins, aux patients et aux consommateurs des logiciels, équipements et technologies innovants. Le programme «Grants4Apps Accelerator 2015» est né de l'engagement de Bayer envers une innovation ouverte dans le but de donner aux patients des solutions novatrices.

Inauguration du PACS régional SIMRAL
19/05/2017 : Le projet de PACS régional alsacien SIMRAL est officiellement lancé ce 20 juin 2017, lors d’une inauguration où des ateliers de présentation du service sont présentés.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Des greffes de visage plus efficaces grâce à l'impression 3D
29/05/2017 : Les procédures de greffe de visage bénéficient désormais de l’apport des modèles imprimés en 3D réalisés à partir d’images scanner. Une étude américaine a été présentée sur ce thème lors du dernier congrès RSNA.

Les radiologues marocains défendent leur exercice menacé illégalement
23/05/2017 : Les radiologues marocains sont vent debout contre certains de leurs confrères relevant des autres spécialités médicales qui réalisent des actes de radiologie de façon illégale dans ce pays, selon le communiqué publié par la Société Marocaine de Radiologie (SMR) et la Fédération Nationale de Radiologie et d’Imagerie Médicale (FNRIM).

L'utilisation du gadolinium ne sera pas limitée aux États-Unis
24/05/2017 : La Food and Drug Administration (FDA) américaine a communiqué, le 22 mai 2017, les résultats de sa réflexion sur les effets du gadolinium sur le cerveau. Elle prend le parti de ne pas limiter, pour l’instant, l’utilisation de GBCA pour l’instant.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Web symposium: nouveaux traitements des anévrismes aortiques
26/05/2017 : Dans notre série relative à la prise en charge percutanée des pathologies vasculaires, un web symposium diffusé sur Incathlab le 24 mai 2017 sur le thème l’anévrisme aortique abdominal.

Un portail de télédéclaration des ESR créé par l'ASN
04/05/2017 : Les gestionnaires de la prévention du risque ionisant dans les établissements de santé ou centres de radiologie pratiquant tous types d’examens utilisant les rayons X peuvent désormais télédéclarer les Événements Significatifs en Radioprotection. L’ASN vient de créer une plate-forme dédiée.

Quand les mathématiques font progresser le diagnostic médical
22/05/2017 : Dans notre revue des centres de recherche et des start-up œuvrant dans le domaine de l’imagerie médicale, nous vous présentons aujourd’hui le DACTIM-NIS, qui utilise les sciences mathématiques au profit du diagnostic médical.