Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Echographie > L'échographie de contraste pour améliorer TI-RADS ?

L'échographie de contraste pour améliorer TI-RADS ?

MARDI 11 AVRIL 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

TI-RADS, le système de classification des nodules thyroïdiens, pourrait être amélioré par l’introduction de données issues de l’échographie de contraste. C’es ce que montre une étude publiés dans la revue European Radiology.

European radiology

Une étude publiée dans la revue European Radiology se propose de comparer l’efficacité de l’utilisation du système de classement de la bases de données images de la thyroïde (TI-RADS) avec l’échographie de contraste dans le diagnostic des nodules thyroïdiens (CEUS).

L’échographie de contraste peut-elle améliorer TI-RADS ?

Ce travail a, en outre, essayé de déterminer si l'utilisation combinée des deux méthodes est utile dans le diagnostic des nodules thyroïdiens et si la CEUS peut conduire à une nouvelle norme TI-RADS. les Drs Yan Zhang, Ping Zhou, Shuang-Ming Tian et leurs collègues du Département d’échographie du Third Xiangya Hospital, Central South University (Changsha, Chine) ont évalué un total de 319 nodules thyroïdiens chez 246 patients avec TI-RADS, CEUS, ainsi qu’avec une combinaison des deux méthodes et les ont comparées.

La malignité de la thyroïde liée à l’échogénéicité

Pour rappel, les critères diagnostiques bénins et malins selon la classification TI-RADS sont les suivants: les scores de 1 à 4a sont diagnostiqués comme bénins et les scores de 4b à 5 sont diagnostiqués comme malins. Dans la présente étude, les critères de diagnostic CEUS sont divisés en rehaussement de contraste élevé, circulaire ou faible en fonction des différents niveaux d’échogénéicité. Si le contraste est fort ou circulaire, le nodule est diagnostiqué comme bénin. Si le contraste est faible, le nodule est diagnostiqué comme malin.

Une précision diagnostique améliorée de la classification TI-RADS

La précision dans le diagnostic des nodules thyroïdiens était de 90,3% pour TI-RADS, 90,0% pour CEUS et 96,0% pour une combinaison des deux méthodes respectivement. Une différence statistiquement significative n'a pas été observée dans la précision diagnostique de CEUS et TI-RADS (P> 0,05). Cependant, une différence significative a été observée entre une combinaison des deux méthodes et une méthode seule (P <0,01). Une combinaison des deux méthodes a montré une grande sensibilité, spécificité et précision pour les classifications TI-RADS des nodules thyroïdiens classés 4a et 4b par rapport à TI-RADS seul (P <0.01) et une différence statistiquement significative n'a pas été observée pour les nodules thyroïdiens classés comme TI-RADS 2, 3 et 5 (P> 0,05).

Au final, cette étude montre que TI-RADS, combinée à la CEUS, pourrait améliorer considérablement la précision diagnostique des nodules thyroïdiens, en particulier pour les nodules thyroïdiens de classe 4 de TI-RADS.

Bruno Benque


toshiba

Sonoscanner équipera les Services de Santé des Armées français
10/04/2019 : Le Service de Santé des Armées français vient de choisir Sonoscanner pour équiper ses véhicules d'intervention extérieure. La portabilité et la qualité d'image ont été des critères déterminants.

Une nouvelle technologie pour un diagnostic amélioré de la maladie cardiovasculaire
12/02/2019 : Une nouvelle technique non invasive d'exploration de l'artère carotide, la vMSOT est très prometteuse. Elle pourrait fournir une évaluation plus précoce et plus précise du risque de maladie cardiovasculaire, selon une étude publiée dans la revue Radiology.

Nouvel essai clinique autorisé par l'ANSM sur le champ des ultrasons thérapeutiques
17/01/2019 : Un essai clinique mettant en jeu le dispositif SonoCloud-9 vient d'obtenir l'autorisation de l'ANSM. Une nouvelle étape est franchie dans les techniques thérapeutiques par ultrasons de faible intensité.

Une nouvelle étape dans l'analyse non invasive des flux vasculaires intracardiaques
02/01/2019 : Hitachi vient de passer un nouveau cap technologique pour l'étude des flux sanguins par ultrasons. Le constructeur historique japonais a présenté, à l'EuroEcho Imaging 2018, sa dernière solution échographique dédiée.

La désinfection des sondes d'échographie ne perturbe pas le workflow d'examens
21/11/2018 : Les sociétés savantes internationales recommandent la désinfection de haut niveau des sondes d'échographie entre chaque patient, notamment pour les examens endocavitaires et les interventions semi-critiques . Le système Antigermix AS1 est capable d'assurer une désinfection de ce type en 90 secondes selon un processus reproductible. Christophe Hammer, Directeur des Operations de Germitec nous en dit plus…

Une session en e-learning pour vous perfectionner à l'échographie de l'épaule
14/11/2018 : Une session DPC est organisée par FORCOMED sur le thème de l'échographie de l'épaule, de l'urgence au traitement.

Une session de formation DPC à l'échographie ostéo-articulaire d'urgence
31/10/2018 : L'échographie des urgences ostéo-articulaires fera l'objet, en 2019, d'une nouvelle session de formation pilotée par FORCOMED. Les inscriptions sont ouvertes.

MyLab9 marque une rupture dans la pratique échographique
25/10/2018 : L'échographie est une activité de première intention pour les endocrinologues. Le Dr Édouard Ghanassia, que nous avons rencontré aux JFR, revient sur les avantages de la modalité MyLab9 qu'il a acquise récemment, en terme d'optimisation de son temps de travail et de résolution spatiale des organes superficielles. Il loue également la disponibilité et les compétences des intervenants Esaote.

Désinfecter les sondes d'échographie par rayons UV-C, gage de qualité et de traçabilité
10/10/2018 : Assurer une désinfection de haut niveau les sondes d'échographie est souvent difficile sans ralentir le workflows d'examens. Mais avec la technologie aux rayons UV-C de l'Antigermix AS1, Germitec propose une solution rapide, fiable et automatisée.

MyLab™9 conforte les utilisateurs Esaote dans leur choix
04/10/2018 : L'échographe MyLab™9 séduit de plus en plus de nouveaux adeptes et conforte les utilisateurs fidèles à Esaote dans leur choix. C'est le cas du Dr Alda Aviotti Gasperoni que nous avons rencontrée.


Marie Curie racontée par sa petite-fille
20/06/2019 : C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

Radiologie interventionnelle du rachis: quoi de neuf ?
19/06/2019 : Depuis le développement des salles opératoires hybrides, les procédures de radiologie interventionnelle ont évolué sous l'effet notamment du scanner. Le Dr Nicolas Amorettti fait le point en vidéo.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

Production made in France: les industriels de Santé en appellent au Premier ministre
14/06/2019 : La production de produits de Santé Made in France est en stagnation depuis 2010. C'est la raison pour laquelle le G5 interpelle le Premier ministre, dans un communiqué, afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires de politique industrielle, d'emplois et de commerce extérieur.

Abus de cocaïne : l'IRM pour identifier les lésions cardiaques aigües et chroniques induites
13/06/2019 : Selon un article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, l'IRM cardiaque joue un rôle essentiel dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires induites par la cocaïne. Elle permet en effet de distinguer les lésions aigües et chroniques liées à ce fléau.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

SLA / Maladie de Charcot: la recherche avance
28/05/2019 : La recherche sur la SLA / Maladie de Charcot avance. Le programme DHUNE y est très actif et présentera bientôt les résultats de ses études en cours. Une interview du Pr Shahram Attarian et du Dr Annie Verschueren nous éclaire sur le sujet.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

L'ELASTOGRAPHIE POUR PREDIRE LA MALIGNITE DES TUMEURS THYROÏDIENNES
02/01/2015 : Les applications de l'élastographie se diversifient. C'est ainsi qu'une étude coréenne, présentée sur l'European Journal of Radiology, montre comment cette technologie peut prédire le degré de malignité de certaines tumeurs thyroïdiennes.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Édito - Téléradiologie: des prérequis technologiques différents selon les applications
05/06/2019 : La téléradiologie est devenue un maillon essentiel du parcours de soins. Et suivant les applications qui en sont faites, le niveau technologique peut s'avérer plus ou moins complexe et coûteux. Revue de détails…