Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie de la femme > Un congrès dédié à la place de l'imagerie dans la chirurgie plastique du sein

Un congrès dédié à la place de l'imagerie dans la chirurgie plastique du sein

MERCREDI 18 JANVIER 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Centre Léon Bérard de Lyon sera le théâtre, cette année encore, d’un congrès plébiscité par les participants lors des années précédentes: « Implication du radiologue en chirurgie plastique du sein ». Réservez vos places, celles-ci sont limitées.

Congrès chirurgie plastique

Le  prochain Congrès “Implication du radiologue en chirurgie plastique du sein”se tiendra le samedi 1er avril 2017, à la salle Multimédia du Centre Léon Bérard, à Lyon, . Cet événement, initié par le Dr Christophe Tourasse, radiologue, et Emmanuel Delay, chirurgien plasticien, est ouvert aux radiologues à forte orientation sénologique. 

La place fondamentale de la radiologie en chirurgie mammaire

Suite à l’évaluation très favorable obtenue lors de la session précédente, les organisateurs ont reconduit la même formule qui entre dans le cadre de la coopérations entre différentes spécialités pour la prise en charge des pathologies du sein. Le but de cette formation est de présenter l’aspect technique des différentes interventions de chirurgie plastique mammaire et leurs implications en imagerie du sein. Les fils conducteurs de cette journée seront la place fondamentale de radiologue en chirurgie plastique mammaire car les implications entre ces deux domaines deviennent de plus en plus fréquentes et le radiologue se doit de bien connaitre les différentes interactions.

Un programme d’un grand intérêt pour les radiologues qui assurant une activité de sénologie

Au programme cette année, des sessions sur le suivi de l’augmentation mammaire par prothèse, le sein reconstruit et les réductions mammaires ou les mastectomies prophylactiques. Le Congrès se terminera par une synthèse des indications d’imagerie en chirurgie plastique après des présentations sur le lipomodelage ou sur les séquelles des traitements conservateurs. Cette journée spécialisée intéressera donc particulièrement les radiologues qui assurent une grande activité en radiologie sénologique.  

A noter que le nombre de participants est  limité, pour garder un caractère d'interactivité et que cet enseignement fait l’objet d’une demande de labellisation d’enseignement présentiel auprès la FMC RIM, attribuée lors des sessions précédentes. Pour vous inscrire, cliquez sur ce lien. 

Bruno Benque


toshiba

IRM de dépistage: un plus pour les patientes à risque moyen
24/02/2017 : L’IRM serait susceptible de mieux identifier les cancers du sein invasifs pour les patientes à risque moyen lors des campagnes de dépistage. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude allemande publiée dans la revue Radiology.

La tomosynthèse s2D pour remplacer la mammographie
22/02/2017 : Une étude publiée dans Radiology montre les avantages de la reconstruction des données de la tomosynthèse, pour obtenir une mammographie 2D de dépistage du cancer du sein. Les critères cliniques sont en partie améliorés et la dose de rayonnement administrée est, de fait, réduite.

Un congrès dédié à la place de l'imagerie dans la chirurgie plastique du sein
18/01/2017 : Le Centre Léon Bérard de Lyon sera le théâtre, cette année encore, d’un congrès plébiscité par les participants lors des années précédentes: « Implication du radiologue en chirurgie plastique du sein ». Réservez vos places, celles-ci sont limitées.

Biopsie sous tomosynthèse: confort des patientes et précision à l'Hôpital privé Mermoz
25/10/2016 : La biopsie sous tomosynthèse est une technologie permettant d'accéder à toutes les informations relatives à une lésion mammaire, en une seule acquisition. Ce système, installé à l'Hôpital privé Mermoz de Lyon, limite l'irradiation de la patiente favorise sa sérénité lors de la réalisation de la ponction.

Le diagnostic du cancer du sein en un jour a fait ses preuves à l'IGR
25/10/2016 : Plus de 14 000 patientes ont pu bénéficier, depuis 2004, d’un diagnostic du cancer du sein en un jour à la faveur d’une organisation mise en place à l’Institut Gustave Roussy. Le Dr Suzette Delaloge, qui pilote ce processus, a présenté en marge des JFR 2016 une étude qui en démontre l’efficience médico-économique.

La mammographie de dépistage comme porte d'entrée au système de soins aux USA
20/10/2016 : Une étude parue dans le journal Radiology montre comment le Medicare Shared Savings Program (MSSP) a permis de faire progresser la participation au dépistage par mammographie aux États-Unis. Ce processus encore perfectible  a permis, d’autre part à de nombreuses patientes d’accéder au système de soins.

Mammorisk, pour un dépistage plus précoce
18/10/2016 : Un nouvel outil logiciel, MammoRisk, propose de dépister plus précocement les risques de cancer du sein à l’occasion d’un dépistage. Il met en pratique la méthode dite de « Nearest neighbors ».

La FNMR souhaite faire évoluer le dépistage organisé du cancer du sein
10/10/2016 : La FNMR a réagi, dans un communiqué, sur les propositions du Comité d’orientation sur le dépistage du cancer du sein recommandant l’arrêt des campagnes de dépistage sous leur forme actuelle. La Fédération les qualifie de retour en arrière préjudiciable, préférant les améliorer avec des outils spécifiques.

Le Senographe Pristina au service d'un meilleur dépistage
02/09/2016 : L'Institut Gustave Roussy annonce l'installation du tout nouveau Senographe Pristina de GE Healthcare. Cette modalité a notamment été conçue à partir des retours d'expériences des patientes et des professionnels.

Un rapport de l'IRSN sur la tomosynthèse
16/06/2016 : L'IRSN vient de publier une étude bibliographique relative à la tomosynthèse, qui se développe de plus en plus utilisée dans la détection du cancer du sein. Ce rapport comprend quelques recommandations pour les utilisateurs.


Vendredi 28 avril: c'est la fin du modificateur Z pour les actes de radiologie
28/04/2017 : À partir du 28 avril 2017, les factures d'actes d'imagerie comportant le modificateur Z seront systématiquement rejetées. C'est le message qu'a fait passer la CNAM aux cabinets et établissements de santé dans son communiqué les informant que la CCAM v46 était prête.

Actualité du parc IRM français
26/04/2017 : Dans le cadre de notre revue des nouveaux projets d’installations d’IRM, présentation des acquisitions réalisées dernièrement à Caen, St-Denis-de-la-Réunion, Fort-de-France et Nevers.

Save the date: 2ème Journée des manipulateurs en radiothérapie
26/04/2017 : Suite au succès de l’édition 2016, la 2ème Journée des manipulateurs en radiothérapie se tiendra à l’HEGP le 10 juin 2017. Un programme pointu a été concocté pour cela par la commission radiothérapie de l’AFPPE.

L'imagerie par particules magnétiques expérimentée in vivo
25/04/2017 : Les recherches sur l’imagerie par particules magnétiques (MPI) ont passé dernièrement une étape importante de leur développement. En effet, cette technologie a été appliquée in vivo à un rat porteur d’une tumeur.

Des échographies spatiales pilotées depuis la terre
24/04/2017 : Les astronautes de la station spatiale internationale étudient leur système cadiovasculaire grace à des échographies pilotées depuis la terre. Cette expérience fait partie des essais initiés par le Centre national d'études spatiales.

L'intelligence artificielle pour aider au diagnostic de la tuberculose dans les pays en développement
24/04/2017 : Les machines pourraient, grâce à l’intelligence artificielle, venir en aide aux radiologues pour identifier et soigner plus rapidement les cas de tuberculose, notamment dans les pays en voie de développement. Une étude publiée dans la revue Radiology a testé deux modèles d’apprentissage pour les machines dans ce cadre.

La CCAM v46 inapplicable...pour le moment !
24/04/2017 : Les décisions de l’UNCAM relatives aux évolutions tarifaires des actes d’imagerie ne sont toujours pas applicables sur le terrain. Le package technique destiné à les intégrer dans les RIS n’a pas encore été publié.

Échographie cardiaque: des délais d'attente considérables au Québec
21/04/2017 : À l’instar de ce qui se passe dans certaines régions françaises, la continuité de prise en charge radiologique est précaire au Québec. L’exemple des délais d’attente pour les rendez-vous d’échographie cardiaque.

Un centre de radiothérapie privé inauguré dans la région d'Alger
20/04/2017 : La Clinique Fatema Al Azhar, vient d’être inaugurée dans la région d’Alger. Elle comprend une unité de médecine nucléaire et un service de radiothérapie bien dotés. Mais les inégalités de prise en charge en oncologie sont toujours présentes.

Congrès JPR 2017: promouvoir les collaborations scientifiques internationales
19/04/2017 : La RSNA et la société d’imagerie de Sao Paulo (SPR) sont partenaires depuis 2012. Elles organisent ensemble le congrès JPR, qui attire chaque année plus de 20 000 participants, pour promouvoir les collaborations scientifiques internationales.


La CCAM v46 inapplicable...pour le moment !
24/04/2017 : Les décisions de l’UNCAM relatives aux évolutions tarifaires des actes d’imagerie ne sont toujours pas applicables sur le terrain. Le package technique destiné à les intégrer dans les RIS n’a pas encore été publié.

Vendredi 28 avril: c'est la fin du modificateur Z pour les actes de radiologie
28/04/2017 : À partir du 28 avril 2017, les factures d'actes d'imagerie comportant le modificateur Z seront systématiquement rejetées. C'est le message qu'a fait passer la CNAM aux cabinets et établissements de santé dans son communiqué les informant que la CCAM v46 était prête.

Nouvelles tarifications: les actes échographie également concernés
19/04/2017 : La valorisation des actes d’imagerie médicale prend effet le 21 avril 2017. Outre le modificateur Z, l’association de plusieurs actes d’échographie fait aussi l’objet de modifications significatives.

Dévalorisation des actes de radiologie : l'UNCAM a tranché
30/01/2017 : Comme l'on pouvait s'y attendre, l'Assurance maladie a tranché, par la faute de négociations non abouties avec les syndicats de radiologues, sur la nouvelle valorisaion des actes de radiologie. Le modificateur Z est supprimé et les forfaits techniques perdent 2% à compter du premier trimestre 2017.

LA RYTHMOLOGIE STÉPHANOISE AU SOMMET DE L’EUROPE
30/04/2015 : Le CHU de St-Étienne dispose désormais de deux salles de rythmologie robotisées par stéréotaxis, faisant de ce centre une référence, au niveau européen.      

L'Autopsie Virtuelle, une jeune discipline en développement
14/04/2014 :   Alors que s'annonce le Congrès International sur l'Autopsie Virtuelle, du 15 au 17 mai 2014 à Marseille, nous avons rencontré le Pr Guillaume Gorincour, Président de l'International Society of Forensic Radiology and Imaging et principal organisateur de cet événement, où se rencontreront les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline.  

L'intelligence artificielle pour aider au diagnostic de la tuberculose dans les pays en développement
24/04/2017 : Les machines pourraient, grâce à l’intelligence artificielle, venir en aide aux radiologues pour identifier et soigner plus rapidement les cas de tuberculose, notamment dans les pays en voie de développement. Une étude publiée dans la revue Radiology a testé deux modèles d’apprentissage pour les machines dans ce cadre.

Actualité du parc IRM français
26/04/2017 : Dans le cadre de notre revue des nouveaux projets d’installations d’IRM, présentation des acquisitions réalisées dernièrement à Caen, St-Denis-de-la-Réunion, Fort-de-France et Nevers.

Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes
13/03/2017 : Quatre produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent d’être épinglés par l’European Medicines Agency (EMA). Leur autorisation de mise sur le marché fait désormais l’objet d’une recommandation de suspension, les fabricants ayant la possibilité de demander un nouvel examen de la Commission ou de prouver la sécurité de leur produit.

Shunt porto-cave: dose efficace diminuée par l'utilisation du capteur plan et de l'échographie
18/04/2017 : L’utilisation du capteur plan lors de la réalisation d’un shunt porto-cave simultanément avec l’échographie pour le repérage de la veine porte permet de réduire significativement la dose efficace enregistrée sur les opérateurs et le personnel paramédical. C’est le résultat d’une étude parue dans European Radiology.