Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > Les nouveaux traitements endovasculaires de l'occlusion coronaire chronique

Les nouveaux traitements endovasculaires de l'occlusion coronaire chronique

MERCREDI 06 JUILLET 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le traitement de l’occlusion chronique totale des artères coronaires (CTO) fait désormais l’objet d’un congrès spécifique, le ML-CTO, destiné à former les praticiens aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériels mis à leur disposition. Nous avons rencontré le Dr Max Amor, co-organisateur de cet événement, ainsi que du site Incathlab, pour une revue de détail de cette discipline.

Dr Max Amor

L'occlusion chronique totale des artères coronaires (CTO) est une pathologie dont la progression ne se dément pas depuis quelques années. Elle fait partie des maladies chroniques dont sont sujets le plus souvent les patients âgés, une population, comme chacun sait, de plus en plus nombreuse dans les pays développés.

Une discipline spécifique de la cardiologie interventionnelle

Le traitement de la CTO a longtemps été uniquement médical. Il était, la plupart du temps, destiné à soulager le patient sans pour autant rétablir la perméabilité des artères, alors que les tentatives d'angioplastie percutanées étaient souvent suivies de récidives. Mais les progrès technologiques permettent aujourd'hui de mieux aborder ces traitements intravasculaires avec des résultats significatifs. "Nous pouvons actuellement proposer à nos patients de nouveaux traitements issus de la recherche scientifique, à laquelle les industriels de l'angioplastie ont largement contribué, déclare le Dr Max Amor. La CTO est aujourd'hui une discipline spécifique en cardiologie interventionnelle, qui nécessite des matériels dédiés et des compétences médicales ciblées."

Un congrès organisé en six mois

Le congrès ML-CTO qui s'est tenu du 30 juin au 2 juillet 2016 à Nice a parfaitement illustré cette évolution. Il a fait l'objet de communications et de live cases réalisés depuis l'Institut Arnaud Tzanck de St-Laurent-du-Var, au cours desquels on a pu mesurer les apports aux patients des nouvelles techniques de prise en charge. "Ces techniques ont besoin d'être diffusées aux cardiologues interventionnels, afin que cette discipline se développe, poursuit le Dr Amor. C'est pourquoi nous avons décidé, en décembre 2015, de créer un congrès spécifique à vocation internationale, le ML-CTO. Nous avons eu peu de temps pour le mettre en place, mais nous y sommes arrivés.  J'ajoute que cette première édition a été un bon crû et les retours ont été dithyrambiques."

Double guide, dissection ou laser

Alors, quelles sont ces nouvelles techniques qui permettent d'assurer ces nouveaux traitements ? Citons tout d'abord ces micro-guides munis d'une sorte de fraise à leur extrémité et qui sont capables de traverser des plaques et des thrombus denses ou calcifiés en vue d'une angioplastie classique. Mais ce n'est pas suffisant, loin s'en faut. La technique évolue donc vers un abord double de l'occlusion. En pratique, un guide est acheminé depuis l'ostium de l'artère à traiter, puis un autre est introduit sur la partie distale de l'occlusion de façon rétrograde. Par exemple, pour une lésion de l'artère coronaire gauche, le second guide est introduit dans la coronaire droite et acheminée, via une artère marginale ou interventriculaire postérieure, vers la coronaire gauche.

Un congrès et un site internet pour la formation des praticiens

Une fois ce dispositif installé, l'opérateur crée une petite dissection de l'artère à traiter à l'aide d'un guide spécial, afin de créer un chenal susceptible de recevoir un ballon de dilatation et un stent. Ces procédures délicates utilisent le plus souvent l'échographie intra-luminale (IVUS), pour une évaluation précise de la paroi artérielle après dissection. Lors d'un live case du ML-CTO d'ailleurs, un stent actif Abbot de 48mm a été posé pour la première fois de façon rétrograde ! Mais d'autres technologies sont en cours d'étude clinique, comme l'utilisation d'uns sonde émettant un faisceau laser. "Il s'agit vraiment d'une spécialité dans la spécialité de cardiologie interventionnelle, conclut le Dr Max Amor. Nous avons un devoir de formation, surtout auprès des jeunes praticiens, afin qu'ils se familiarisent avec ces nouvelles techniques et les nouveaux outils qui sont mis à leur disposition. Le ML-CTO et le site Incathlab, que j'ai créé en 2008 et qui diffuse des procédures en vidéo, apporteront une contribution significative à leur formation."

Le ML-CTO 2016 a accueilli quelques 300 participants. Le Dr Max Amor nous annoncé que l'édition 2017 est déjà en préparation et se tiendra également à Nice. Nous aurons l'occasion d'y revenir dans nos colonnes.

Bruno Benque


toshiba

Traitement de l'occlusion chronique de coronaire en vidéo
16/01/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, deux procédures de traitement endovasculaire de l’occlusion chronique coronaire. Ces live cases sont rythmés par des discussions didactiques.

Tout savoir sur les agents emboliques en vidéo
18/12/2019 : Dans notre série dédiée aux procédures interventionnelles en vidéo, retour sur le webinar Incathlab du 26 novembre 2019 sur le thème des agents emboliques dans les procédures interventionnelles périphériques.

Installer une salle interventionnelle ou une hybride ? L'ANAP a étudié la question
06/12/2019 : L’ANAP vient de publier un guide d’aide à la décision pour les promoteurs de salle hybride interventionnelle en établissement de Santé. Ce document montre comment le projet médico-soignant du secteur impacte le choix du matériel et la réussite du processus d’installation.

Chimio-embolisation hépatique: Lipiodol approuvé au Danemark
22/11/2019 : Le Danemark vient d’approuver Lipiodol Ultra-Fluide pour les procédures de chimio-embolisation. Il s’ajoute aux nombreux pays déjà convaincus par cette procédure.

Le congrès Neuro IMC fête son neuvième anniversaire en janvier 2020
07/11/2019 : Le congrès Neuro IMC, la référence en neuroradiologie interventionnelle, fêtera sa neuvième édition à Madrid en janvier 2020. Les inscriptions sont ouvertes.

Le système CT-navigation va équiper son premier hôpital aux USA
06/11/2019 : L’UW Health, de l'Université du Wisconsin vient de faire l’acquisition du système CT-navigation d’Imactis. Il s’agit du premier client outre-Atlantique pour cette société française.

Stratégie thérapeutique pour une occlusion de veine cave supérieure en vidéo
25/10/2019 : Le premier webinar ESR Connect est consacré à a statégie thérapeutique pour une occlusion de la veine cave inférieure. Nous vous présentons le webinar dans son intégralité.

Premiers succès pour l'angioplastie coronaire robotisée
24/09/2019 : Les premières angioplasties coronaires assistées par robotique ont été récemment réalisées avec succès sur l'homme. Une étude européenne est en cours pour évaluer la pertinence de ce dispositif.

Bloc opératoire : un guide ASN de formation IBODE qui crée une ambigüité
18/09/2019 : Dans un guide pratique à l'attention des IBODE, l'ASN a ouvert la porte à ces derniers pour les former à l'aide à la réalisation d'actes interventionnels. Mais ce texte comprend quelques dispositions ambigües quant à la nature effective de l'aide qu'ils pourront apporter.

Ischémie critique de jambe : le congrès américain délocalisé en Europe
17/09/2019 : Le congrès mondial AMP, consacré à la prévention et au traitement de l'ischémie critique des membres, se délocalise pour la première fois en Europe en octobre prochain.


Traitement de l'occlusion chronique de coronaire en vidéo
16/01/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, deux procédures de traitement endovasculaire de l’occlusion chronique coronaire. Ces live cases sont rythmés par des discussions didactiques.

L'Institut de cancérologie Lucien Neuwirth mis en demeure par l'ASN
15/01/2020 : L’institut de cancérologie Lucien Neuwirth (42) montre des signes significatifs d’insuffisances dans l’organisation de la radioprotection dans son service de radiothérapie et de curiethérapie. L’ASN, après plusieurs visites, le met en demeure de mettre en place les solutions appropriées dans une Décision.

La sécurité des données de Santé bafouée dans le monde entier
14/01/2020 : Un média américain chiffre à plusieurs millions les cas de fuite de données de Santé librement accessibles sur internet dans le monde. Alors ce phénomène est connu depuis des années et que le risque d’utilisations malveillantes est majeur, le gouvernement a desserré l’étreinte juridique dans ce domaine. Heureusement en France, nous avons la certification HDS…

Deux nouvelles modalités pour le Centre de radiothérapie de Ris-Orangis
14/01/2020 : Fort de l’installation de deux accélérateurs supplémentaires, le Centre de Radiothérapie de Ris-Orangis fait désormais partie des établissements de ce type les mieux dotés. Les patients peuvent d’autre part coupler la radiothérapie avec la chimiothérapie dans la clinique Pasteur voisine.

Explorer les pathologies hépatiques avec la spectroscopie par résonance magnétique
13/01/2020 : L’exploration des pathologies hépatiques a désormais un nouvel outil en préparation : la spectroscopie par résonnance magnétique. Cette technologie permet d’obtenir des données qualitatives et quantitatives à partir de la localisation de la fréquence d’un composé par rapport à celle de l’eau.  

Fujifilm et DMS Imaging se rapprochent pour la radiologie conventionnelle et interventionnelle
10/01/2020 : Fujifilm Europe va compléter sa gamme de tables télécommandées grâce à un accord de partenariat conclu avec DMS Imaging. Les premières ventes sont prévues au premier trimestre 2020.  

Récidive du cancer de la prostate: des résultats significatifs pour la SBRT
09/01/2020 : Une nouvelle étude conforte la stratégie thérapeutique utilisant le CyberKnife® pour traiter par SBRT les récidives de cancer de la prostate. Les résultats sont très encourageants par rapport aux autres traitements.

La protection des sources non scellées monte en puissance dans un Arrêté
08/01/2020 : De nouvelles dispositions relatives au contrôle des sources non scellées viennent d’être éditées dans un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Ce document vise à mieux protéger ces sources contre les actes malveillants.

ECR 2020 : des conférences plénières sur des thématiques résolument innovantes
07/01/2020 : Le prochain European Congress of Radiology proposera trois conférences données par des personnalités scientifiques de premier rang. Il s’agit du Pr Ralph Weissleder, du Dr Bernd Montag et du Pr Nenad Šestan qui traiteront de sujets résolument innovants.

USA : un réseau d'échange d'images médicales au niveau national
07/01/2020 : Les plus hautes instances de la radiologie américaine sont impliquées dans la mise en place d’un réseau d’échange d’images médicales. Un guide a été publié afin de préciser les prérequis techniques et la norme IHE a été affinée afin d’améliorer l’interopérabilité et étendre le réseau sur tout le territoire.


La sécurité des données de Santé bafouée dans le monde entier
14/01/2020 : Un média américain chiffre à plusieurs millions les cas de fuite de données de Santé librement accessibles sur internet dans le monde. Alors ce phénomène est connu depuis des années et que le risque d’utilisations malveillantes est majeur, le gouvernement a desserré l’étreinte juridique dans ce domaine. Heureusement en France, nous avons la certification HDS…

Le nouvel Arrêté relatif aux PCR, OCR et conseiller en radioprotection est paru !
06/01/2020 : Un nouvel Arrêté vient d’encadrer les nouvelles dispositions relatives à la gestion du risque ionisant en milieu de Santé. Les notions de PCR, d’OCR ou de conseiller en radioprotection y sont expliqués.  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

L'Institut de cancérologie Lucien Neuwirth mis en demeure par l'ASN
15/01/2020 : L’institut de cancérologie Lucien Neuwirth (42) montre des signes significatifs d’insuffisances dans l’organisation de la radioprotection dans son service de radiothérapie et de curiethérapie. L’ASN, après plusieurs visites, le met en demeure de mettre en place les solutions appropriées dans une Décision.

Explorer les pathologies hépatiques avec la spectroscopie par résonance magnétique
13/01/2020 : L’exploration des pathologies hépatiques a désormais un nouvel outil en préparation : la spectroscopie par résonnance magnétique. Cette technologie permet d’obtenir des données qualitatives et quantitatives à partir de la localisation de la fréquence d’un composé par rapport à celle de l’eau.  

Les nouveaux traitements endovasculaires de l'occlusion coronaire chronique
06/07/2016 : Le traitement de l’occlusion chronique totale des artères coronaires (CTO) fait désormais l’objet d’un congrès spécifique, le ML-CTO, destiné à former les praticiens aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériels mis à leur disposition. Nous avons rencontré le Dr Max Amor, co-organisateur de cet événement, ainsi que du site Incathlab, pour une revue de détail de cette discipline.

Deux nouvelles modalités pour le Centre de radiothérapie de Ris-Orangis
14/01/2020 : Fort de l’installation de deux accélérateurs supplémentaires, le Centre de Radiothérapie de Ris-Orangis fait désormais partie des établissements de ce type les mieux dotés. Les patients peuvent d’autre part coupler la radiothérapie avec la chimiothérapie dans la clinique Pasteur voisine.

Le retour du modificateur Z officialisé dans un arrêté !
28/08/2019 : Le modificateur Z devrait bientôt faire son retour dans la nomenclature des actes de radiologie. C'est en tout cas ce qui annoncé dans l''Arrêté du 14 août 2019 paru au Journal Officiel.

Radioprotection du patient: quelques modifications publiées dans un Arrêté
07/10/2019 : Les dispositions prises par l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) dans sa Décision du 11 juin 2019 viennent de faire l'objet d'un Arrêté su Ministère. La fréquence des formations à la radioprotection du patient, les professionnels concernés e les méthodes pédagogiques sont notamment concernés par ce document.