Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Echographie > Samsung partenaire d’UniHA pour son parc d’échographes

Samsung partenaire d’UniHA pour son parc d’échographes

MARDI 19 AVRIL 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En remportant l’appel d’offre d’UniHA pour la gestion de son parc d’échographes, Samsung propose à la centrale d’achat, avec “Optimum Service”, un pack de prestations en un seul contrat de service permettant aux établissements de santé d’accéder aux technologies de pointe au moindre coût.

Samsung_healthcare

Avec sa solution "Optimium Service", Samsung a remporté l’appel d’offres « gestion de parc en échographie » lancé par le réseau coopératif d’achat groupé UniHA. 

Construire une performance achat par la gestion optimisée des équipements biomédicaux

Cette solution de gestion novatrice du parc d’échographes présente plusieurs avantages, comme une mise à disposition d’innovations technologiques Samsung pour les hôpitaux publics et les ESPIC français, sans pénaliser leur capacité d’investissement, en faveur d’une prise en charge optimale des patients via un plateau technique de pointe.  Elle proposera également une aide dans la mise en œuvre des Groupements Hospitaliers de Territoire. Hubert Serpolay, coordonnateur de la filière biomédicale d’UniHA explique ce choix : "Dans un contexte de fortes tensions budgétaires, l’offre Optimium Service développée par Samsung est bien sûr une solution financière et comptable très appréciable, mais elle repose avant tout sur la mise à niveau technologique d’équipements obsolètes, que les établissements ne pourraient pas remplacer sans cette solution. Avec ce nouveau marché, UniHA ouvre une nouvelle perspective permettant de construire une performance achat dans la gestion optimisée des équipements biomédicaux."

Améliorer le parc de modalités d’imagerie au moindre coût

Véronique Anatole-Touzet, Directrice générale du CHU de Rennes, l’un des tout premiers établissements concernés et coordonnateur de l’appel d’offres, se félicite de cette initiative. “Notre établissement, qui coordonne de manière permanente la filière biomédicale d’UniHA, a porté avec dynamisme, pour le compte de tous les CHU et établissements de santé publics, cette consultation d’un genre nouveau. Ce marché a pour ambition d’atteindre un chiffre d’affaire d’au moins 10 M€. Le gain obtenu par rapport à une solution classique investissement/maintenance est de l’ordre de 25 %. Au CHU de Rennes, nous sommes concernés pour une trentaine d’appareils. Mais, outre l’aspect économique, cet appel d’offres permet aux établissements qui le souhaitent de disposer de technologies très performantes et d’optimiser leur parc par le biais de l’audit prévu au cahier des charges. Il faut également souligner l’implication des utilisateurs médicaux, des experts paramédicaux et techniques qui ont testé et classé les équipements proposés par les différents candidats."


"Optimium Service", une alternative novatrice au modèle classique d’investissements hospitaliers 

Carlos Jaime, Directeur de la Division Santé de Samsung Electronics France, partage cet enthousiasme : "N’importe quel hôpital public français a désormais la possibilité d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients grâce à la mise à disposition d’équipements de pointe ne nécessitant aucun investissement." Parce que l'échographie est une technique alliant performance, fiabilité et souplesse d'utilisation, elle est aujourd'hui centrale dans l'activité hospitalière. Depuis les services centraux d’imagerie (radiologie, cardiologie, gynéco-obstétrique), son essor touche désormais toutes les disciplines. L’augmentation de l’activité échographique nécessite pour les hôpitaux publics un investissement important pour couvrir les nouveaux besoins ainsi créés. Le parc d’échographes dans les hôpitaux publics est important avec, en moyenne, 48 machines pour 1000 lits MCO (Médecine Chirurgie Obstétrique) et un taux de renouvellement de 7, 8 ans. Il existe un besoin constant de maintenir à niveau les parcs existants et la qualité des soins, ainsi que de développer les parcs dans les disciplines où de nouvelles indications échographiques s’imposent.

Un seul contrat de service regroupant diverses prestations

Face à ces attentes, Samsung Electronics France a développé “Optimium Service”, un nouveau modèle de financement des investissements pour les établissements publics de santé français. Celui-ci repose sur le seul coût d’un contrat de service comprenant la mise à disposition de dispositifs médicaux Samsung et un panel de prestations  comprenant un audit organisationnel, réalisé un amont par un prestataire externe, permettant d’identifier précisément les usages et les besoins de l’établissement, l’installation des nouveaux équipements mis à disposition, avec renouvellement immédiat en cas de rupture technologique majeure sur l’un des équipements, ainsi que la formation initiale des équipes médicales et paramédicales concernées par l’utilisation des équipements installés. 

Concernant le service après-vente, diverses solutions et options peuvent être intégrées à ce contrat de services tels que l’accès à des modules de formation en e-learning, des sessions de « serious game » pour les internes ou encore un service de géolocalisation pour savoir où se trouve le matériel mobile au sein de l’établissement. Ne nécessitant aucun investissement initial pour l’établissement hospitalier, le contrat Optimium Service est conclu pour une durée d’engagement de 5 ans pour les échographes et de 5 ou 6 ans pour les échographes. 

Des coopérations entre hôpitaux publics d’un même territoire devenues indispensables

La modernisation du système de santé français est en marche. Cela se traduit notamment par la création de Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) prévus par la loi de santé de 2015. Bruno Carrière, Directeur général d’UniHA, explique les enjeux liés à la mise en place des GHT : "Dans les prochains mois, d’autres applications seront proposées aux établissements de santé. Ces opportunités arrivent au moment où les établissements hospitaliers doivent s’engager dans les Groupements Hospitaliers de Territoire. On rappellera qu’ils s’appuient sur des organisations médicales et soignantes partagées. La possibilité est maintenant offerte aux équipes hospitalières de rapprocher leurs politiques d’équipements pour offrir aux personnels médicaux et soignants des environnements de travail constants et de dernière génération quels que soient leurs lieux d’intervention dans le GHT. Cette démarche doit in fine améliorer les conditions de travail des professionnels de santé. Elle apporte également des garanties aux patients pour que les diagnostics s’opèrent partout dans le groupement par des équipements de dernière génération."

bruno benque


toshiba

Abords veineux difficiles : les apports du POCUS
04/02/2020 : Dans sa pratique, le Dr Alexandros Mallios, chirurgien vasculaire à l’Institut Mutualiste Montsouris (IMM) à Paris, développe depuis quelques années une technique d’abord percutanée de la fistule artério-veineuse guidée par échographie chez les patients sous hémodialyse.

Les avancées des ultrasons thérapeutiques présentées au congrès de la SNO
20/11/2019 : À l’occasion du 24ème congrès de la SNO, le Sonocloud, dispositif ultrasonore thérapeutique, fait l’objet actuellement de présentations sur les avancées relatives à cette technologie.

Esaote célèbre le nouveau MyLab X8 aux Journées Francophones de Radiologie (JFR)
09/10/2019 : En présentant, aux JFR 2019, sa nouvelle plateforme MyLab™X8, Esaote mettra une nouvelle fois en lumière son dynamisme en matière de d'innovation, de recherche et de développement. Ses fonctionnalités avancées, gages de workflow et de qualité d'image améliorés, seront dévoilées le 11 octobre sur le stand de la société internationale.

Une désinfection de haut niveau des sondes pour une activité d'échographie à la qualité améliorée
03/10/2019 : Les nouvelles recommandations de la HAS concernant la désinfection des sondes d'échographie sont susceptibles d'évoluer, comme le préconisent les sociétés scientifiques mondiales. Dans ce cadre, le dispositif Chronos de Germitec répond à tous les référentiels sans affecter le workflow du centre d'imagerie.

Les rugbymen du Stade toulousain comme cohorte d'une étude sur l'évolution des lésions musculaires
30/09/2019 : À l'occasion d'une visite dans les locaux médicaux du Stade toulousain, nous avons rencontré le Dr Philippe Izard et le Pr Nicolas Sans qui viennent de lancer une étude sur la gradation des blessures musculaires des rugbymen professionnels. L'élastographie, la clinique et la génétique seront au centre du diagnostic prospectif qu'ils tenteront d'établir.

L'échographe Samsung RS85 intègre le catalogue UGAP
23/09/2019 : L'échographe RS85 de Samsung Medison vient d'intégrer le catalogue UGAP. Cette reconnaissance permet de valider les succès enregistrés depuis un an, mais aussi d'étendre le panel de disciplines couvertes par l'offre Samsung en imagerie médicale.

Feu vert pour les essais cliniques du SonoCloud aux USA
27/08/2019 : Le dispositif à ultrasons thérapeutiques pulsés SonoCloud va pouvoir étendre ses essais cliniques aux USA. La FDA vient en effet de donner son aval pour la recherche sur le sol américain.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Le Groupe Vidi noue un partenariat avec Germitec pour la désinfection des sondes d'échographie
04/07/2019 : Le groupement de radiologues Vidi vient de conclure un partenariat avec Germitec® afin de proposer à ses membres une solution automatisée de désinfection des sondes d'échographie. Une méthode qui ne génère ni toxicité ni déchet.


Un spectre de signes radiologiques multimodal pour le COVID-19
02/06/2020 : L’IRM, le TEPScan et l’échographie peuvent, chacun dans son domaine, apporter des informations pertinentes dans le diagnostic ou le suivi des pathologies dues au COVID-19. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la Revue Radiology : Cardiothoracic imaging qui tente d’établir un spectre de signes radiologiques multimodal.

Le congrès RSNA 2020 se transforme en une web conférence intégrale
27/05/2020 : Le congrès RNA 2020 n’aura pas lieu, du moins sous sa forme habituelle. La Société savante vient d’annoncer en effet que l’édition 2020 sera entièrement proposée en ligne, du 31 novembre au 5 décembre 2020.

Le SRES 2020 aura bien lieu à la rentrée
26/05/2020 : Le SRES 2020 a été reporté à la rentrée et se déroulera, comme prévu, à Porto Vecchio. Consultez le programme de cette session ci-dessous.

Qualification de dispositif médical : quoi de nouveau sous le soleil ?
25/05/2020 : Deux récentes décisions des juridictions administratives retiennent l’attention en la matière. L'une concerne les activimètres servant à évaluer une dose de rayonnements ionisants, l'autre se penche sur un logiciel de compression d'images médicales.

Un suivi systématique à six mois serait préférable pour les lésions mammaires classées BI-RADS 3
20/05/2020 : Les femmes présentant des lésions mammaires classées BI-RADS 3 devraient systématiquement suivies à six mois. C’est ce que suggère une étude publiée dans la Revue Radiology en raison du risque faible mais non négligeable que ces lésions soient malignes.

La technologie Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, désignée « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » aux MedTech Breakthrough Awards 2020
19/05/2020 : L’organisme indépendant MedTech Breakthrough, récompensant au niveau mondial les entreprises et technologies pour leur excellence dans le domaine de la Santé et des technologies médicales, a sélectionné la technologie de suivi et de correction du mouvement en temps réel Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, comme gagnante du prix « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » lors de la quatrième édition annuelle du programme des MedTech Breakthrough Awards. « Nous sommes heureux de décerner le prix de la "meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux" à l’entreprise Accuray, pour sa technologie révolutionnaire qui vient renforcer et élargir l’éventail de solutions de lutte contre le cancer » a déclaré James Johnson, directeur général de MedTech Breakthrough.

Web conférence ECR 2020 : le programme scientifique est paru !
19/05/2020 : Le programme complet de l’ECR 2020, qui se tiendra sous la forme d’une web conférence, vient d’être publié. Vous pouvez télécharger le Book of Abstract ci-dessous pour vous en faire une idée.

La RSNA publie deux nouveau documents de bonnes pratiques pour la radiologie en environnement COVID-19
18/05/2020 : Après avoir élaboré un guide de bonnes pratiques pour la radiologie en environnement COVID-19, le groupe de travail COVID-19 de la Radiological Society of North America (RSNA) vient de publier deux nouveauw documents. L’un porte sur la préparation aux surtensions liées au COVID-19 tandis que l’autre cible la préparation des services de radiologie en post-COVID-19.

Prime COVID pour les soignants : des critères d'éligibilité incohérents
18/05/2020 : Comme il l’avait annoncé dernièrement, le Premier Ministre a décrété l’instauration d’une prime pour les soignants ayant œuvré dans la lutte contre le COVID-19. Si l’intention est louable, le périmètre d’éligibilité à cette prime semble trop étendu et quelque peu discriminant. Il ne reflète pas, en tout cas, le niveau de risque auquel ce sont exposés certains soignants, parmi lesquels beaucoup de manipulateurs radio.

La radiographie thoracique donne des signes prédictifs pour l'hospitalisation des malades COVID-19
15/05/2020 : La radiographie pulmonaire initiale lors du passage aux urgences d’un patient infecté par le COVID-19 peut donner des informations sur les suites prévisibles de son hospitalisation. C’est ce qu’affirment des chercheurs américains à partir des scores de gravité déduits de cette exploration.


Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

L'ISRRT publie un guide COVID-19 pour les MERM du monde entier
06/05/2020 : L’ISRRT, en collaboration avec l’EFRS, a publié un guide international de bonnes pratiques destiné aux manipulateurs radio en environnement COVID-19. Ce document couvre de nombreux domaines de compétences des manipulateurs.

Prime COVID pour les soignants : des critères d'éligibilité incohérents
18/05/2020 : Comme il l’avait annoncé dernièrement, le Premier Ministre a décrété l’instauration d’une prime pour les soignants ayant œuvré dans la lutte contre le COVID-19. Si l’intention est louable, le périmètre d’éligibilité à cette prime semble trop étendu et quelque peu discriminant. Il ne reflète pas, en tout cas, le niveau de risque auquel ce sont exposés certains soignants, parmi lesquels beaucoup de manipulateurs radio.

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

Téléradiologie : produire des comptes rendus irréprochables en un délai record
09/10/2019 : Dans un contexte de pénurie médicale et de désertification dans certains territoires, la continuité de la prise en charge en radiologie implique un développement significatif de la téléradiologie. Depuis la création du réseau CGTR, ce sont plus de 1.5 millions de patients qui ont été pris en charge par les télérédiologues de CGTR, avec une accélération constante de la demande : en 2019, CGTR a pris en charge en moyenne plus de 37 000 patients par mois en France au sein de son réseau, soit une projection sur l’année de plus de 444 000 prises en charge au minimum. En 2017, ce chiffre n'était que de 270 000 prises en charges, soit une croissance de 64,4 % en 2 ans !

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

La RSNA lance la première collection internationale de cas cliniques radiologiques
04/05/2020 : La RSNA vient d’ouvrir la première collection internationale développée exclusivement en radiologie. Elle est l’aboutissement de la soumission de très nombreux cas depuis début 2020 ayant fait l’objet d’une validation par les experts RSNA.

LES PROMESSES DE L'IMAGERIE SPECTRALE À COMPTAGE PHOTONIQUE
14/12/2015 : Le Pr Philippe Douek présentera, lors du prochain Symposium Scanner Volumique, la technologie de l’imagerie spectrale à comptage photonique. Cette innovation, au stade de la recherche pré-clinique aujourd’hui, permettra, à terme, d’obtenir des images de scanner sélectives suivant les matériaux que l’on voudra mettre en évidence, avec une résolution spatiale et une irradiation améliorées.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.