Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie de la femme > L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS

MARDI 01 DéCEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.

 

 

Mammo_IRM

Les cancers du sein détectés par IRM sont parfois potentiellement plus larges et plus agressifs que ceux identifiés par mammographie, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Les chercheurs ont précisé que, dans certains cas, cela peut entrainer un changement dans le traitement.

Débat autour de la clinique des cancers du sein multicentriques

L’IRM du sein est la technique la plus sensible pour la détection du cancer du sein, avec une pertinence significative dans le dépistage des patientes à haut risque et pour la planification pré-chirurgicale. Chez les jeunes femmes et les femmes ayant des seins denses, l'IRM est efficace dans la détection des cancers multicentriques, qui impliquent plusieurs tumeurs primaires distinctes, habituellement dans différents quadrants du sein. Cependant, il existe un débat quant à la signification clinique des cancers multicentriques diagnostiqués par IRM.

Une étude sur plus de 2 000 patientes

«Les patientes atteintes de cancers cliniquement insignifiants peuvent être sujettes à un surtraitement potentiel par rapport à celles qui peuvent être sous-traitée sont au centre de la controverse au sujet de l'IRM du sein», a souligné le Dr Chiara Iacconi, de l'Unité du sein au USL1 Massa-Carrara à Carrara, Italie, principal auteur de l'étude .

Pour en savoir plus, le Dr Iacconi et ses collègues ont examiné les dossiers de 2 021 patientes atteintes de cancer du sein nouvellement diagnostiqués, et qui ont subi une biopsie après IRM préopératoire. 

Des lésions apparaissant plus grosses à l’IRM qu’à la mammographie

Sur les 2 021 patientes, 285, ou 14%, avaient un cancer supplémentaire détecté sur l'IRM, non diagnostiqué à la mammographie. Dans 73 de ces 285 patientes, soit 25,6%, l’IRM a identifié au moins un cas supplémentaire de cancer dans un autre quadrant du sein que celui où avait été détecté la lésion, par mammographie et / ou à palpation du sein. La lésion détectée en premier apparaissait, en outre à l’IRM, plus grande chez 17 des 73 patientes, soit 23,3%, et les lésions multicentriques mesuraient plus d'un centimètre dans 25% des 73 patientes.

Des changements de stratégie thérapeutique

«Nous croyons que le cancer invasif de dimensions supérieures à un centimètre est cliniquement représentatif de la lésion,” ajoute le Dr Iacconi. "En général, il est accepté que les radiations peuvent traiter le cancer invasif inférieur à un centimètre, mais que les lésions supérieures, comme les carcinomes invasifs ne peuvent pas être traitées de manière conservatoire avec fiabilité.” Les cancers multicentriques supplémentaires détectés par IRM ont été trouvés, la plupart du temps, chez des patientes ayant des seins denses hétérogènes ou extrêmement denses. Cependant, l'IRM a détecté des lésions supplémentaires chez19% des patientes présentant des seins graisseux ou du tissu glandulaire.

"Les résultats montrent que le cancer du sein multicentrique  détecté par l'IRM après la mammographie semble représenter une charge tumorale plus importante dans environ un quart des patientes et peut entraîner des changements de grade et de traitement du cancer," conclut le Dr Iacconi.

 

Bruno Benque


toshiba

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Une solution d'IA pour optimiser le diagnostic en sénologie
23/10/2018 : En se rapprochant de la start-up Hera-MI, Fujifilm France étend son influence sur l'aide à la décision en distribuant la solution d'IA Breast-Slim View dédiée à l'optimisation du diagnostic en sénologie.

Le Deep Learning, un espoir pour toutes les femmes aux seins denses
22/10/2018 : Un algorithme d'intelligence artificielle (IA) est désormais capable d'évaluer un sein dense aussi bien qu'un radiologue expérimenté. C'est le résultat d'une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, fruit d'une collaboration entre des radiologues experts de l'imagerie du sein et des spécialistess de l'IA. Un espoir pour toutes les femmes, disent-ils.

La FNMR choisit RTL pour sa campagne dédiée au dépistage du cancer du sein
08/10/2018 : La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) lance, ce 8 octobre 2018, une campagne radiophonique d'information sur le dépistage du cancer du sein diffusée sur RTL à l'occasion de l'opération Octobre Rose.

Les bons résultats de la mammographie par auto-compression
02/10/2018 : La technique de l'auto-compression en mammographie semble donner des résultats significatifs. C'est ce que révèle une étude à laquelle a participé l'Institut Gustave Roussy.

Cas clinique trompeur en imagerie gynécologique
20/09/2018 : Dans une vidéo publiée sur le site des Journées Francophones d'imagerie médicale (JFIM), le Dr Thierry Pousse présente en vidéo un cas clinique trompeur en imagerie gynécologique.

L'annonce du diagnostic en sénologie
12/09/2018 : L'annonce du diagnostic est une étape délicate de la relation radiologue / patient, notamment en sénologie. FORCOMED propose une nouvelle formation dédiée à cette thématique.

Congrès de la SIFEM 2018: une solution d'optimisation de la prise en charge en imagerie mammaire présentée lors d'un symposium
08/06/2018 : Olea Medical® propose désormais aux radiologues la solution breastscape® qui optimise la prise en charge des patientes en imagerie du sein. Cette solution a été présentée lors d'un symposium organisé pour le congrès de la SIFEM 2018.

Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique
06/06/2018 : La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse détecte 90% de cancers du sein de plus que la mammographie numérique seule, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Mais la tomosynthèse est cintraignante si l'on veut l'appliquer au dépistage du cancer du sein.

L'endométriose: quand y penser, comment la diagnostiquer, quels traitements ?
31/05/2018 : Une formation sur l'endométriose, véritable enjeu de Santé publique, est organisée prochainement par FORCOMED. Des cas cliniques y seront discutés de façon didactique et interactive.


Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Le Dr Philippe Cart nouveau Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers
13/12/2018 : Le Dr Philippe Cart (CH Charleville-Mézières) a été élu, le 7 décembre 2018, Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers (SRH).

Des gains significatifs dans la planification et la durée des traitements pour le cyberknife
12/12/2018 : Avec son système de planification de traitement Accuray Precision®associé à l’optimisateur VOLOTM pour le Cyberknife, Accuray réduit significativement les durées de planification et les temps de traitement.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2018
12/12/2018 : Pour clore notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 7 décembre fait la synthèse de l'édition 2018 et présente des outils d'impression 3D.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Le JT du RSNA du 6 novembre 2018
10/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 6 décembre parle de gadolinium, de cryo et thermo-ablation, et de la rentabilité relative des modalités présentées dans ce congrès.

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Le JT du RSNA du 5 décembre 2018
06/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 5 décembre évoque la radiomique, le TEP-IRM et les grandes tendances observées au RSNA 2018 notamment.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.


Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Détecter précocement la maladie d'Alzheimer grâce au Deep Learning des données de PET-FDG
06/11/2018 : Le Deep Learning basé sur les données du PET-FDG améliorerait la capacité de l'imagerie cérébrale à prédire précocement la maladie d'Alzheimer. C'est ce que conclut une étude publiée dans la revue Radiology qui identifie les changements métaboliques avec une sensibilité significative.  

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.

L'Ingenia Ambition: une innovation de rupture en IRM
20/11/2018 : L'IRM Ingenia Ambition de Philips Healthcare n'a besoin que de 7 litres d'hélium pour fonctionner. Marceau Eck, Responsable marketing IRM, que nous avons rencontré aux JFR 2018, revient sur les avantages d'une telle évolution.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.