Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > REVENUS DES JEUNES RADIOLOGUES: LA FNMR CONTESTE L'EVALUATION DE L'INSEE

REVENUS DES JEUNES RADIOLOGUES: LA FNMR CONTESTE L'EVALUATION DE L'INSEE

VENDREDI 27 FéVRIER 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) a récemment réagi à une étude de l'INSEE relative aux revenus des jeunes radiologues, dont elle critique la méthode d'évaluation.

L’'INSEE a publié une étude sur les revenus d'activité des jeunes médecins, qui montre l’évolution de l'exercice libéral : féminisation, développement de l'activité salariée, installation plus fréquente en secteur 2, progression des revenus des jeunes supérieure à la moyenne.

Au-delà de l'intérêt général de l'étude, la FNMR regrette que la radiologie n'ait pas fait l'objet d'un traitement plus spécifique, justifié par les caractéristiques de cette spécialité.

 Cette étude appelle plusieurs remarques :

  • Il s'agit de revenus 2011 attribuant 189 770 € pour les radiologues alors qu'ils sont de 121 612 € pour la Caisse de Retraite des Médecins de France. Ils ont baissé depuis.
  • Les radiologues exercent majoritairement en société d'exercice libéral (SEL). La DREES, qui publie ces données, appelle à les interpréter avec prudence dans la mesure où les revenus des SEL sont difficilement appréhendés.
  • La spécialité « radiologie » citée associe les radiothérapeutes dont les revenus sont plus élevés que ceux des radiologues.
  • Les jeunes radiologues qui s'installent rejoignent des groupes déjà constitués. Le montant des investissements nécessaires pour un cabinet de radiologie ne permet plus la création ou la reprise d'un cabinet de proximité.
  • L'étude tient compte du volume d'activité mais pas du temps de travail.

Les revenus des radiologues ne déterminent pas seulement leur place dans le classement des revenus (1er pour l'INSEE mais 5ème en 2011 et 7ème en 2012 pour la CARMF). Ils sont aussi le seul moyen d'investissement des radiologues libéraux qui financent l'intégralité de leurs équipements (scanner et IRM compris), les salaires des personnels, les loyers, etc.) sur leurs fonds propres. Leurs conditions d'exercice de la radiologie justifient une méthodologie spécifique pour l'analyse des revenus et des charges de la spécialité. C'est ce que la DREES envisage en lançant cette année une étude sur ce point.

 La FNMR souhaite que la transparence soit faite sur les revenus réels des radiologues, comme pour les autres spécialités, mais aussi sur les charges très élevées en imagerie médicale.

Théma Radiologie avec la FNMR


toshiba

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Une revue exhaustive des manifestations multisystémiques du COVID-19
03/11/2020 : Deuxième volet de la revue exhaustive réalisée par la plateforme RadioGraphics sur les manifestations radiologiques du COVID-19. Une iconographie toujours aussi impressionnante des affections cardiaques, neurologiques, abdominales, pédiatriques ou musculo-squelettiques notamment, dues au virus.

Reconfinement : la FNMR rassure les patients dans un communiqué
30/10/2020 : Pour ne pas répéter les erreurs du premier confinement, la FNMR engage, par communiqué, les patients à ne pas prendre de retard sur leurs examens diagnostiques ou de dépistage.

Imagerie Médicale : comment maîtriser vos données et exploiter toute leur richesse ?
29/10/2020 : A l’occasion des JFR.Plus, première édition 100% virtuelle des Journées Françaises de la Radiologie, NEHS DIGITAL a fait un focus sur son offre complète en Imagerie Médicale, avec de nouveaux contenus d’expertise en radiologie, pour répondre à la question « Comment maîtriser vos données et exploiter toute leur richesse ? ».

Les acteurs de la French Healthcare en imagerie médicale se mobilisent
19/10/2020 : L’Association French Healthcare fédère les entreprises et autres acteurs de la technologie de Santé française pour créer des synergies à l’international. À l’occasion des JFR.plus, elle a mis en lumière ses membres du secteur de l’imagerie médicale pour susciter le soutien de la communauté radiologique. La SFR est le premier de ces soutiens.

Les nouvelles solutions Fujifilm présentées aux JFR.plus
14/10/2020 : A l’occasion des JFR. Plus, la marque a présenté trois nouveaux équipements, le FDR Xair, le capteur D-EVO III et la table FDR Visionary RF Premium. Ces solutions visent à faciliter le travail des utilisateurs tout en améliorant l’expérience du patient.

Affections pulmonaires et vasculaires dues au COVID-19 : une iconographie impressionnante !
13/10/2020 : La plateforme RadioGRaphics vient de publier une revue exhaustive des manifestations radiologiques du COVID-19. Première partie du document avec les signes pulmonaires et vasculaires.

Bilan de la crise sanitaire : les radiologues libéraux témoignent dans un ouvrage
07/10/2020 : Afin de donner la place que l’imagerie médicale française mérite dans la lutte contre le virus COVID-19 et de faire une analyse précise de son rôle dans ce combat, la FNMR vient d’éditer un livre dans lequel les professionnels témoignent. Cet ouvrage comporte également 10 propositions pour améliorer la prise en charge des patients COVID et non-COVID.

Échanges constructifs lors de la visite de l'AFPPE à l'IGAS
06/10/2020 : La mission IGAS sur l’avenir du métier de manipulateur a reçu récemment une délégation de l’AFPPE, l’entité la plus représentative du métier. La démographie, l’attractivité, la formation, le statut de soignant ou la possibilité de pratiques avancées ont largement été discutées à cette occasion.

Gamme de solutions DR : le diagnostic se cache dans les détails
21/09/2020 : Agfa a plus de 150 ans d'expérience en imagerie et est présent dans un hôpital sur deux dans le monde avec des produits et des solutions adaptés aux besoins de chaque site. La division imagerie médicale offre des solutions d'imagerie diagnostique qui fixent les normes les plus élevées en matière de productivité, de sécurité, de valeur clinique et de rentabilité. Grâce à son interface utilisateur intuitive et standardisée, au traitement intelligent de l'image MUSICA et à sa forte intégration dans les systèmes informatiques des hôpitaux, la station de travail MUSICA offre un flux de travail simplifié axé sur la sécurité des patients et la productivité.


Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.

Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux
19/11/2020 : Les sports de raquette semblent accélérer la dégénérescence des articulations du genou chez les personnes en surpoids souffrant d'arthrose, selon une étude présentée lors du dernier congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque sont des pistes pour expliquer le phénomène.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Le Mois sans tabac ravive les besoins de scanner low dose pour le dépistage précoce du cancer du poumon
18/11/2020 : En ce mois sans tabac de sensibilisation au cancer du poumon, la FNMR souhaite interpeler les pouvoirs publics sur les avantages que pourrait apporter le scanner low dose pour le dépistage précoce de cette maladie.

Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Audiences records pour l'IDoR 2020
16/11/2020 : L’IDoR 2020 a connu un engouement sans précédent cette année. Le rôle majeur tenu par l’imagerie médicale dans le diagnostic et le traitement de la maladie à COVID-19 y a contribué grandement et les retours d’expérience feront l’objet d’un livre électronique.

Robocath s'ouvre au marché chinois
12/11/2020 : Afin d’adresser le marché de l’imagerie interventionnelle chinois, Robocath vient de créer, avec MedBot, une joint-venture. L’assemblage de la plateforme R-One et la fabrication de consommables seront réalisés sur place.

La Profession Médicale Intermédiaire sera pluridisciplinaire ou ne sera pas
12/11/2020 : Alors qu’une proposition de Loi souhaite créer une Profession Médicale Intermédiaire (PMI), les manipulateurs, comme les autres professionnels paramédicaux - hors infirmier – sont exclus des discussions. Ils contestent, de même que les cadres de santé, cette disposition et souhaitent faire entendre leur voix.

La radiothérapie intra-opératoire est de retour
11/11/2020 : La radiothérapie per-opératoire est de nouveau très utilisée de nos jours et ses indications sont bénéfiques pour les patients. C’est ce qu’a montré un récent webinar diffusé sur la plateforme Oncostream.

L'IRM abrégée pour mieux dépister les cancers des seins denses
10/11/2020 : Dans une étude américaine publiée dans le Journal of Clinical Oncology, l’IRM abrégée montre des résultats supérieurs à la tomosynthèse pour le dépistage du cancer chez les femmes aux seins denses. Le Gouverneur de Pennsylvanie a même pris un décret obligeant les assureurs à rembourser cette exploration complémentaire.


Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Gadolinium et grossesse: des risques significatifs d'exposition fœtale
06/09/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un nombre limité mais préoccupant de femmes sont exposées à un produit de contraste au gadolinium au début de leur grossesse. Les chercheurs suggèrent de mener des mesures efficaces de dépistage de la grossesse afin de réduire l'exposition par inadvertance à ces agents de contraste en début de grossesse.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Un radiotraceur de l'épilepsie visible au TEP
22/01/2020 : Un radiotraceur qui se lie spécifiquement à une classe de récepteurs cérébraux lorsqu'il est injecté à des rats et à des humains vivants vient d’être mis au point par une équipe japonaise. Visible lors d’un examen de TEP, ce composé pourrait améliorer le diagnostic et le traitement de l’épilepsie.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Une revue exhaustive des manifestations multisystémiques du COVID-19
03/11/2020 : Deuxième volet de la revue exhaustive réalisée par la plateforme RadioGraphics sur les manifestations radiologiques du COVID-19. Une iconographie toujours aussi impressionnante des affections cardiaques, neurologiques, abdominales, pédiatriques ou musculo-squelettiques notamment, dues au virus.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

L'IRM abrégée pour mieux dépister les cancers des seins denses
10/11/2020 : Dans une étude américaine publiée dans le Journal of Clinical Oncology, l’IRM abrégée montre des résultats supérieurs à la tomosynthèse pour le dépistage du cancer chez les femmes aux seins denses. Le Gouverneur de Pennsylvanie a même pris un décret obligeant les assureurs à rembourser cette exploration complémentaire.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.